Share on Facebook

Peut-on survivre à l’infidélité? 13 réponses cruciales

Vous voudriez lui hurler dessus, lui faire passer un sale quart d’heure! Vous voulez tout savoir de sa liaison. Si vous êtes le partenaire qui a commis une infidélité, vous devrez vous montrer prêt à mettre fin à cette relation et à en parler en détail. Voici comment survivre à l’infidélité, et ce, peu importe du côté où vous vous retrouverez.

1 / 13
Conseils en matière d'infidélité: mettre fin avec la relation avec l'amant.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire infidèle: promettez de mettre fin à la relation avec l’autre

Si vous avez commis une infidélité, acceptez de couper tout contact. Celui ou celle qui a été trompé(e) tirera de la rupture et de la fin des cachotteries un sentiment de sécurité. Mettre fin à une relation extraconjugale ne se limite pas à interrompre les rendez-vous amoureux et les relations sexuelles. Tout doit cesser: les coups de téléphone, les conversations, les petites pauses-café prises en compagnie de l’autre – et racontez à votre conjoint(e) tout ce qui se passe. Bannissez les repas en tête-à-tête et les rencontres professionnelles à huis clos avec l’autre. Il est aussi important de parler à votre partenaire de toute rencontre fortuite que vous feriez avec votre ancienne maîtresse ou ancien amant avant qu’elle le demande. Dites-lui de quoi vous avez parlé. Si votre «ex» vous contacte, parlez-en aussi.

Votre relation peut survivre à l’infidélité, mais ce sera difficile et douloureux ! Les deux membres du couple doivent se montrer déterminés à réparer les pots cassés, à reconstruire la confiance, et à renouer l’un avec l’autre. Le partenaire trahi doit de son côté prendre très au sérieux le travail de guérison – il ne doit ni minimiser ni essayer d’accélérer le processus et doit, parfois, surmonter le désespoir et la colère qui l’assaillent afin d’en apprendre davantage sur ce qui s’est passé. Ne plus faire de cachotteries et faire preuve d’honnêteté est indispensable à la réussite de cette guérison.

Si vous vous engagez tous les deux à faire ce chemin en toute sincérité, votre relation a de bonnes chances de survivre à l’infidélité et de ressortir plus fort de cette aventure.

Mieux vaut prévenir que guérir! On vous révèle les secrets pour empêcher l’impardonnable.

2 / 13
Si vous avez vécu une infidélité, posez beaucoup de questions.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire trahi: posez des tonnes de questions


Au début, vous voudrez d’abord connaître les faits: à quelle fréquence vous rencontriez-vous? Quand êtes-vous passés d’amis à amants? Quel type de relations sexuelles aviez-vous? Combien de fois? Combien d’argent avez-vous dépensé pour elle ou pour lui? Qui d’autre est au courant de votre amourette? Plus tard, vos questions vont évoluer à mesure que vous allez vous interroger sur les émotions de votre partenaire, sur les raisons qui l’ont poussé(e) et entraîné(e) dans cette liaison. Et vous finirez bien sûr par vous demander si cette relation a révélé une faille cachée de votre relation.

Assurez-vous de reconnaître les signes qui prouvent qu’il vous trompe.

3 / 13
Conseils infidélité: répondez aux questions et communiquez.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire infidèle: répondez à toutes ses questions


De plus en plus d’experts en matière de relations s’entendent pour dire que les couples se rétablissent mieux après une infidélité lorsque le partenaire fautif fournit toute l’information demandée par celui ou celle qui a été trahi(e). Une étude portant sur 1083 maris et femmes trompés a montré que ceux avec qui l’infidèle s’était montré(e) honnête se sentaient mieux sur le plan émotionnel et se réconciliaient mieux, relate l’experte Peggy Vaughan, auteure de The Monogamy Myth: A Personal Handbook for Recovering from Affairs. «J’ai parlé avec beaucoup de gens qui me disent avec fierté qu’ils n’ont jamais discuté de leur liaison, dit-elle.

Mais ce n’est pas de cette façon que l’on guérit. Vous devez atteindre le point où vous en parlez sans souffrir. Si vous n’en discutez jamais, vous ne guérissez jamais. Mon propre mari a eu douze aventures en cinq ans. Je suis persuadée que, si je m’en suis sortie, c’est avant tout parce qu’il a manifesté sa volonté de répondre à toutes mes questions.» Cela peut sembler paradoxal, et beaucoup de gens (et de thérapeutes) pensent que trop entrer dans les détails ne fera qu’aggraver la peine du partenaire trahi. Mais la vérité, c’est que la confiance se reconstruit sur cette volonté de parler. Le secret? On ne garde plus rien pour soi, terminé les cachotteries ! Si vous taisez des détails qui ressortent plus tard, votre partenaire pourrait de nouveau se sentir trahi(e).

Découvrez les vérités que vous ignorez sur l’infidélité.

4 / 13
Conseils en matière d'infidélité: faites contrepoids à votre colère.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire trahi: veillez à ce que votre besoin d’information fasse contrepoids à votre colère


Vous voulez hurler, pleurer, et le ou la fustiger, mais ce déferlement d’émotions peut empêcher votre partenaire de se livrer au grand déballage qui mène à la guérison. Pour obtenir la vérité (et renouer avec l’autre), faites montre de compassion envers les émotions de votre partenaire. «Quand vous obtenez tous les faits, vous cessez d’être obsédé par tout ça, soutient Peggy Vaughan. Et ce n’est que si vous parvenez à ne pas le blâmer ni à l’attaquer à tout bout de champ que votre conjoint(e) réussira à répondre à vos questions. Les personnes infidèles ont souvent peur de tout révéler parce qu’elles craignent d’être entraînées dans une spirale fatale d’émotions hors de tout contrôle.» Si l’un de vous commence à s’emporter, mieux vaut interrompre momentanément la discussion.

