Share on Facebook

Les meilleures fleurs comestibles pour cuisiner

Les fleurs sont idéales pour décorer un intérieur… mais saviez-vous qu’elles pouvaient aussi décorer votre assiette?

1 / 19
Fleur comestible : le pissenlit Shutterstock

Fleur comestible : le pissenlit

Le pissenlit est une fleur mal-aimée. Souvent considérée comme une mauvaise herbe, elle peut toutefois agrémenter joliment une salade. D’autant plus qu’elle pousse facilement sur la pelouse et qu’elle se répand rapidement, il suffirait de faire un tour sur votre arrière cour pour cueillir de beaux et bons pissenlits.

2 / 19
Fleur comestibles : la mauve

Fleur comestibles : la mauve

La mauve fait partie de la famille des Malvacéens. La majorité des fleurs de cette souche sont comestibles. Vérifiez d’abord avec le marchand de fleurs si les mauves que vous avez sélectionnées le sont. La mauve peuvent décorer une salade et/ou être transformée en gelée.

3 / 19
Fleur comestible : la monarde

Fleur comestible : la monarde

La monarde se repère rapidement dans un jardin à cause de sa belle couleur éclatante. Ses longues pétales rouges sont comme de longs filaments. En les retirant une à une, vous pouvez vous en servir pour les déposer délicament sur le dessus d’un dessert, une salade, du yogourt, un bol de crème glacée, etc. Par ailleurs, la monarde a la particularité d’avoir un goût sucré.

4 / 19
Fleur comestible : le chrysanthème

Fleur comestible : le chrysanthème

Les feuilles du chrysanthème sont comestibles. En raison de son goût un peu amer, elles sont idéales à incorporer dans une soupe ou une sauce qui sera versé à un plat salé. À savoir qu’il est recommandé de blanchir ses feuilles avant de les consommer.

5 / 19
Fleur comestible: la violette

Fleur comestible: la violette

Contrairement à certaines fleurs qui ont la vie courte, la violette pousse dès le début de l’été jusqu’en septembre. La violette dégage un parfum très envoutânt et sera certainement apprécié par vos invités qui aiment les fleurs odorantes. À inclure vos vinaigrettes de salades, vos tisanes et même dans votre beurre fait maison.

6 / 19
Fleur comestible : l'oeillet mignardise

Fleur comestible : l’oeillet mignardise

L’oeillet mignardise pousse seulement deux mois par année, soit durant les mois de juin et juillet. Cette fleur est parmi l’une des seules à posséder une arôme de muscade prononcée. En plus d’accentuer le visuel de votre salade, on peut utiliser ses pétales pour agrémenter la limonade d’été. Question de faire d’une pierre deux coups : se rafraîchir tout en buvant un breuvage original.  

7 / 19
Fleur comestible : la reine des près (filipendula)

Fleur comestible : la reine des près (filipendula)

La reine des près est souvent utilisée dans les breuvages. Que ce soit au moment de préparer un thé, une tisane ou une boisson froide, pensez à ajouter des fleurs de la reine des près. Son odeur prononcée parfumera agréablement votre préparation liquide.

8 / 19
Fleur comestible : la hosta (h. fortunei)

Fleur comestible : la hosta (h. fortunei)

La hosta est une plante à grandes feuilles vertes qui laisse pousser de belles fleurs pâles, à travers son feuillage, durant le printemps. Les fleurs (et non les feuilles vertes) de cette plante sont comestibles. Dans la famille de la hosta, l’espèce appellée hosta fortunei a réputation d’avoir bon goût. La hosta peut servir pour des marinades, des salades ou peuvent être servies frites.

9 / 19
Fleur comestible : la hémérocalle (hémérocallis)

Fleur comestible : la hémérocalle (hémérocallis)

La hémérocalle a un goût pimenté. Ainsi, les pétales de cette fleur peuvent être un bon complément aux plats salés. Mais attention, il peut provoquer des allegies chez certaines personnes. Il est donc préférable de prendre une toute petite bouchée avant de consommer plusieurs pétales d’un coup.

