Mononucléose : causes et symptômes

La mononucléose passe souvent inaperçue : un peu de fatigue, une fièvre légère qui disparaissent spontanément. Découvrez les causes de cette maladie.

La mononucléose passe souvent inaperçue : un peu de fatigue, une fièvre légère qui disparaissent spontanément.Shutterstock

Mononucléose: causes et symptômes

La mononucléose est une maladie courante, causée par le virus d’Epstein-Barr, qui frappe plus de nombreuses personnes. La maladie passe souvent inaperçue : un peu de fatigue, une fièvre légère qui disparaissent spontanément.
 Le virus se transmet par la salive : toux, éternuements et baisers sur la bouche.

Chez l’adolescent et l’adulte, la mononucléose est beaucoup plus virulente : grande fatigue, fièvre, intenses maux de gorge, inflammation des ganglions. Les patients perdent l’appétit, ont des maux de tête et mal dans tout le corps. La confusion avec une amygdalite est fréquente : l’emploi d’ampicilline (pénicilline) peut entraîner une urticaire. La rate et, plus rarement, le foie peuvent s’hypertrophier. Dans les cas graves, on observe un ictère.

Les symptômes disparaissent en général 
au bout d’une semaine ou deux. Il arrive que
la guérison prenne plusieurs mois : fièvre légère, perte d’appétit et fatigue persistent des semaines après la disparition des autres symptômes.

Le rôle de l’alimentation sur la mononucléose

Manger équilibré, une alimentation variée, bien pourvue en fruits et légumes, aide le système immunitaire.

Boire au moins 1,5 litre d’eau ou d’autres boissons (tisane, thé léger, jus de fruits dilué) par jour. Dans la phase aiguë, il faut beaucoup boire pour empêcher la déshydratation. Lors de la convalescence, les jus de fruits fournissent
des vitamines et d’autres nutriments utiles pour le système immunitaire. Des sorbets aux fruits peuvent soulager les maux de gorge et fournissent calories, vitamines et minéraux.

Aliments en purée et fibres. La compote de fruits fournit des fibres solubles, efficaces contre la constipation. Les soupes épaisses sont nourrissantes et faciles à avaler. Entremets, œufs brouillés, fromage blanc et yaourts sont aussi bien tolérés. Servez
du poisson ou de la viande tendre et hachée avec des légumes en purée associés à des pâtes ou du riz bien cuits. Les infusions calment la gorge, de même que les gargarismes à l’eau salée. Évitez l’alcool :
il affaiblit le système immunitaire et le foie.

Privilégier:

  • Jus de fruits et de légumes pour les vitamines et les minéraux;
  • Lait, laitages et milk-shakes pour les calories, les minéraux et la vitamine D;
  • Soupes pour l’énergie et les fibres.

Éviter:

  • L’ 
alcool.

Le traitement de la mononucléose

Consultez un médecin pour faire les tests sanguins nécessaires au diagnostic de la mononucléose.
 Le repos absolu est de mise. Prenez de l’aspirine
 ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager les symptômes. Il s’agit d’une maladie virale : les antibiotiques sont inutiles, sauf si des complications surviennent, ce qui reste rare. Il faut limiter ses activités jusqu’à ce que les forces reviennent et que la rate ait repris sa taille normale

Vous aimerez aussi:

Devriez-vous prendre ou non des suppléments alimentaires et vitamines?
7 légumes riches en vitamines pour la saison froide
Les bienfaits d’une alimentation santé

Popular Videos