Share on Facebook

Mauvaises habitudes: 12 conseils pour s’en débarrasser

Gare aux remèdes miracles : abandonner une mauvaise habitude n’est pas facile. Selon un sondage Gallup de 2013, il faut en moyenne 3,6 essais avant de réussir à cesser de fumer. Voilà donc 12 conseils pour se défaire de mauvaises habitudes.

1 / 3

Éliminer ses mauvaises habitudes

1. Si vous tentez de réduire votre consommation d’alcool, par exemple, fuyez les bars et ne gardez pas de bouteilles à la maison. Pour faire disparaître les mauvaises habitudes, évitez les facteurs déclencheurs et les situations risquées.

2. Attendez-vous à échouer parfois. « On culpabilise quand on n’est pas à la hauteur de ses ambitions, ­explique Andy Blicq, réalisateur et scénariste du documentaire Slaves to Habit (2014). Il faut se pardonner et apprendre de ses erreurs. »

3. Retenez ce conseil si vos résolutions du Nouvel An ne durent pas. Selon une étude de l’Université de Scranton, en Pennsylvanie, la première semaine est fatale à près d’un quart des résolutions. Soixante-quatre pour cent des gens les tiennent un mois et 46 % persévèrent six mois.

4. Selon la recherche, le sevrage brutal n’est pas souhaitable. ­Essayez plutôt de renforcer votre ­volonté en vous livrant moins souvent à vos mauvais penchants ou en retardant la satisfaction d’y céder.

2 / 3

Changer ses habitudes petit à petit

5. Pour Andy Blicq, un soutien ­social (comme un partenaire d’entraînement) est essentiel pour conserver ses bonnes habitudes. « Il est plus difficile de réussir seul, sans aide ou conseil. »

6. Brisez votre routine. Si fumer est votre premier geste matinal, remplacez-le par une autre habitude : lisez le journal ou mangez avant de prendre votre dose de nicotine. En rompant la régularité, il est plus facile de se défaire d’un comportement indésirable.

7. Charles Duhigg, journaliste au New York Times et auteur, en 2012, du livre The Power of Habits, affirme qu’une habitude se compose d’un signal déclencheur (comme le stress), d’une routine (des courses) et d’une récompense (les achats). Pour y échapper, essayez de noter où, quand et dans quelle circonstance vous vous laissez aller à votre penchant.

8. Gardez le signal déclencheur, mais changez la récompense. Par exemple, au lieu de vous ronger les ongles, prenez un en-cas ou mâchez un cure-dents. « Allez-y progressivement, sans pression, recommande M. Duhigg. Imaginez que vous êtes un scientifique au stade de la collecte des données. »

 

Apprenez d’autres conseils psychologie.

3 / 3

Prendre soin de soi pour maintenir de bonnes habitudes de vie

9. On peut réduire la fréquence de nos mauvaises habitudes en faisant preuve de vigilance et en les consignant, puisqu’elles sont des actes inconscients, selon une étude de 2010 parue dans le Personality and Social Psychology Bulletin.

10. « Il faut prendre soin de soi quand on veut se défaire d’une manie, ajoute Andy Blicq, qui conseille de se reposer, de bien manger et de faire de l’exercice. En état de stress ou de fatigue, on a plutôt tendance à régresser et à renouer avec ses vices. »

11. S’épuiser à changer une habitude peut en rendre d’autres plus tentantes. Pour preuve, une étude de 2012 publiée dans The Journal of Social Psychology a démontré que les sujets en couple étaient plus enclins à l’infidélité après avoir résisté à la tentation de biscuits fraîchement sortis du four.

12. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle : une étude de 2012 du ministère de la Santé publique de l’Ontario et de trois autres institutions a révélé que cinq habitudes courantes (tabagisme, surconsommation d’alcool, mauvaise alimen­tation, stress et sédentarité) peuvent réduire la durée de vie de 7,5 ans.