Share on Facebook

10 mauvaises habitudes et le meilleur moyen de les rompre

Êtes-vous un grand fumeur? Un gros buveur? Avez-vous tendance à trop dépenser? Il n’est jamais trop tard pour casser vos pires habitudes et commencer une vie plus heureuse et plus saine.

1 / 10
Cassez la mauvaise habitude de grignoter sans faim. Grassmemo/Shutterstock

Mauvaise habitude : vous grignotez sans arrêt, même sans avoir faim

Pourquoi c’est dangereux
Ne plus être à l’écoute de votre faim naturelle et des signaux de satiété peut être cause de suralimentation chronique et de kilos superflus en plus d’offrir un terrain propice au diabète, aux maladies cardiaques et à d’autres maladies graves. En plus, si vous vous goinfrez de malbouffe, vous saturez votre corps d’ingrédients malsains. Renseignez-vous sur les conséquences de ces excès alimentaires sur votre corps et votre santé.

Pourquoi vous devriez arrêter
Avec de la détermination, n’importe qui peut corriger ses mauvaises habitudes alimentaires et atteindre un poids plus sain et plus naturel. En prêtant attention à vos signaux de faim et en optant pour des collations santé, vous pouvez améliorer votre alimentation, contrôler vos envies, perdre du poids et éviter les pertes d’énergie. Vous retrouvez un poids santé et remplacerez les excès de gras trans et saturés, de sucre, de glucides raffinés et de sodium par des aliments plus nutritifs.

Comment changer cette habitude

  • Réapprivoisez votre faim : attendez pour manger que votre corps en éprouve le besoin physique.
  • Cessez de manger avant de vous sentir rassasié : arrêtez-vous dès que vous sentez que vous avez un peu comblé votre faim, de cette façon, vous mangerez moins.
  • Mangez pour les bonnes raisons : parce que vous avez faim et non parce que vous êtes stressé, en colère, triste ou que vous vous ennuyez.
  • Arrêtez de manger par réflexe : si grignoter est chez vous une vieille habitude, bannissez les aliments malsains de votre maison.
  • Remplacez la malbouffe par des aliments santé : une fois votre garde-manger « nettoyé », remplissez-le de fruits, de légumes, de noix et de produit faibles en gras et à base de grains entiers.
  • Planifiez vos collations comme vous le faites pour les repas : mangez votre collation santé dans une assiette, avec un verre d’eau, et asseyez-vous à table pour en profiter.

2 / 10
Cassez la mauvaise habitude de regarder la télévision.istock/g-stockstudio

Mauvaise habitude : vous passez trop de temps sur le canapé à regarder la télé

Pourquoi c’est dangereux
Plus vous regardez la télévision, moins vous faites d’activité physique, plus vous risquez de faire de l’embonpoint et de contracter un diabète de type 2. Une étude à grande échelle menée auprès de plus de 9000 personnes a révélé que ceux qui regardaient plus de deux heures de télévision par jour mangeaient davantage tout en consommant plus de boissons gazeuses sucrées et de grignotines riches en gras et en calories que celles qui en regardaient moins.

Si la télévision remplace le temps que vous consacrez normalement à un de vos passe-temps, à rendre visite à des amis ou à faire travailler vos méninges, alors elle peut aussi accélérer la perte de mémoire.

Pourquoi vous devriez arrêter
En substituant du temps passé devant la télévision à une activité et en vous engageant à atteindre un bon équilibre entre télévision et activité physique, vous brûlerez plus de calories, retrouverez la forme et réduirez rapidement vos risques de problèmes de santé. Vous serez plus en forme et aurez plus de temps pour dormir, plus d’énergie, une meilleure humeur, un esprit plus vif et plus de liens sociaux, ce qui peut même vous aider à augmenter votre confiance en vous.

