Remèdes naturels et plantes médicinales: efficaces ou non?

Selon une étude du Office of Technology Assessment, aux États-Unis, seulement 20% des remèdes aujourd’hui en usage ont une efficacité scientifiquement prouvée. Ce n’est pas qu’ils soient dépourvus de bons effets : la plupart en ont. Mais leurs bienfaits peuvent venir d’un effet placebo qu’on décrirait ainsi : le seul fait de se soigner aide le patient à guérir.

Remèdes naturels et plantes médicinales: efficaces ou non?

L’effet placebo et l’efficacité des remèdes naturels et plantes médicinales

L’effet placebo est à son apogée quand les patients se préoccupent de trouver quelque chose qui puisse améliorer leur santé. Les mécanismes psychologiques et physiologiques sous-jacents sont complexes et mal compris. Il semble que le simple fait de chercher, de trouver et de prendre un remède naturel ou une plante médicinale nous donne le sentiment de maîtriser notre santé et ce sentiment rend le remède plus efficace.

Les médecins disent eux-mêmes que devant plusieurs traitements possibles, les patients iront mieux si on leur en laisse le choix après leur en avoir fait connaître les bons et les mauvais côtés.

Doit-on s’étonner de découvrir tant de liens entre le mental et le physique ? Scientifiques et médecins ne s’en surprennent pas ; ils savent que le système immunitaire et le cerveau sont intimement liés. Les pensées qui circulent dans notre tête peuvent modifier notre réponse immunitaire. En empruntant des voies variées, comme les relais nerveux spécialisés et les messagers chimiques, elles peuvent entraver ou renforcer notre système immunitaire. 

Certaines plantes médicinales et remèdes naturels bel et bien efficaces

Cela dit, les études citées plus tôt dans ce chapitre montrent bien qu’un rejet en bloc des plantes médicinales n’a pas de sens. Certaines n’ont peut-être qu’un effet placebo, mais d’autres renferment des éléments pharmacologiquement actifs. Il faut donc faire des expériences – en toute sécurité.

Jusqu’à récemment, il était à peu près impossible de trouver des études scientifiquement valables sur l’innocuité et l’efficacité des plantes médicinales. Les rapports étaient souvent anecdotiques – témoignages non confirmés de patients anonymes – ou reposaient sur des données émanant des laboratoires fabricants et jamais confirmées par une autorité indépendante.

Aujourd’hui, c’est beaucoup mieux. D’authentiques recherches ont été publiées dans de grands journaux médicaux et d’autres sont en cours. Bien qu’on puisse consulter aujourd’hui de l’information crédibles sur les produits de santé naturels, restez prudent quand vous recourez à un de ces produits pour la première fois. Prenez-les pour traiter des problèmes que vous savez bénins – ou qui se règlent d’eux-mêmes avec le temps, comme le rhume. Autrement, avisez votre médecin, surtout si vous souffrez d’une maladie grave ou chronique.

Selon une étude de l’université de Californie à San Francisco, des asthmatiques qui suivaient des thérapies alternatives ont été hospitalisés plus souvent que ceux soignés par les moyens classiques ; une plante mal choisie, une thérapie inutile ont retardé le diagnostic et l’instauration de traitements efficaces prodigués par des allergologues et par des pneumologues.

Vous aimerez aussi:

Rhume et grippe: Les meilleurs remèdes naturels
10 remèdes naturels pour contrer l’asthme
Perte de cheveux chez la femme: 3 solutions

Popular Videos