Share on Facebook

Top 10 de la Nouvelle-Angleterre

De Boston en passant par le Maine, la Nouvelle-Angleterre offre un parcours excitant et varié pour tout aventurier à la recherche d’histoire, de culture, de sports et de paysages sublimes. Voici 10 endroits remarquables de la Nouvelle-Angleterre.

1 / 10

1. Boston et son histoire

Fondé en 1630 par des puritains voyant leur colonie comme le flambeau du monde, Boston fut un des premiers grands centres urbains de l’Amérique. Grâce à ses patriotes, à l’origine de la rébellion qui mena à la Révolution, la ville rappelle de manière saisissante la naissance d’une nation. Des siècles plus tard, Boston continue d’être à l’avant-garde nationale en matière de politique, d’art, de culture, d’éducation et de science. La ville conserve sa touche classique et son côté humain avec des édifices côtoyant des monuments coloniaux de l’ère révolutionnaire.

(Photo: Thinkstock)

2 / 10

2. Mount Desert Island, Maine

Mount Desert Island combine la légendaire côte du Maine et ses forêts en un seul endroit magique. Des villages de pêcheurs parsèment la partie sud-ouest tandis que Bar Harbor, situé à l’est, vibre avec ses restaurants et ses hôtels. Les peintres de l’école Hudson River au 19e siècle furent les premiers à célébrer sa beauté naturelle et sauvage, influençant ainsi des industriels à construire leur résidence d’été tout en respectant la nature. L’Arcadia National Park englobe la moitié de l’île.

(Photo: Thinkstock)

3 / 10

3. Cape Cod, Massachusetts

Lorsque vous arrivez à Race Point, au sommet de Cape Cod, vous aurez peut-être l’impression d’être au bout de la Terre. Au-delà de cette longue et fine couche de sable s’étend l’Atlantique jusqu’au Portugal. Les bateaux de pêcheurs transportent pétoncles et thons, et on y retrouve une multitude de petits villages fondés par des fermiers dont les petits-enfants sont devenus pêcheurs. Les plages s’étendent de Chatham à Provincetown, accommodant confortablement les milliers de vacanciers qui s’y rendent.

(Photo: Thinkstock)

4 / 10

4. Newport, Rhode Island

Cette petite ville de quelques kilomètres carrés renferme une incroyable parcelle d’histoire. Elle a accueilli le premier collège naval, la première synagogue et la taverne White Horse où coulent des pintes de bière depuis 1673. Vers la fin des années 1800, les richissimes New-Yorkais bâtirent des résidences flamboyantes le long des falaises afin d’échapper aux étés torrides de la ville. Le port de la ville accueille plusieurs participants à la coupe de l’América, une prestigieuse course de bateaux.

(Photo: Thinkstock

5 / 10

5. Portland, Maine

La devise de Portland, Resurgam, ou « Je me relèverai », existe pour une bonne raison; la plus grande ville du Maine a brulé quatre fois depuis sa fondation en 1633. Les règles de construction établies à la suite du grand feu de 1866 ont laissé place à de magnifiques structures victoriennes. La rive regorge de restaurants et d’entrepôts transformés en boutiques et en galeries d’art dans le district du Old Port. Une petite balade en voiture vous mènera aux parcs et plages de Casco Bay.

(Photo: Thinkstock)

6 / 10

6. White Mountains, New Hampshire

Plus de 20 sommets allant jusqu’à 4 000 pi. dessinent le paysage accidenté du New Hampshire, dont 1 900 km2 composent la forêt nationale de White Mountain. La région est idéale pour pratiquer les activités typiques de la Nouvelle-Angleterre : randonnée et escalade, observation des feuilles en automne et le ski en hiver. La route de White Mountains vous mènera vers d’incroyables chutes, des crêtes de montagne et d’intenses forêts et vallons. Attention aux cerfs et orignaux qui peuvent se trouver sur la route à la nuit tombante.

(Photo: Thinkstock)

7 / 10

7. Litchfield Hills, Connecticut

Située au nord-ouest du Connecticut, l’ondulante région de Litchfield Hills renferme les paysages les plus pittoresques de l’état. Techniquement une extension des Taconic Mountains et de Berkshire Hills, cette région est liée d’un réseau de ruisseaux d’eau glacée, faisant de la pêche à la mouche l’activité par excellence au printemps. Les villes se nichent dans la vallée de la rivière Housatonic et leurs demeures historiques témoignent de la colonisation, et plus récemment, de l’embourgeoisement des New-Yorkais.

(Photo: Thinkstock)

8 / 10

8. Berkshire, Massachusetts

Les villages coloniaux du sud du Berkshire témoignent de la richesse du sol de la vallée de Housatonic, tandis que les anciennes villes à moulin du 19e siècle, situées au nord, rappellent l’industrialisation. Aujourd’hui, l’identité de la région repose sur les arts de la scène en été : musique, danse et théâtre.

Le laurier de montagne qui fleurit en juin et le cerf qui sillonne les vergers abandonnés verdoient le paysage accidenté. Une randonnée au sommet des montagnes vous mènera vers une vue à couper le souffle et une ballade dans la forêt profonde vous fera découvrir une chute cachée.

(Photo: Thinkstock)

9 / 10

9. Green Mountains, Vermont

Les montagnes, épine dorsale du Vermont, s’étendent du Massachusetts au Québec et entre les vallées des rivières Champlain et Connecticut. Cette nature renversante fait partie, en majorité, de la forêt nationale de Green Mountain, qui attire chaque année des millions de visiteurs adeptes de pêche, randonnée, vélo de montagne, canoë-camping, ski et snowboard. La route 100, qui traverse de l’est à l’ouest de Green Mountain, compte parmi les plus belles routes pour observer les feuilles en automne.

(Photo: Thinkstock)

10 / 10

10. Lakes Region, New Hampshire

Les hauts plateaux et contreforts au sud de White Mountains abritent certains des plus beaux lacs de la Nouvelle-Angleterre. Ces eaux, présentes depuis plus de 12 000 ans, ont attiré les colonisateurs dès la moitié du 18e siècle. Les routes et chemins de fer se sont répandus au 19e siècle, ouvrant la porte au tourisme. Il y a tout pour plaire ici; des bars de honky-tonk de Weirs Beach à l’élégance majestueuse de Wolfeboro, de la tranquillité du lac Squam à la rugissante piste de course de Loudon.

(Photo: Thinkstock)