Comment changer cette habitude

  • Suivez la règle des 2/30: pas plus de deux heures de télé par jour, et au moins 30 minutes d’exercice.
  • Lâchez la télécommande : n’allumez la télé que quand vous avez une émission particulière à regarder. Sortez à l’extérieur plutôt que de passer d’une chaine à l’autre sans réfléchir.
  • Ne grignotez pas devant la télé : c’est bien trop facile d’avaler des centaines de calories sous forme de croustilles sans même s’en apercevoir.
  • Faites de l’exercice devant l’écran : marchez sur place, faites des redressements assis, de pompes, ou installez votre tapis d’exercice dans la salle de télévision. Commencez par cette série facile d’exercices pour vous remettre en forme.
  • Faites un peu de ménage durant les pubs : fuyez les publicités de nourriture en vidant les poubelles, en passant l’aspirateur dans une pièce ou en lançant une brassée de linge dans la machine à laver. Cela peut ajouter une vingtaine de minutes à votre objectif quotidien de dépense calorique.
  • Prenez la résolution de sortir plus souvent de la maison : allez voir des amis, faites des choses qui vous intéressent et stimulez votre esprit chaque jour.

3 / 10
Cassez la mauvaise habitude de surconsommer.istock/Quang-Ngo

Mauvaise habitude : vous surconsommez au point de vous endetter

Pourquoi c’est dangereux
Les soucis d’argent peuvent avoir de graves répercussions sur votre santé. Dans un sondage de l’université Rutgers, les répondants ont déclaré que le stress financier contribuait à l’hypertension, à la dépression, à l’insomnie, aux maux de tête, aux troubles digestifs, aux ulcères, au tabagisme excessif, à l’alcoolisme et à la prise ou à la perte de poids.

Pourquoi vous devriez arrêter
Vous reprendrez le contrôle de vos finances. C’est difficile, mais régler ses dettes, c’est un peu comme perdre du poids. Cela prend du temps, ça peut être dur pour votre ego et votre style de vie, vous devez être constamment sur vos gardes, et il est facile de retomber dans vos vieilles habitudes.

Mais pour ceux qui réussissent, et c’est le cas de beaucoup de gens, les résultats sont stupéfiants. Vous vous sentirez plus en contrôle de votre vie avec moins de stress et moins de soucis. Vous dormirez mieux, arrêterez de trop manger et d’avoir moins de maux de tête. Trouver des moyens de réduire vos dépenses et de vous concentrer sur les joies simples de la vie vous aidera aussi à améliorer vos relations.

Comment changer cette habitude

  • Apprenez-en davantage sur la gestion de vos finances : initiez-vous aux règles de base et aux méthodes des finances personnelles – pour mieux gérer vos cartes de crédit, votre hypothèque, votre budget et vos investissements.
  • Gelez vos cartes de crédit : littéralement. Mettez-les dans une tasse remplie d’eau que vous mettrez au fond de votre congélateur afin de cesser de les utiliser.
  • Faites un budget : combien d’argent recevez-vous chaque mois? Combien dépensez-vous pour vos frais essentiels, et combien dépensez-vous pour des trucs qui n’en valent pas la peine? Notez toutes vos dépenses et voyez celles que vous pouvez supprimer. Ces 10 changements pourraient vous faire économiser 20 000$ en une année.
  • Payez au moins le montant minimal de vos factures : réglez en priorité les comptes de carte de crédit dont le taux d’intérêt est le plus élevé. Une fois cela fait, payez celle qui a le second taux le plus élevé. Et ainsi de suite.
  • Veillez à ce que vos bonnes habitudes deviennent automatiques : utilisez les services bancaires en ligne pour transférer certains de vos chèques de paie dans un compte d’épargne et pour régler automatiquement vos factures.
  • Changez vos priorités financières : arrêtez de voir le magasinage comme une forme de divertissement ou de distraction. Déterminez les choses importantes dont vous aurez besoin à l’avenir et établissez un plan d’épargne pour chacune d’elles.

4 / 10
Cassez la mauvaise habitude de manger de la malbouffe.istock/mihailomilovanovic

Mauvaise habitude : vous mangez trop de malbouffe

Pourquoi c’est dangereux
Se nourrir fréquemment de doubles hamburgers fromage et de frites, le tout arrosé d’un soda ou d’un milkshake surdimensionné, augmentera votre tour de taille en plus de causer d’autres problèmes de santé connexes, comme les maladies cardiaques et le diabète. Les gras trans, souvent présents dans les plats de restauration rapide, augmentent le « mauvais » cholestérol et les lipides sanguins qui contribuent au durcissement des artères, ainsi qu’à l’inflammation, qui cause l’accumulation de plaque graisseuse dans les parois des artères.

