Cerveau et malbouffe: un duo nocif

Le langage et les fonctions exécutives du cerveau seraient-elles affectées par la consommation de malbouffe et de produits ultra-transformés?

Malbouffe variéeEkaterina Markelova/Shutterstock

Dans une récente étude, des chercheurs australiens ont découvert que les aînés ayant l’habitude de consommer des produits ultra-transformés obtenaient des résultats inférieurs lors d’un test de langage et de fonction exécutive. La consommation prolongée de malbouffe a donc un impact sur le cerveau.

Les aliments «ultratransformés» – dont on a grandement modifié l’état d’origine – comprennent par exemple les croquettes de poulet, la soupe instantanée et la crème glacée.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest