Trucs et astuces pour contrer les effets du décalage horaire

Vous venez d’atterrir à Bangkok. Il est minuit à votre montre, mais le soleil tape. Et vous avez beau être en pleine forme, demain, ce sera le coup de pompe garanti.

Trucs et astuces pour contrer les effets du décalage horaire

«Il n’existe pas de panacée contre le décalage horaire, mais il est possible d’en limiter les effets», souligne la Dre Diane B. Boivin, fondatrice et directrice du Centre d’étude et de traitement des rythmes circadiens, de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, à Montréal.

Vivez à la lumière

La lumière – soleil ou lampes – reste le plus puissant agent régulateur de votre horloge biologique.

Dormez à la noirceur

Il est important de dormir dans le noir, afin de favoriser votre production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Au besoin, couvrez-vous les yeux.

Hydratez-vous

Le voyage en avion déshydrate. Buvez beaucoup d’eau.

Supprimez les excitants avant le coucher

Evitez café, tabac et alcool, qui peuvent perturber davantage le sommeil.

Adaptez-vous immédiatement

Si vous traversez cinq fuseaux horaires, vous gagnez à régler votre montre.

Utilisez la mélatonine

Pris quelques heures avant le coucher, un comprimé de cette hormone peut parfois aider votre horloge biologique à s’adapter aux changements de fuseaux horaires et favoriser un sommeil profond. «Certaines personnes sont plus sensibles à la traversée rapide des fuseaux horaires, qui perturbe sommeil, pression sanguine et production hormonale», rappelle Diane B. Boivin. A l’arrivée, voyage rimera toujours avec décalage.

Point cardinal

Les voyages vers l’est sont généralement beaucoup plus éprouvants que ceux vers l’ouest. Vers le nord ou le sud, tout va bien, puisque vous ne traversez pas de fuseaux horaires.

Vidéos les plus populaires