Pourquoi vous devriez arrêter
Manger sainement aura sur votre santé un impact immédiat et substantiel. Au début, il ne sera pas facile d’apporter un changement permanent à votre mode de vie. La restauration rapide est en effet très pratique, étonnamment peu coûteuse et, grâce à toutes ses matières grasses, son sel et son sucre, elle est indéniablement savoureuse.

Une saine alimentation demande plus de temps et de réflexion et, dans certains cas, plus d’argent. Mais ça vaut le coup. En plus de perdre du poids, de réduire votre tour de taille et de vous protéger contre les maladies cardiaques et le diabète, vous économiserez de l’argent si vous préparez vos propres repas au lieu d’aller au restaurant.

Comment changer cette habitude

  • Optez pour un sevrage lent : réduisez un peu votre consommation hebdomadaire et achetez un peu moins chaque fois.
  • Faites un choix plus santé : remplacez le soda par un café ou un verre d’eau, le steak haché des hamburgers par du poulet grillé et les frites par une salade.
  • Cessez d’y aller sur un coup de tête : évitez d’entrer dans un établissement de restauration rapide simplement parce que vous « passiez dans le coin », surtout si vous n’avez pas faim et que ce n’est pas l’heure de manger.
  • Préférez plutôt le supermarché : vous avez faim et il vous faut rapidement un repas ? Vous trouverez souvent des plats cuisinés plus sains dans votre épicerie de quartier.
  • Essayez votre sandwicherie locale : entrez et commandez un sandwich à la dinde sur pain complet accompagné d’une salade.
  • Faites votre cuisine : mangez dans votre propre cuisine, en vous préparant un repas sain avec les restes de la veille, et ajoutez-y quelques fruits et légumes.
  • Entraînez votre cerveau a détester la malbouffe avec ces trucs faciles.

5 / 10
Cassez la mauvaise habitude de prendre des coups de soleil.istock/oel Carille

Mauvaise habitude : vous prenez un vilain coup de soleil quelques fois par année

Pourquoi c’est dangereux
Si vous aimez prendre un bain de soleil ou que vous essayez d’entretenir votre beau bronzage, vous avez involontairement contribué au vieillissement de votre peau. Les bains de soleil détruisent les fibres élastiques qui donnent à la peau un aspect ferme et lisse, ce qui accélère l’apparition de rides, des taches de rousseur, de taches et des décolorations.

Et les coups de soleil sont en plus un facteur important de cancer de la peau. Et le salon de bronzage? Encore pire. Malgré ce que les publicités suggèrent, l’utilisation de lits de bronzage ne permet pas d’obtenir un bronzage plus « sécuritaire ». Il augmente, en fait, votre risque de cancer de la peau et de développer des rides.

Pourquoi vous devriez arrêter
L’exposition au soleil, surtout si votre quête du bronzage parfait vous a laissé des coups de soleil, endommage la peau de manière irréversible. Éviter d’autres brûlures peut au moins vous limiter les dégâts. En protégeant votre peau, vous obtenez une peau plus douce et plus souple, avec moins de rides et moins de décoloration.

6 trucs pour récupérer

  • Prévoyez un examen annuel de la peau par un dermatologue : votre médecin examinera votre peau pour déceler tout changement inhabituel et prélèvera un petit échantillon pour en déterminer la nature.
  • Portez toujours un écran solaire : ayez sur vous un écran solaire à FPS élevé en tout temps. Il ne vous faudra qu’une trentaine de secondes pour l’appliquer.
  • Restez bien à l’abri du soleil : mettez-vous à l’ombre, portez un chapeau, des lunettes de soleil, des manches longues et un pantalon aux heures les plus chaudes.
  • Prenez des couleurs avec un autobronzant au lieu du soleil : vous aurez l’air bronzé sans risque de cancer.
  • Sachez reconnaître un signe de danger quand vous le voyez : toute anomalie de votre peau mérite d’être examinée par un médecin.
  • Buvez du thé vert : il est prouvé que le thé vert peut protéger vos cellules contre les dommages du soleil pouvant causer le cancer.
  • Consommez ces 13 aliments pour prévenir les coups de soleil.

