Share on Facebook

7 remèdes naturels contre les nausées matinales

Ces traitements naturels vous aideront à soulager les malaises qui accompagnent les premiers mois de la grossesse.

1 / 8
Adieu malaises!

Adieu malaises!

Vous êtes probablement heureuse de porter en vous une nouvelle vie, mais votre corps, lui, semble protester vigoureusement. Compte tenu de vos malaises, vous avez parfaitement le droit, à l’occasion, de prononcer certains mots que la décence interdit de reproduire ici et de parler d’un ton brusque à votre partenaire. Cependant, vous avez aussi droit à un peu de soulagement. Lorsque votre estomac vous donne l’impression d’être sur des montagnes russes, essayez l’une ou l’autre des solutions proposées ici. Un conseil toutefois : avant de prendre un remède maison durant votre grossesse, consultez d’abord votre médecin.

2 / 8
Essayez les tisanes

Essayez les tisanes

• Rien ne calme mieux les nausées matinales qu’une tasse de tisane de gingembre. Ce rhizome est également employé avec succès contre le mal des transports. Faites bouillir 30 grammes de racine séchée (vous en trouverez dans les magasins de produits naturels) dans 1 tasse d’eau pendant    15 à 20 minutes, passez et buvez.

• Les infusions de camomille, de mélisse et de menthe poivrée calment également la nausée. Faites infuser 1 à 2 cuillers à thé d’herbe séchée dans une tasse d’eau. Cependant, si vous souffrez de brûlures d’estomac, évitez la menthe poivrée.

• L’infusion de feuilles de framboisier pourrait également soulager vos nausées du matin. On sait aussi qu’elle détend les muscles lisses de l’utérus. Faites infuser 1 à 2 cuillers à thé de la plante séchée dans une tasse d’eau chaude. Il est toutefois important de consulter votre médecin avant de prendre cette plante, car il semblerait qu’elle provoque des contractions de l’utérus. Votre médecin pourrait vous déconseiller d’en prendre plus tard durant votre grossesse ou si vous êtes à risque de faire une fausse couche.

3 / 8
Des épices qui soulagent

Des épices qui soulagent

• Pour calmer votre estomac, prenez du soda au gingembre que vous aurez laissé éventer à la température de la pièce. On ne sait pas pourquoi de nombreuses femmes enceintes y trouvent un soulagement (ce n’est sûrement pas à cause du gingembre, étant donné qu’il y en a très peu dans cette boisson gazeuse), mais c’est un fait. Évitez cependant le soda pétillant : ses petites bulles augmentent la production d’acide gastrique, ce qui ne fera qu’empirer vos malaises.

• Croquez des graines d’anis ou de fenouil, censées calmer les malaises d’estomac.

4 / 8
Prenez de la vitamine B6

Prenez de la vitamine B6

• Les résultats d’études indiquent que les femmes enceintes qui ont pris 25 milligrammes de vitamine B6 trois fois par jour (donc, 75 mg en tout) pendant trois jours ont connu un soulagement de leurs nausées et vomissements. Cependant, comme pour toutes les vitamines, ne prenez pas de vitamine B6 sans en avoir parlé avec votre médecin.

5 / 8
Buvez beaucoup d'eau

Buvez beaucoup d’eau

• L’eau est notre meilleur médicament. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les femmes qui boivent un verre d’eau toutes les heures souffrent beaucoup moins de nausées matinales. En outre, buvez-en un verre chaque fois que vous devez vous lever la nuit pour aller aux toilettes, ce qui vous aidera à mieux commencer la journée. Pour savoir si vous buvez assez, observez de quelle couleur est votre urine : si elle est presque transparente, c’est bon signe. Par contre, si elle est foncée, coule au fond ou dégage une forte odeur, vous devriez boire plus.

• Si vous ne pouvez rien garder, prenez une sucette de fruits glacée afin de remplacer les sucres que vous perdez en vomissant. Faite d’eau glacée, la sucette vous hydratera.

6 / 8
Les agrumes à la rescousse

Les agrumes à la rescousse

• Humez une tranche de citron. Certaines femmes affirment que, pour des raisons inconnues, cela soulage leurs nausées.

• Ou prenez un verre d’eau additionné de jus de citron ou une autre boisson au citron.

• Ajoutez dans votre thé ou votre tisane un peu d’écorce de pamplemousse, d’orange ou de tangerine râpée.

7 / 8
Ne vous laissez pas affamer

Ne vous laissez pas affamer

• Il se peut que vous puissiez prévenir les nausées en mangeant quelque chose avant même de vous lever. Gardez quelques craquelins à côté de votre lit et avalez-les dès votre réveil.

• Prenez plusieurs petits repas tout au long de la journée, l’estomac tolérant mieux les petites quantités de nourriture que les grosses. De fait, vous pourriez prendre une collation toutes les heures ou les deux heures, en veillant à limiter vos portions, par exemple, du beurre d’arachide sur des tranches de pomme, une poignée de noix ou une tranche ou deux de fromage.

• Prenez vos vitamines prénatales avec de la nourriture pour éviter de les vomir. Un craquelin salé ou de blé entier suffit parfois.

• Évitez les fritures, qui intensifient les nausées. On ne sait pas pourquoi, peut-être parce qu’elles se digèrent plus lentement.

8 / 8
Évitez les déclencheurs

Évitez les déclencheurs

• Si vous êtes particulièrement sensible aux odeurs durant cette période, restez autant que possible dans des pièces bien aérées, à l’abri des odeurs de la cuisine ou de la fumée de cigarette.

• Il n’y a rien de mal à demander à votre partenaire de se brosser les dents plus souvent afin de vous éviter les nausées déclenchées par la mauvaise haleine. Cette sensibilité disparaissant habituellement au bout de douze à quatorze semaines, il vous pardonnera certainement ce petit caprice temporaire.