Share on Facebook

Comment débosseler son auto soi-même

En suivant les étapes de ce guide, vous pourrez réparer une bosse sur la carrosserie de votre voiture en une après-midi seulement, tout en économisant des centaines de dollars en frais de carrossier. 

1 / 5

Débosseler une auto soi-même

Nous avons eu notre lot de véhicules à débosseler par le passé. Nous avions l’habitude de procéder de la même façon que pour colmater une cloison sèche, soit en appliquant 5 livres de mastic avant d’en poncer 4.9 livres. Puis nous avons participé au « camp d’entraînement » 3M où nous avons appris une façon plus simple (c’est-à-dire la bonne façon) de débosseler une carrosserie.

Nous avons demandé à Jenn Cook, une spécialiste de chez 3M, de vous expliquer étape par étape comment procéder à ce type de débosselage. Une fois la bosse réparée ou le creux comblé, il vous suffit de vaporiser dessus une couche d’apprêt puis une peinture de la couleur adaptée, que vous pouvez trouver chez votre concessionnaire auto ou encore dans un magasin de pièces automobiles. Cela n’aura pas l’air d’une faite par un professionnel, mais au moins cela ne fera pas tache sur votre carrosserie. Voici comment procéder.

Comment débosseler son auto soi-même
Débosseler une auto soi-même 
Acheter les fournitures 
Préparer et nettoyer la carrosserie 
Mélanger le mastic
Appliquer le mastic
Poncer puis vernir

    Outils et matériel

    Outils nécessaires pour ce projet
    Préparez d’avance tous les outils nécessaires pour ce projet de bricolage: vous gagnerez du temps et de la sérénité.
    Une meuleuse d’angle
    Une perceuse à fil
    Une rallonge électrique
    Un masque anti-poussière
    Des protections auditives
    Des lunettes de protection
    Un bloc de ponçage
    Il vous faudra aussi une planchette de mélange ainsi qu’une raclette en plastique. 

    Matériel nécessaire pour ce projet
    Évitez d’avoir à vous déplacer à la dernière minute pour acheter le matériel manquant en préparant tout d’avance. Voici une liste de ce qu’il vous faudra.

    Papier abrasif à grain -24, -80, -180 et -320
    Mastic à carrosserie
    Vernis de finition
    Gants en latex
    Chiffon à dépoussiérer
    Nettoyant à cire

      2 / 5

      Préparer et nettoyer la carrosserie

      Acheter les fournitures
      Passez par n’importe quel magasin de pièces automobiles et achetez une roue à poncer, grain 24 (moyen) et des feuilles de papier abrasif à grain 80, 180 et 320. Achetez aussi une bouteille de décapant à cire, un chiffon à dépoussiérer, une planchette de mélange, plusieurs raclettes en plastique et un tube de lustre de finition.

       

      Enfin, il vous faudra du mastic de finition. Le mastic de qualité professionnelle est plus crémeux et plus facile à étaler et à poncer que les produits à rabais, il vaut donc la peine d’y mettre le prix. Le mastic à carrosserie de type professionnel Bondo Pro Gold est un des choix possibles.

       

      Nettoyer la carrosserie 
      Ajustez la roue à poncer de grain 24 au mandrin de votre perceuse puis faites-la tourner profondément au creux du cabossage, jusqu’à atteindre la couche de métal. Puis répétez l’opération jusqu’à atteindre les extrémités.  

       

      Commencez par ôter la peinture qui se trouve à l’intérieur et autour du cabossage avec les feuilles de la roue à poncer grain 24. Puis continuez avec le papier abrasif à grain 80 et poncez à la main l’intégralité du cabossage. Utilisez le même papier pour poncer et affiner la peinture sur le pourtour de la bosse. Nettoyez la zone toute entière avec le décapant à cire et un chiffon propre. Puis essuyez à l’aide d’un chiffon à dépoussiérer.  

      3 / 5

      Étape 2 : Mélanger le mastic

      – Étalez le mastic sur la planchette à mélanger en formant un S. Puis raclez-le et repliez-le sur lui-même. Répétez l’opération jusqu’à ce que le mastic ait une couleur homogène.
      – Ne mélangez pas de mastic sur un morceau de carton. Utilisez plutôt une planchette de mélange réutilisable ou une vieille plaque à cuisson propre.
      – Déposez le mastic sur la planchette de mélange et appliquez le durcisseur en suivant les instructions indiquées. Puis mélangez en suivant la méthode étaler-replier. Cette technique permet de mélanger complètement le durcisseur au mastic et prévient la formation de bulles d’air. Ne touillez jamais le mélange. 

       

      4 / 5

      Étape 3 : Appliquer le mastic

      – Appliquez une couche plus épaisse de mastic afin de remplir complètement les cavités bosselées. 
      – Étalez le mastic afin de former une couche « compacte ». Cela permettra d’expulser l’air des égratignures et d’humidifier le métal nu. Puis appliquez une couche de remplissage. 

      5 / 5

      Étape 4 : Poncez puis vernir

      – Poncez le vernis à la main avec du papier abrasif à grain 180 puis 320 afin d’obtenir une finition lisse. Puis appliquez la couche d’apprêt et la peinture.
      – Poncez le mastic afin de l’harmoniser au relief de la carrosserie en utilisant du papier abrasif à grain 80 et 180. Puis estompez les contours du mastic afin qu’ils se fondent dans les zones peintes.
      – Ensuite, appliquez le glacis de finition à la zone toute entière puis poncez à l’aide de papier abrasive à grain 180 puis 320. Vaporisez de l’apprêt sur toute la zone, puis peignez-la.

       

      Si vous avez apprécié cet article, les liens suivants pourraient vous intéresser : 
      Réparation automobile : utiliser un cric en toute sûreté
      Comment changer et installer des housses de siège d’auto
      Comment changer les plaquettes de frein avant de votre auto?