Share on Facebook

Les 7 petites îles les plus intéressantes du monde

La vie insulaire : Ces mots font surgir des milliers d’images: noix de coco et palmiers, sable blanc et eau couleur saphir, mojitos froids et margaritas salées. Il s’agit de l’une des choses auxquelles vous rêvez lors de ces après-midis sans fin au bureau. Voici 7 destinations insulaires à envisager pour vos prochaines vacances!

1 / 8

Destinations insulaires

Les meilleures îles? Ce sont les plus petites. Ces îlots rocheux sont des endroits où les soucis s’évaporent, les habitants sont amicaux, et où vous pouvez réellement décrocher. Voici 7 îles sélectes. Elles ne sont pas toutes tropicales, mais chacune offre une culture  unique et de nombreuses opportunités pour vous étendre, relaxer et profiter du moment. (Photo : Tim Johnson)

2 / 8

1. Barbuda (Antigua-et-Barbuda)

Abritant une large colonie de Frégatidés, il y a de bonnes chances pour que la population aviaire dépasse celle des humains sur cette île, la sœur moins connue d’Antigua dans les Caraïbes. Bien que cette dernière soit bien connue pour ses plages, même les habitants d’Antigua vous diront que celles de Barbuda sont meilleures. Majoritairement désertées et complètement épargnées, elles possèdent du sable blanc et rose fin comme de la soie et s’étendent à perte de vue. Il n’y a qu’un seul hôtel, le Lighthouse Bay côté cinq étoiles, et seulement quelques restaurants, la plupart étant des bars et des restaurants de grillades sans prétention. Assurez-vous d’arrêter chez Uncle Roddy’s, qui sert des boissons froides et certains des fruits de mer les plus frais que vous trouverez jamais. (Photo : Tim Johnson)

3 / 8

2. Lana’i, Hawaï, États-Unis

Anciennement célèbre pour ses ananas, cette île au large de la côte de Maui est désormais connue pour son niveau de luxe. Possédée pendant des années par Dole, Lana’i a produit 75 pour cent des stocks d’ananas de la planète lors de son pic de production. Après que Dole eut quitté l’île pour trouver des terrains plus abordables, Four Seasons en a profité pour s’installer. La chaîne hôtelière de luxe possède et exploite désormais deux propriétés distinctes ici, l’un étant situé sur une montagne (le Lodge à Koele), avec cheminée de pierre à l’accueil et placé sous des pins Cook ayant poussé sur les pics montagneux qui circulent le long de l’île, et le Manele Bay, situé sur le bord de l’océan – si beau que Bill et Melinda Gates l’ont choisi pour leur lune de miel. (Photo : Tim Johnson)

4 / 8

3. Grand Maman Island, Nouveau-Brunswick, Canada

Bien que vous n’y trouverez pas de palmiers, Grand Maman est quand même un endroit relaxant. Lié au Nouveau-Brunswick par traversier, l’île possède de charmants villages, les vertigineuses falaises marines de Southwest Head et l’idyllique phare de Swallow Tail, le deuxième phare le plus photographié du Canada Atlantique. Embarquez pour une croisière d’observation des baleines (plusieurs espèces nagent tout près en été), faites un peu de kayak de mer dans la Baie de Fundy (qui possède les marées les plus fortes du monde), partez en randonnée vers le Hole-in-the-Rock ou marchez sur la plage à Dark Harbour, ou asseyez-vous simplement pour apprécier la paix et la tranquillité. (Photo : Tim Johnson)

5 / 8

4. Cayo Guillermo, Cuba

Jusqu’à ce que le gouvernement cubain décide de la développer comme une destination touristique au début des années 1990, celle île n’était connue que des pêcheurs qui sillonnaient ses eaux bicolores. Une partie du Jardines del Rey (Jardins des rois), une série de petites îles qui courent le long de la côte nord de Cuba, possèdent désormais un petit nombre d’hôtels cinq étoiles. Cayo Guillermo, sous plusieurs aspects, donne encore l’impression d’une île vierge, avec de nombreux espaces vides, des plages vierges, et une colonie de flamands roses. Il s’agissait également de l’un des endroits préférés d’Ernest Hemingway pour la pêche, à un point tel qu’il en parle dans son livre publié après sa mort, Islands in the Stream. Playa Pilar, qui est souvent vue comme la meilleure plage de Cuba et l’une des meilleures des Caraïbes, a été nommée en son honneur – elle porte désormais le nom du bateau de Papa, Pilar. (Photo : Tim Johnson)

6 / 8

5. Washington Island, Wisconsin, États-Unis

Située à l’intersection du Lac Michigan et de Green Bay, Washington Island est un endroit plaisant. Avec moins de 700 habitants, l’île abrite une ferme d’autruches et un zoo exotique, une réplique d’une église stavkirke norvégienne, sa propre bière (Island Wheat Ale), et la Schoolhouse Beach, connue pour ses eaux cristallines et ses pierres de grès rondes uniques (l’une des seules plages du genre en Amérique du Nord). Visitez l’île à bord du Cherry Train, grimpez en haut de la tour de vigie, ou louez un vélo et parcourrez des kilomètres de routes vides. Prenez congé pour la nuit au Washington Hotel, une auberge centenaire possédant un fabuleux restaurant servant des aliments biologiques frais locaux et offrant la possibilité de cuire votre propre pizza au four à bois (mieux appréciée, bien sûr, avec une pinte d’Island Wheat Ale). (Photo : William Hughes / Flickr Creative Commons)

7 / 8

6. Santorini (Grèce)

Avec ses bâtiments blancs resplendissants, ses dômes bleus, et ses anciens moulins grecs s’accrochant aux parois des falaises en bord de mer, Santorini est devenu une habituée des livres de voyage au papier glacé et des calendriers destinés au bureau. Créée par une éruption volcanique catastrophique à l’Âge du Bronze, l’une des plus importantes de l’Histoire, Santorini, vue des airs, forme les parois extérieures d’un énorme cône volcanique. Il en résulte un paysage incroyable, avec des roches de laves fumant encore au milieu de la caldera, des plages de sable rouge sur le versant sud de l’île, et des plages de sable noir sur la côte est. Mettez la main sur du pain chaud, du tzatziki et un verre d’ouzo et regardez le soleil se coucher au-dessus de la mer à Oia, l’un des endroits les plus connus au monde pour les couchers de soleil.

8 / 8

7. Key West, Floride, États-Unis

En tant qu’endroit le plus au sud des États-Unis, située à la fin des célèbres Keys floridiennes, Key West possède une fascinante histoire. On dit de Tennessee Williams qu’il y aurait écrit la première version d’Un tramway nommé Désir. Ernest Hemingway y a passé plusieurs nuits à faire la tournée des bars dans Old Town, désormais un quartier historique rempli de bâtiments en bois avec des moulures typiques, des couleurs pastel et des volets vénitiens. Visitez le célèbre phare de l’île (qui aurait guidé un Hemingway saoul vers sa maison à proximité), photographiez quelques-uns des poulets en liberté (les descendants de ceux libérés il y a des décennies lorsque les combats de coqs ont été interdits), puis rendez-vous à Mallory Square pour la célébration quotidienne du coucher de soleil. (Photo : Audrey Smith / Flickr Creative Commons)