10 / 19
Fleur comestible : l'achillé millefeuille (achillea millefolium)

Fleur comestible : l’achillé millefeuille (achillea millefolium)

L’achillé millefeuille est une fleur blanche qui peut être incorporée généreusement aux boissons. Elle est disponible que pendant les mois de juillet et août. Son arôme est assez discrète. Par conséquent, elle a une fonction davantage esthétique.

11 / 19
Fleur comestible : le phlox (p. paniculata)

Fleur comestible : le phlox (p. paniculata)

Le phlox est une fleur dotée de différents contrastes à même ses pétales. Au goût, on note une saveur un peu épicée. Chose qui pourrait intéresser les amateurs d’épices.

12 / 19
Fleurs comestibles : les tulipes

Fleurs comestibles : les tulipes

Les tulipes soulignent l’arrivée du printemps et de journées ensoleillées plus longues. Le bonheur quoi ! Mais les tulipes survivent seulement quelques semaines. Avant qu’elles ne dépérissent sur votre pelouse, pensez à les cueillir, à mettre de côté leurs pétales et à les ajouter à votre salade de fruits, ou tout autre plat que vous croyez convenable. La tulipe a l’avantage d’être légèrement sucrée.

13 / 19
Fleur comestible : la fleur de souci (calendula)

Fleur comestible : la fleur de souci (calendula)

Le souci, ou le calendula, est une fleur assez répandue dans le monde culinaire. On peut la retrouver dans les restaurants chics sur des salades, des desserts et des boissons, entre autres. Le souci est aussi largement utilisé dans les produits corporels. On lui attribue la capacité de soulager certaines irritations de la peau.

14 / 19
Fleurs comestibles : les impatientes

Fleurs comestibles : les impatientes

Les impatientes sont des fleurs qui poussent pendant quatre mois durant l’année. Elles sont très souvent utilisées pour décorer une assiette. On peut tout simplement les déposer sur le dessus d’un repas quelconque, question de rehausser la valeur esthétique du plat présenté.

15 / 19
Fleurs comestibles : les pensées

Fleurs comestibles : les pensées

Les pensées sont de petites fleurs délicates aux couleurs vives. Puisqu’elles ne possèdent pas une grandeur imposante, elles se mélangent bien aux repas auxquels on souhaite ajouter une petite touche spéciale. À savoir qu’il est recommandé de retirer le pédoncule de la fleur, car il a un goût amer.

16 / 19
Fleur comestible : le lilas

Fleur comestible : le lilas

Le lilas est une fleur très odorante qui dégage un arôme frais, qui s’apparente légèrement à une odeur citronnée. Les amateurs du lilas seront heureux de savoir qu’ils peuvent maintenant l’intégrer à leurs activités culinaires. Où pouvez-vous l’ajouter? Là où votre imagination vous dicte.

17 / 19
Fleur comestible : la lavande

Fleur comestible : la lavande

La lavande est une fleur souvent associée à l’aromathérapie, aux produits corporels et de nettoyage. Mais la lavande (la langustifolia) est aussi un bel ajout aux produits alimentaires. L La lavande est de plus en plus ajoutée à des produits comestibles sur le marché, notamment le miel, le beurre, les tisanes, les desserts, etc. Bref, ce sont des produits que l’on peut facilement concocter chez-soi, si l’on se procure un peu de lavande à priori. 

18 / 19
Fleur comestible : la camomille

Fleur comestible : la camomille

La camomille est une fleur couramment utilisée pour la préparation de tisanes. On lui reconnaît des vertus apaisantes et anti-inflammatoires. Ainsi, la tisane à la camomille est souvent recommandée aux personnes ayant des troubles digestifs et des problèmes d’anxiété et de sommeil.

19 / 19
Fleur comestible : le hibiscus

Fleur comestible : le hibiscus

Le hibiscus, originaire de