Share on Facebook

9 aventures excitantes à découvrir en Californie

Réputée pour son soleil éblouissant et ses célébrités, la Californie offre également la possibilité de nombreuses aventures hors des sentiers battus. Voici 9 activités qui vous permettront de découvrir les nombreux visages de cet État de la côte ouest.

1 / 9

1. Ride the Skunk Train

Ne vous laissez pas tromper par le nom. Le Skunk Train (littéralement «train-moufette»), qu’on a entièrement restauré, est l’un des meilleurs trains panoramiques d’Amérique du Nord. Son parcours de 64 km le long de la côte et de la Redwood Route au nord de Mendocino n’a pratiquement pas changé depuis 1885. On se prend de nostalgie quand on songe que cette voie ferrée a été construite dans le but de sortir les séquoias d’un arrière-pays au terrain extrêmement accidenté. La ligne croise la rivière Noyo à quelques reprises et coupe par les montagnes de la côte vers les forêts de séquoias géants, offrant des vues qui, elles non plus, n’ont guère changé au cours des siècles. Quant à son surnom, on l’a ainsi baptisé à cause de sa locomotive qui fonctionnait jadis au gaz et qui faisait dire aux gens : «on peut sentir le train avant de le voir». En prime : durant l’été, on vous sert un souper cuit sur le barbecue.

(Photo : RevUp Creative Media)

 

2 / 9

2. Pêche dans la rivière Gualala

La rivière Gualala, qui traverse le nord du Sonoma County, est célèbre pour ses truites steelhead sauvages, qu’on peut pêcher mais qu’on doit remettre à l’eau. La ville de Gualala se trouve juste passé son embouchure. Il faut trois heures pour s’y rendre depuis San Francisco en passant par des routes étroites et en lacets qui offrent des vues spectaculaires de l’océan et des montagnes. 

(Photo : Herman Turnip / Flickr : Creative Commons)

 

3 / 9

3. Promenade de bois de la baie de Santa Cruz

 

La promenade de bois de la baie de Santa Cruz est un lieu historique haut en couleurs. James Durbin, chanteur qui s’est notamment fait connaître lors de son passage à l’émission American Idol, dont il a d’ailleurs été évincé, y a donné un concert rock avant de filer vers les attractions du célèbre parc de la baie de Monterey. Vous pourrez suivre ses traces et vous balader sur la promenade avant de vous rendre au parc. L’entrée donne accès à 35 attractions, dont deux qui sont considérés comme des National Historic Landmark, c’est-à-dire ayant un intérêt historique de portée nationale : le Giant Dipper, montagnes russes en bois construites en 1924, et le Looff Carousel, qui fête son centième anniversaire en 2011. Vous pourrez également assister à l’un des concerts gratuits qui sont donnés le vendredi au kiosque à musique.

(Photo : NatalieKBeats / Flickr : Creative Commons)

 

4 / 9

4. Plongée pour tous

 

Vos pré-ados sont agités? Offrez-leur l’occasion de vivre une aventure extraordinaire dans le cadre du programme d’exploration sous-marine de l’aquarium de Monterey Bay. On y offre aux jeunes de 8 à 13 ans la possibilité de faire de la plongée superficielle dans la grande piscine à vagues de l’aquarium.

(Photo : Jimg944 / Flickr : Creative Commons)

 

5 / 9

5. Sur l’autoroute

 

Lors d’une récente visite en Californie, Janice Hudson, rédactrice en chef d’Halifax, s’est étonnée des changements abrupts et spectaculaires que le paysage et le terrain y présentaient. «C’était particulièrement frappant quand on a quitté Palm Springs pour attaquer la route montagneuse en direction d’Idylwild. Au bout d’une heure environ, les cactus et les broussailles avaient fait place à des forêts luxuriantes de pins massifs et à des champs de fleurs sauvages. L’écosystème était complètement différent et, d’ailleurs, il y faisait nettement plus froid. Cela nous a rappelé le Colorado et l’Alberta. Quelle différence!» 

(Photo : Eric Harmatz / Flickr : Creative Commons)

 

6 / 9

6. Des vues à couper le souffle

Les parcs nationaux de la Californie sont vastes et bien entretenus. En matière de randonnées pédestres, Janice Hudson estime que le Tree Park, qui célèbre en 2011 son 75e anniversaire, est un incontournable. On peut séjourner dans la Yucca Valley et passer la journée sur les sentiers du parc. (La mine Lost Horse donne sur les pics enneigés les plus élevés au-delà de Palm Springs.) Les énormes rochers de granit et de pierre calcaire semblaient sortir de nulle part, a-t-elle observé. «Les amateurs d’escalade de rocher seront servis; on peut grimper exactement là où l’on veut», explique-t-elle. On peut également y camper. Autre endroit favori : les collines surplombant la Laguna Beach, le «parc sur le toit du monde» (Alta Laguna Park). Il est relié à un réseau de sentiers qui traversent le canyon de Laguna et s’étendent au-delà. 

(Photo : Betsy Weber / Flickr : Creative Commons)

 

7 / 9

7. Voyage dans le temps

 

Pour les amateurs d’histoire, le petit village de San Juan Capistrano, au sud de la Laguna Beach, est un endroit à visiter. Les bâtiments de la mission, qui datent de ses débuts et dont certains sont les plus anciens de Californie, accueillent les visiteurs dans l’intimité, à l’abri des défilés de touristes. La mission héberge également des jardins fabuleux. En outre, vous trouverez au village de très beaux bâtiments historiques construits en adobe. 

(Photo : North Fielder / Flickr : Creative Commons)

 

8 / 9

8. Célébration des arts

 

À l’instar du San Francisco Art Crawl, pourquoi ne pas organiser votre propre tournée artistique et vous écarter des chemins battus pour découvrir des œuvres originales? La ville regorge de musées d’art moderne, ethnique ou contemporain, dont le Yerba Buena Center for the Arts, le San Francisco Museum of Modern Art (SFMOMA), le Museum of the African Diaspora (MoAD) dans le quartier South of Market, l’Asian Art Museum dans le quartier du Civic Centre et le Luggage Store Annex and Tenderloin National Forest dans le quartier Tenderloin, qui semble d’ailleurs vouloir émerger en tant que district artistique revitalisé.

(Photo : Smart Destinations / Flickr : Creative Commons)

 

9 / 9

9. Dessert dans le désert

 

Située dans les monts Cuyamaca, à une heure à peine à l’est de San Diego, l’ancienne ville minière de Julian est désormais célèbre pour ses tartes exceptionnelles sans compter qu’elle abonde en boutiques d’antiquités et en cafés. Pour peu, on y retrouverait l’esprit du Far-West. «Nous avons acheté des pointes de tarte, confie Janice Hudson, puis avons roulé en direction du désert en contrebas, à proximité de Borrego Springs. Nous avons quitté la route et garé la voiture un peu plus loin pour déguster notre tarte sur le siège arrière.» 

(Photo : Deidre Woolard /Flickr : Creative Commons)