6 / 10
Cassez la mauvaise habitude d'être constamment inquiet, en colère ou stressé.istock/BraunS

Mauvaise habitude : vous êtes constamment en colère, inquiet ou stressé

Pourquoi c’est dangereux
Être malheureux dans la vie libère une cascade d’hormones de stress qui augmentent votre tension artérielle et votre glycémie, diminuent votre immunité, ralentissent votre digestion et vous donnent l’impression d’être une mauvaise personne. La nature a voulu que le stress soit une réaction de courte durée à une menace, mais la vie moderne peut entraîner un stress chronique et avoir des répercussions profondes sur notre santé.

Le stress accroît par exemple notre risque de prendre du poids et de surconsommer des aliments riches en gras et en sucre. Les deux augmentent nos chances de contracter une maladie cardiaque ou le diabète.

Pourquoi vous devriez arrêter
Il a été prouvé que les techniques de réduction du stress atténuent la glycémie, améliorent l’immunité, réduisent la dépression, soulagent la douleur chronique et, dans une certaine mesure, protègent aussi votre cœur. Essayez ces stratégies de gestion du stress dès aujourd’hui pour vous sentir apaisé. Retrouver un sentiment de joie et de contrôle vaut son pesant d’or, et les bienfaits pour la santé physique seront également substantiels.

Comment changer cette habitude

  • Apprenez à ne plus stresser pour un rien : votre réaction aux déclencheurs détermine votre niveau de stress. La prochaine fois qu’une situation stressante se présentera, faites l’effort de la gérer et de rester calme.
  • Adoptez un processus de soulagement du stress : parmi les plus efficaces, citons le yoga, la méditation et la respiration profonde.
  • Redécouvrez l’optimisme : le pessimisme n’est pas un comportement inné. Renouer avec l’espoir peut contribuer grandement à étouffer le stress et à retrouver la sérénité.
  • Mangez sainement et faites de l’exercice : un mode de vie sain fait des merveilles pour votre capacité à gérer les situations stressantes.
  • Profitez d’un passe-temps relaxant : calmez-vous en vous immergeant complètement pendant votre hobby.
  • Retrouvez un brin de folie : rappelez-vous qu’un enfant sommeille en chaque adulte. Vous avez vieilli, mais n’êtes pas obligé d’être vieux. Cessez de réprimer votre goût du jeu, faites des bêtises et n’oubliez pas de vous amuser.

7 / 10
Cassez la mauvaise habitude de sauter le déjeuner.istock/svetikd

Mauvaise habitude : vous sautez le déjeuner

Pourquoi c’est dangereux
Sauter le premier repas de la journée peut avoir de graves conséquences sur votre poids, votre niveau d’énergie et même votre glycémie. Manger un morceau de pain grillé le matin ou avaler un bol de céréales indique à votre métabolisme qu’il est temps de passer au rythme supérieur.

Ne pas prendre de carburant maintient votre métabolisme à un bas niveau, ce qui peut mener à un gain de poids et à l’apathie. Vous prendrez également l’habitude de manger alors que vous êtes affamé, et c’est la raison pour laquelle les gens qui sautent le petit-déjeuner ont tendance à manger à l’excès plus tard dans la journée.

Pourquoi vous devriez arrêter
Rien de plus facile que d’instaurer une routine de petit-déjeuner. Et le faire, c’est déjà franchir un grand pas vers la résolution des problèmes liés au fait que vous sautez le repas du matin, y compris l’excès de poids et les fluctuations malsaines de sucre dans le sang.

Prendre un petit-déjeuner santé se traduira par une plus grande stabilité de la glycémie, et donc par moins de fringales plus tard dans la journée. Comme vous faites le plein de carburant tôt le matin, vous aurez aussi plus d’énergie. Vous constaterez peut-être aussi que vous contrôlez votre poids plus facilement.

Comment changer cette habitude

  • Travaillez avec votre corps : vous n’avez pas faim le matin? Attendez une heure ou deux avant de manger. Préparez l’une de ces recettes de déjeuner pour vous ouvrir l’appétit.
  • Mangez des choses que vous aimez : pas besoin d’entamer la journée avec des classiques du déjeuner. Faites-vous un sandwich, un bol de soupe, des restes de la veille – n’importe quoi pourvu que cela vous fasse plaisir.
  • Pas le temps? Emportez-vous un sandwich, quelques fruits et peut-être un peu de lait pour votre café.
  • Prenez une barre énergétique et une tasse de yogourt : les deux sont prêts instantanément, et, mis ensemble, ils ont tout ce qu’il faut en nutriments et en calories pour bien commencer votre journée.
  • Prenez un smoothie : mixez du yogourt maigre, des baies congelées, une demi-banane, un peu de jus d’orange et un peu de miel. C’est le petit-déjeuner santé par excellence.
  • Préparez à l’avance : préparez votre déjeuner la veille de manière à pouvoir le manger assis à la table de cuisine en 10 minutes maximum.

