Share on Facebook

5 trucs santé pour cuisiner en été

Quand la saison chaude bat son plein, et que les occasions de sorties se multiplient, apprêter des repas santé est tout un défi. Janet et Greta Podleski ont quelques trucs pour une cuisine estivale amusante et rapide qui plaira à toute la famille.

1 / 5
Même à la course, n'oubliez pas de bien manger

Même à la course, n’oubliez pas de bien manger

Ah! Le farniente des journées d’été… Mais ce n’est pas pour tous les jours! Entre le travail, l’entretien de la maison, les sorties, et les activités parascolaires des enfants, il reste peu de temps pour souffler et encore moins pour bien se nourrir.
«On a souvent cette illusion que l’on aura davantage le temps l’été, mais ce n’est pas toujours le cas», constate Greta Podleski, coauteure de Eat, Shrink & Be Merry, un livre de cuisine illustré. Avec sa sœur Janet, Greta a deux autres publications, à la fois sympathiques et amusantes, qui mettent en vedette des recettes faciles et nutritives, pour tous les goûts. Voici donc leurs meilleurs conseils pour une saine alimentation qui plaira à toute la famille cet été.

2 / 5
Allumez le barbecue!

Allumez le barbecue!

«Il y a bien des repas préparés sur le barbecue qui sont excellents pour la santé, explique Greta. C’est une bonne méthode de cuisson, et quoi de plus facile à préparer sur le gril que des hamburgers maison?» Le barbecue vient donc à la rescousse des familles pressées puisque vous pouvez y cuire tout votre repas d’un seul coup. Et c’est sans compter les chaudrons de moins à récurer! «Une fois le barbecue chauffé, pourquoi ne pas y mettre des légumes à cuire», ajoute Greta. Mais attention: vous aurez tout de même quelques choix éclairés à faire pour ces mets sur le gril. Pour les hamburgers maison, «choisissez des garnitures santé, suggère Janet. Et si vous achetez du steak, un aloyau maigre est bien sûr préférable.»

3 / 5
Invitez les enfants à mettre la main à la pâte

Invitez les enfants à mettre la main à la pâte

«C’est une excellente idée de faire participer les enfants à la préparation des repas, considère Greta. Ils seront plus enclins à manger un mets qu’ils auront eux-mêmes cuisiné.» Une nourriture saine peut devenir amusante pour les enfants s’ils ont, par exemple, eux-mêmes fait pousser leurs légumes. Vous pouvez les y aider: les jardins scolaires et communautaires sont de plus en plus populaires, et contribuent à combattre l’obésité. Les jeunes y développent également une meilleure compréhension de la nature et un plus grand respect pour l’environnement. Et si le jardinage n’est pas au programme, voici une autre suggestion: laisser votre ribambelle décider chacun son tour du mets préféré qu’il mettra au menu, ou des aliments qu’il voudra apprêter. Même le plus capricieux pourrait manger mieux s’il a lui-même confectionné son repas.

4 / 5
Ne sortez pas sans une collation santé

Ne sortez pas sans une collation santé

Quand le ventre gargouille, il n’y a rien comme une collation pour calmer sa faim. «Il ne faut que 30 secondes pour se préparer une collation digne de ce nom », souligne Greta. Essayez cette recette de roulade de vrais fruits: tartinez du beurre d’amandes sur une tortilla de blé entier et enroulez-y une banane. Dégustez! (Eh! Oui, rien de plus à y ajouter.) Janet suggère également de se munir d’un petit pot de beurre d’amandes pour en garnir des morceaux de pommes. Les idées de collation ne manquent pas.

5 / 5
Sains et prêts en un tour de main

Sains et prêts en un tour de main

Si vous êtes à la dernière minute, il y a des plats appréciés de tous, telles les pâtes alimentaires, nous rappelle Greta. Toute une variété de nouilles de blé entier est disponible à l’épicerie du coin.  Faites sauter avec quelques légumes (pour une source supplémentaire de fibres), et agrémentez-les d’une sauce faible en sodium.
Et si vous n’avez pas le luxe d’échapper aux repas surgelés ou à la restauration rapide sur la route, évitez à tout prix les aliments à haute teneur en calories, et préférez-leur ceux moins riches. «C’est encourageant de savoir qu’il y a des options santé possibles pour ces jours où le temps manque», souligne Janet. Ces deux sœurs nous rappellent qu’une nourriture équilibrée est la clé de voûte d’une saine alimentation. «Il y a une règle dont Janet et moi parlons souvent, celle du 80-20, explique Greta. 80 % du temps, mangez des aliments faibles en sodium, faits de bons gras et tout le tralala. Et 20 % du temps, permettez-vous les plats qui vous font envie! La plupart des gens inversent ces proportions, et c’est bien là le problème», déplore Janet.