5 / 13
Témoignez à l'autre de l'empathie si vous avez commis l'infidélité.Gorodenkoff/Shutterstock

Si vous êtes le partenaire infidèle: témoignez à l’autre de l’empathie, quoiqu’il arrive


Pour la spécialiste Shirley Glass, Ph. D., le meilleur indicateur de la survie d’un couple à l’infidélité, c’est la capacité de l’infidèle à témoigner de l’empathie lorsque l’épouse ou l’époux trahi(e) manifeste la douleur que lui a causée la liaison. Adoptez ces 10 gestes pour développer votre compassion et votre empathie.

6 / 13
Conseils en cas d'infidélité: fixez des limites de temps pour en parler.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire trahi: établissez des limites de temps pour en parler


S’il le faut, limitez-vous à 15-30 minutes. Ne laissez pas cette liaison envahir votre existence. Posez des questions lorsqu’elles se présentent plutôt que de croupir dans le ressentiment et les interminables listes de questions. «Ne cachez pas vos inquiétudes. Parlez», rappelle Peggy Vaughan.

7 / 13
Conseils en matière d'infidélité: la personne qui a commise l'infidélité doit prendre ses responsabilités.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire infidèle: continuez d’écouter et de parler, peu importe le temps que ça prend


Vous ne pouvez pas précipiter le processus de guérison de votre partenaire trompé(e), et vous ne devriez jamais nier sa signification. Soyez prêt à tout moment à répondre à ses questions, que ce soit des mois ou même des années après l’affaire. Et prenez note de ses réactions sans colère et sans reproche. Voici les règles de communication que tous les couples devraient adopter.

8 / 13
Attendez vous à un retour de flamme après avoir était infidèle.Andrey_Popov/Shutterstock

Si vous êtes le partenaire trahi: attendez-vous à des retours de flamme


Gardez en tête que le fait d’aborder ce sujet pourra faire en sorte que celui ou celle qui a eu une liaison peut se mettre en colère et la retourner contre vous. La culpabilité peut en effet se transformer en colère et en frustration.

9 / 13
Conseils en cas d'infidélité.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire infidèle: prenez vos responsabilités

Reprocher à votre partenaire votre trahison n’arrangera certainement pas votre relation, contrairement au fait d’afficher des regrets et des remords sincères. Demandez-lui souvent pardon, et promettez-lui de ne plus jamais recommencer. Il est peut-être évident pour vous que vous ne le referez pas, mais l’autre peut avoir des inquiétudes légitimes. Alors, n’hésitez pas à répéter votre engagement envers votre seul(e) et unique.

De plus, la culpabilité a des effets néfastes sur votre santé, voici comment vous en protéger!

10 / 13
Si vous avez été trahi et si votre partenaire vous a trompé, communiquez-le à votre partenaire.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire trahi: dites-lui combien cette histoire vous a blessé


Parlez de vos doutes, de vos déceptions, de votre sentiment de trahison et d’abandon, de votre colère et de votre tristesse. À mesure que votre partenaire construit un mur qui le ou la sépare de l’objet de son désir, aidez votre couple en ouvrant une petite fenêtre d’intimité. Allez de l’avant.

11 / 13
En cas d'indidélité, pardonner son partenaire peut prendre du temps.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire infidèle: n’attendez pas un pardon rapide


Votre partenaire vit peut-être une douleur et un choc profonds. Pour diverses raisons, le processus de guérison peut prendre plus de temps chez certaines personnes particulièrement sensibles à ces enjeux. On vous donne 10 bonnes raisons de pardonner votre pire ennemi.

12 / 13
Ne pardonnez l'infidélité que si vous êtes vraiment prêt.Shutterstock

Si vous êtes le partenaire trahi: soyez honnête envers vous-même et vos sentiment


N’essayez pas de feindre une émotion ou un état d’esprit qui ne reflète pas vos sentiments. Vous devez surmonter votre douleur et votre colère avant de rebâtir votre confiance en l’autre. Ne pardonnez que lorsque vous êtes prête ou prêt à le faire. Vous n’oublierez jamais une infidélité, mais les souvenirs douloureux s’estomperont avec le temps. Le pardon vous permet de dépasser la douleur et la rage et de vous réconcilier avec l’autre. Ne franchissez cette étape importante que lorsque vous êtes prête ou prêt à laisser derrière vous vos sentiments négatifs. Assurez-vous que votre partenaire a fait preuve d’une honnêteté absolue. Au besoin, n’hésitez pas à demander de l’aide. Voir votre famille et vos amis, consulter un psychologue ou fréquenter un groupe de soutien peut vous aider à vous sentir moins isolé.

13 / 13
En cas d'infidélité, passez aussi du temps avec l'autre sans toujours parler de cette liaison.Shutterstock

Pour les deux partenaires: passez également du temps ensemble sans parler de cette infidélité


Renouez comme amis et partenaires romantiques en faisant ensemble des choses que vous avez toujours aimées. Retrouver votre partenaire sans nier ce qui s’est produit, en continuant de communiquer et en gardant à l’esprit que la guérison peut prendre du temps.

Vous serez surpris par ces choses étonnantes que les couples heureux font le soir.

Contenu original The 7 Stages of Marriage