Mieux prévoir les réactions médicamenteuses

Des chercheurs ont mis au point un test génétique qui peut être réalisé avec du sang ou de la salive et qui permettrait de déterminer si un patient répondra adéquatement à 40 des médicaments les plus prescrits.

Drug,prescription,for,treatment,medication.,pharmaceutical,medicament,,pharmacy,theme,,heapVigen M/Shutterstock

Chaque année, plus de cinq millions de personnes au Royaume-Uni n’éprouvent aucun soulagement à la prise de codéine en raison d’une particularité de leur ADN. Pour la même raison, l’antibiotique gentamicine peut causer une perte définitive de l’ouïe chez certains patients. Or, selon la Société britannique de pharmacologie et le Collège royal des médecins, 99,5% de la population présente au moins une anomalie de l’ADN pouvant affecter l’efficacité d’un médicament. Les chercheurs ont donc mis au point un test génétique qui peut être réalisé avec du sang ou de la salive et qui permettrait de déterminer si un patient répondra adéquatement à 40 des médicaments les plus prescrits. Ce nouveau test pourrait être mis en circulation dès 2023.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest