Des beaux rêves grâce au yoga

La relaxation ne se produit pas toujours spontanément. Dans la vie trépidante de tous les jours, il faut parfois la rechercher délibérément. Or, le yoga est l’une des meilleures voies pour y parvenir.

Des beaux rêves grâce au yoga

Levez-vous. Levez-vous vraiment. Inspirez profondément et étirez les bras comme si vous vouliez atteindre le ciel. Puis, expirez lentement en balançant vos bras vers l’arrière et en vous penchant vers l’avant tout en vidant vos poumons. Aspirez à nouveau de l’air dans vos poumons et redressez-vous en ramenant vos bras sur les côtés. Ne vous sentez-vous pas étonnamment bien?

L’expérience que vous venez de faire relève de la science du yoga: bouger son corps tout en vidant son esprit.

La médecine traditionnelle orientale a recours à des approches holistiques telles que le yoga pour soigner l’esprit et le corps en les considérant comme une seule entité. D’ailleurs, le mot « yoga », qui vient du sanscrit, signifie « union », c’est-à-dire l’expérience de l’unité ou de l’union avec son être intérieur. Il existe divers yogas, le hatha yoga étant l’un des plus populaires. Il conjugue l’exercice physique et les postures (asanas) avec les techniques respiratoires (pranayama) et la méditation. Son objectif est de permettre à la personne qui le pratique de jouir de la pleine santé physique et mentale, dans la joie et la tranquillité.

Médecine de l’esprit et du corps

Certains ne pratiquent le yoga que dans le but d’augmenter leur tonus musculaire et physique. Cependant, depuis des décennies, les chercheurs accumulent les preuves scientifiques démontrant que cette médecine traditionnelle de l’esprit et du corps peut également contribuer à soulager les symptômes d’affections chroniques telles que le cancer, l’arthrite et les maladies cardiaques.

Les résultats d’études menées en Inde ont montré que la pratique régulière du yoga avait permis d’augmenter la performance cardiaque et de diminuer les variations du rythme cardiaque chez des volontaires en santé, tandis qu’elle apportait une meilleure maîtrise de la glycémie chez des patients diabétiques.

De plus, des études menées dans les années 1990 au Preventive Medicine Research Institute de la Californie ont montré que la pratique du yoga, conjuguée aux conseils de groupe et à une alimentation pauvre en gras, avait permis d’inverser le cours de la cardiopathie chez des hommes et des femmes ayant des antécédents de problèmes cardiaques. L’état de leur artères s’est amélioré, évitant à plusieurs une intervention chirurgicale.

Prenez une grande respiration

Comme les autres animaux, nous sommes programmés pour réagir par la lutte ou la fuite lorsque nous devons faire face à une situation stressante. Mais comme il n’est pas souhaitable de fuir (littéralement) lorsqu’une telle situation se présente au travail, et encore moins de s’en prendre physiquement à un patron en colère, il nous faut trouver des méthodes pour faire face à l’agent stressant.

Heureusement, en plus du réflexe de lutte ou de fuite, nécessaire en cas d’agression réelle ou perçue, nous sommes également dotés d’un réflexe connu sous le nom de « réponse de relaxation », qui permet, en temps de paix, de donner à notre système nerveux épuisé le repos dont il a grandement besoin.

Toutefois la réponse de relaxation ne se produit pas toujours spontanément. Dans la vie trépidante de tous les jours, il faut parfois la rechercher délibérément. Or, le yoga est l’une des meilleures voies pour y parvenir.

Lorsque vous pratiquez la respiration abdominale et libérez la tension accumulée en étirant vos membres et en vous concentrant mentalement sur chacune des postures, vous « appuyez sur le bouton » qui désactive le réflexe de lutte ou de fuite et déclenche la réponse de relaxation. Votre rythme cardiaque ralentit et votre pression sanguine s’abaisse. A la longue, la pratique régulière peut même abaisser le niveau d’alerte de votre système nerveux autonome de sorte que vous évoluez dans l’existence avec un sentiment permanent de détente.

En prime, les étirements que vous pratiquez lors de vos séances régulières de yoga ont pour effet d’allonger vos muscles et vos tissus conjonctifs, augmentant ainsi votre souplesse et votre mobilité. Vous pourrez ainsi pratiquer d’autres types d’exercices, par exemple l’aérobie ou la musculation, en éprouvant moins de courbatures et de douleurs chroniques.

Vous pouvez pratiquer le yoga en tout temps mais nous recommandons de le faire avant le coucher afin de soulager ainsi le stress accumulé tout au long de la journée. Les postures de yoga contribueront à augmenter votre circulation sanguine dans la région du coeur et à vous détendre. Vous pouvez même les faire en pyjamas, juste avant de vous mettre au lit.

Si votre chambre n’est pas munie d’un tapis, utilisez une carpette ou une couverture épaisse. Gardez chacune des poses pendant au moins 30 secondes.

Vidéos les plus populaires