Share on Facebook

10 choses à ne pas manquer en Écosse

Combinant des paysages à couper le souffle, d’uniques musées d’art et de science et des châteaux comme nulle part ailleurs au monde, l’Écosse est l’un des plus beaux endroits sur terre. Prenez une seconde pour profiter de ces superbes photos et pour découvrir 10 étapes que vous ne devez pas manquer lors d’un voyage ou d’une expédition à travers l’Écosse.

1 / 10

1. Le Loch Ness et le Great Glen

Une faille géologique a scindé le pays d’une côte à l’autre, divisant l’Écosse en deux. Les glaciers ont approfondi la tranchée et aujourd’hui, le résultat est une longue vallée de parois abruptes, de montagnes boisées et sombres et de lacs mystérieux. Les châteaux et les forts ne manquent pas, témoignant de l’importance stratégique du Great Glen et ajoutant à sa noblesse dramatique pleine d’intrigues et de nostalgie. Bien sûr, il y a aussi le légendaire monstre du Loch Ness, insaisissable, mais inévitable qui attire toujours l’intérêt des scientifiques. Gardez votre appareil photo à la main, on ne sait jamais.

Photo: Thinkstock/iStockphoto

2 / 10

2. Le château d’Édimbourg

Dominant les toits de la ville comme il le fait depuis plus de 800 ans, ce château est une icône nationale et, à juste titre, l’attraction la plus populaire et la plus visitée du pays. Din Eidyn, « la forteresse d’Eidyn », de laquelle Édimbourg tire son nom, était une possession essentielle dans les guerres d’Écosse. Le palais royal a joué différents rôles : caserne, prison et parlement, qui ont tous contribué à façonner ce château, qui abrite les joyaux de la Couronne écossaise et la légendaire pierre du destin.

Photo: Thinkstock

3 / 10

3. Le Kelvingrove Art Gallery and Museum

La collection la plus visitée de l’Écosse est plus populaire que jamais depuis qu’une rénovation de 27,9 millions de livres a permis d’exposer encore plus de pièces de sa fascinante collection d’art et d’artefacts. Quelque 8 000 œuvres d’une importance internationale majeure sont exposées dans une galerie de 3 étages. La collection variée englobe les cultures anciennes du monde entier, donne une vue d’ensemble de l’art européen et écossais à travers les siècles et fournit un aperçu de la vie de Glasgow au 20e siècle. Des étalages contrastés dans des espaces ouverts démontrent le sens original et amusant de Kelvingrove.

Photo: gracieuseté de <P&P>/Flick

4 / 10

4. L’île de Skye

Issue de violents bouleversements géographiques, « l’île brumeuse » est justement célèbre pour ses imposantes montagnes déchiquetées et son littoral sauvage. Ajoutez à cela une mosaïque colorée de petites fermes, des cascades, un whisky exceptionnel, un château de conte de fées et l’idylle historique du prince Charles Edward Stuart et vous trouverez sur Skye tous les ingrédients qui symbolisent le mieux les Highlands.

Photo: Thinkstock

5 / 10

5. Le Centre des sciences de Glasgow

Ce projet du millénaire de 75 millions de livres est un pur enchantement. Le cœur du complexe est le mail des sciences, un croissant d’argent aux façades de verre de trois étages d’expositions interactives, de présentations et d’effets spéciaux. Tout à côté du Centre, la seule tour rotative du monde à un cinéma IMAX qui projette de gigantesques films en 3D.

Photo: Thinkstock

6 / 10

6. Glen Coe

Nulle part ailleurs le voyageur n’est si brusquement mis en face de la sévérité des montagnes d’Écosse. La route se tord sous la masse imposante de ces pics impressionnants, parfois sombres et trompeurs, parfois clairs et séduisants. Ce célèbre et antique col est également chargé d’histoire : vol de bétail, querelles de clans et – le plus notoire – le « massacre de Glen Coe » en 1692. En été, la région est le lieu de prédilection des randonneurs et des grimpeurs. En hiver, c’est l’un des principaux centres de ski.

Photo: Thinkstock

7 / 10

7. La National Gallery of Scotland

Superbe bâtiment néo-classique à mi-chemin le long d’Edinburgh’s Princess Street, la National Gallery vous met au défi de la manquer. Hautement considérée comme l’une des plus belles petites galeries du monde, cette collection est une raisonnable concentration d’excellence. Ici sont présentées des œuvres des plus grands noms de l’art occidental – Raphaël, Titien, Le Greco, Rembrandt, Rubens et Monet, pour n’en nommer que quelques-uns – ainsi que l’étalage le plus complet de chefs-d’œuvre écossais. Alors que certaines galeries ont tendance à intimider le visiteur, celle-ci est agréablement intime.

Photo: gracieuseté de freefotouk/Flickr

8 / 10

8. Les Cairngorms

Le massif le plus haut des îles Britanniques comprend une gamme magnifique de sommets, de lacs sauvages et d’anciennes forêts, de même que des refuges d’oiseaux, des réserves naturelles et des aménagements sportifs. C’est une région de paysages exceptionnels et d’habitats qui n’a pas été quadrillée par des routes. Les activités se déroulent sur sa frange, mais le cœur est ouvert seulement à ceux qui voyagent à pied ou en skis. C’est cet isolement relatif qui la rend si attrayante tant pour la faune de la région que pour les gens qui s’échinent sur le terrain.

Photo: Thinkstock

9 / 10

9. Le Château de Culzean

Autrefois une maison un peu terne fortifiée de tours, Culzean (prononcer « Cullane ») a été transformée par l’architecte Robert Adam en un somptueux manoir aux proportions élégantes. Les travaux commencés en 1777 ont duré près de 20 ans, la famille Kennedy dépensant peu dans la décoration et le design de leur maison sur la falaise. Culzean – un chef-d’œuvre dans un pays plein de magnifiques châteaux – fut donné à la nation et entièrement restauré dans les années 1970. Ses parcs sont devenus le premier jardin public d’Écosse en 1969.

Photo: gracieuseté d’Andrea_44/Flickr

10 / 10

10. Le musée royal d’Écosse et le musée de l’Écosse

Le meilleur et le plus rare des antiquités d’Écosse ont été regroupés dans ces deux véritables trésors. Bien qu’ils occupent des bâtiments adjacents sur Edinburgh’s Chambers Street, ils conservent leurs identités propres : le musée royal se concentre sur les artefacts internationaux, tandis que le musée de l’Écosse est dédié à l’histoire de ce pays et de ses citoyens.

Photo: gracieuseté de Kaysgeog/Flickr