8 / 10
Cassez la mauvaise habitude de boire trop d'alcool.istock/ivanmateev

Mauvaise habitude : boire trop d’alcool

Pourquoi c’est dangereux
Si vous buvez trop et souvent, l’alcool peut être un poison. Les femmes qui consomment régulièrement deux verres ou plus par jour et les hommes qui en consomment régulièrement trois ou plus courent un risque plus élevé de souffrir de lésions hépatiques, de cancer (foie, bouche, etc.), d’hypertension artérielle et de dépression. Les femmes, qui sont plus sensibles à l’alcool, peuvent aussi développer des maladies cardiaques, de la fragilité osseuse et même des pertes de mémoire.

Pourquoi vous devriez arrêter
Peu de temps après avoir réduit ou arrêté, votre digestion s’améliorera et vous dormirez mieux. Votre glycémie sera plus basse et stable, votre tension artérielle pourrait s’améliorer, et même votre cerveau pourrait mieux fonctionner. Vous aurez un foie et un système cardiovasculaire en meilleure santé.

Comme vous limitez votre consommation d’alcool, vous réduisez également votre risque d’avoir un accident de voiture. En plus d’avoir plus d’énergie, vous aurez probablement de meilleures relations avec votre famille et vos amis, surtout si la consommation d’alcool a causé des problèmes dans le passé.

Comment changer cette habitude

  • Fixez-vous de saines limites : deux verres ou moins par jour pour un homme. Un pour une femme.
  • Ne prenez de l’alcool qu’en mangeant : vous viderez votre verre plus lentement de cette manière.
  • Buvez pour le plaisir, pas pour vous souler : vous ne devriez pas boire pour fuir. Trouvez de meilleurs mécanismes pour faire face à la réalité.
  • Impossible d’arrêter? Vous devez reconnaître que vous êtes accro. Parlez-en à un médecin et contactez un groupe de soutien tel que les AA. Consultez ces témoignages d’ex-alcooliques qui ont vaincu leur dépendance.
  • Prenez au sérieux le dépistage de la densité osseuse et des cancers : voyez avec votre médecin si vous devriez subir un dépistage plus fréquent.
  • Foie abîmé? Établissez un plan de santé : parlez avec votre médecin d’un régime hypercalorique afin d’aider votre foie à se régénérer.

9 / 10
Cassez la mauvaise habitude de fumer.istock/Robert Herhold

Mauvaise habitude : Vous fumez la cigarette

Pourquoi c’est dangereux
Aucune habitude sur Terre n’est aussi néfaste que la cigarette pour la santé. Elle est directement responsable de 30% des décès dus aux maladies cardiaques, de 30% des décès dus au cancer et de 80 à 90% de tous les cancers du poumon, sans parler de l’augmentation du risque de cancers de la bouche, de la gorge et de la vessie. Cette mauvaise habitude augmente de façon spectaculaire les risques de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’hypertension artérielle, en plus de déclencher ou d’aggraver des problèmes respiratoires comme la bronchite et les crises d’asthme.

Pourquoi vous devriez arrêter
Les bienfaits pour la santé sont presque immédiats, car vos poumons et votre système cardiovasculaire commencent à se régénérer quelques minutes après votre dernière cigarette. Après un mois, vos poumons fonctionneront mieux et vous devriez tousser moins, vous sentir plus énergique et être moins essoufflé.

Cesser de fumer réduit considérablement les risques de cancer ou de maladie cardiaque, améliore le goût et l’odorat, et vous donne une meilleure endurance. Vous ressentirez aussi des bienfaits qui renforceront votre confiance : haleine plus fraîche, peau d’apparence plus jeune, fin de cette odeur désagréable de tabac sur vos vêtements, et bien d’autres.

Comment changer cette habitude

  • Traitez cela comme une dépendance et non comme une habitude : avant de vous arrêter, préparez-vous à vivre des jours difficiles. Vous risquez de ressentir ces symptômes de sevrage après la dernière cigarette. Établissez une stratégie, formez une équipe de soutien et ayez un plan B au cas où votre méthode ne fonctionnerait pas.
  • Renseignez-vous auprès de votre médecin sur les médicaments pour arrêter de fumer : des études ont montré que le Buprion et la Varénicline augmentent les chances de succès.
  • Trouvez du soutien : enrôlez vos amis et votre famille. Les conseillers, les lignes d’assistance téléphonique et les groupes de soutien peuvent également vous aider.
  • Choisissez le bon moment : arrêtez de fumer pendant une période de calme – pas pendant les vacances ou lorsque vous subissez beaucoup de stress.
  • Essayez les thérapies de remplacement : utilisez un timbre ou une gomme à la nicotine pour vous aider à vous habituer progressivement à la vie sans cigarette.
  • Rappelez-vous qu’un faux pas n’est pas un échec : servez-vous de vos erreurs pour découvrir ce qui vous empêche d’arrêter le tabac et établissez un plan pour surmonter cet obstacle.

10 / 10
Cassez la mauvaise habitude de prendre des antidouleurs ou des sédatifs.istock/theevening

Mauvaise habitude : vous prenez trop d’antidouleurs et de sédatifs

Pourquoi c’est dangereux
Lorsqu’ils ne sont pas pris correctement, leur usage régulier à long terme peut causer plus de mal que de bien. L’utilisation de médicaments comme l’ibuprofène ou l’aspirine pour traiter l’arthrite ou les douleurs musculaires peut, avec le temps, augmenter le risque d’ulcères, de saignements gastro-intestinaux, d’hypertension artérielle et de crise cardiaque.

Les calmants et les somnifères peuvent vous rendre confus et susceptible de trébucher et de tomber si vous les prenez à des doses plus élevées que les doses prescrites. Comme ils vous font vous sentir bien, vous risquez en continuant à les prendre d’en faire une habitude ou une dépendance avant même de vous en apercevoir.

Avant de prendre des analgésiques, posez ces 13 questions cruciales à votre médecin.

Pourquoi vous devriez arrêter
De nouvelles techniques de soulagement de la douleur peuvent apaiser les douleurs musculaires, articulaires et les migraines tout en causant moins d’effets secondaires. Il est possible de se débarrasser de cette habitude de prendre des sédatifs et des analgésiques sur ordonnance si l’on fait preuve de détermination et que l’on cherche du soutien.

Une fois que vous aurez cessé de prendre ces pilules, votre corps se remettra rapidement de leurs effets. Et vous dépenserez moins d’argent en médicaments tout en réduisant votre risque de problèmes cardiaques et d’hypertension artérielle ainsi que d’ulcères gastro-intestinaux et de saignements. Vous serez également plus alerte et aurez la satisfaction de savoir que vous avez vaincu une dépendance aux médicaments.

Comment changer cette habitude

  • Privilégiez l’acétaminophène pour la douleur chronique : il ne cause pas d’irritation de l’estomac et n’augmente pas la tension artérielle comme l’aspirine et l’ibuprofène. Gardez de l’ibuprofène pour les poussées de douleurs intenses et de courte durée. Vous pouvez habituellement en prendre jusqu’à 10 par jours sans danger, mais pas plus.
  • Pour les maux de tête fréquents, voyez votre médecin : les migraines peuvent rapidement cesser avec le bon médicament.
  • Découvrez d’autres méthodes de soulagement de la douleur : la perte de poids, l’exercice, le soulagement du stress et l’évitement de certains déclencheurs peuvent aider.
  • Ne prenez pas de médicaments qui créent une accoutumance pendant plus de quatre mois : remettez en question les décisions de votre médecin s’il ou elle vous prescrit des analgésiques, des psychotropes ou des somnifères à long terme et que vous pensez que vous êtes susceptible de développer une dépendance, surtout si les médicaments fonctionnent bien.
  • Surveillez certains symptômes : parmi les indices que vous prenez trop de tranquillisants, mentionnons la perte de mémoire, la somnolence excessive, l’apathie et les chutes fréquentes.
  • Trouvez de l’aide si vous n’arrivez pas à décrocher : il n’y a pas de honte à demander de l’aide à votre famille, à des amis ou à votre médecin.