Share on Facebook

Sondage dentaire pancanadien : Comment se classent vos dents ?

Voici une bonne raison de sourire : les Canadiens se classent plutôt bien pour ce qui est de la santé de leurs dents. Trois Canadiens sur quatre consultent un dentiste chaque année et deux sur trois, encore en possession de leurs dents naturelles, n’ont besoin d’aucun traitement dentaire.

Certains faits, néanmoins, sont moins réjouissants : un adulte sur cinq encore en possession de ses dents naturelles éprouve ou a éprouvé de graves problèmes de gencives, plus de la moitié des enfants et des adolescents ont des caries et 17 % de Canadiens déclaraient qu’ils n’avaient pas vu un dentiste l’année précédente à cause du coût élevé des consultations.

Nous avons analysé cette enquête, ainsi que les moyens d’améliorer la santé dentaire, avec le Dr Chris Lee, directeur de la clinique de rappel de la faculté d’art dentaire de l’université de Dalhousie.

1 / 5

À quelle fréquence une personne doit-elle consulter son dentiste ?

« Si la personne a peu de caries et peu de malaises gingivaux, une fois par an suffit. Si elle n’a plus de dents, elle [doit voir son dentiste] une fois par an, car le dentiste vérifie d’autres aspects de sa santé buccale comme des symptômes de cancer, déclare le Dr Lee. Les personnes qui souffrent d’une maladie des gencives doivent le consulter à tous les trois mois. » Le dentiste peut augmenter la fréquence de vos visites si vous faites beaucoup de carie dentaire ou si vous fumez.

2 / 5

96 % des adultes ont des caries. Comment les éviter ?

Les bactéries de votre bouche transforment les aliments en un acide qui attaque l’émail dentaire et peut causer des caries. Brossez-vous les dents après avoir mangé et, si ce n’est pas possible, exposez vos dents le moins possible aux acides. « Ce n’est pas la quantité de sucre qui importe, c’est le nombre de fois que vous en mangez. Si vous êtes toujours en train de grignoter, le jeu des acides se prolonge toute la journée, explique le Dr Lee. Les aliments collants sont une autre cause de carie, comme les bonbons gélifiés qui adhèrent longtemps aux dents. »

L’assèchement de la bouche, un effet secondaire des antidépresseurs et de certains autres médicaments, augmente les risques de carie dentaire, puisqu’il y a moins de salive dans la bouche pour éliminer les germes. Le Dr Lee recommande de boire souvent de l’eau durant la journée et d’utiliser un dentifrice ou un rince-bouche riche en fluorure pour tuer les bactéries et renforcer l’émail dentaire.

3 / 5

Les enfants souffrent beaucoup de caries dentaires. Que devraient faire les parents ?

En plus de recommander à leurs enfants de bien se brosser les dents et d’utiliser de la soie dentaire, le Dr Lee engage les parents à donner moins de sodas et de boissons pour sportifs à leurs enfants. « L’une des pires choses qui soient arrivées aux jeunes récemment, c’est l’avènement des boissons énergétiques qui renferment énormément de sucre, dit-il en soulignant qu’elles sont très acides. Elles sont désastreuses pour les dents. Les enfants qui boivent des Red Bull ou des Gatorade deux ou trois fois par jour s’exposent à avoir beaucoup de caries dentaires. »

4 / 5

Le tiers des Canadiens adultes souffrent de gingivite (une inflammation des gencives qui entraîne de la rougeur, de l’inflammation et des saignements). Que peut-on faire ?

Le remède numéro un, c’est d’utiliser la soie dentaire ; c’est le seul moyen d’éliminer entre les dents les germes qui causent la gingivite, déclare le Dr Lee. Des examens périodiques sont également nécessaires. Le tartre, un dépôt durci qui s’installe dans le haut des gencives, est poreux comme du corail ; les bactéries s’y cachent et produisent de la gingivite. Si la situation s’aggrave, vous pouvez être victime d’une fonte osseuse irréversible appelée parodontite.

Défendez-vous avec de bons soins dentaires. « Utilisez une brosse à dents souple…Ne brossez pas vos dents de haut en bas : passez-la avec un mouvement circulaire. De même, l’usage de la soie dentaire ne se limite pas à un usage de bas en haut ; vous devez entourer la dent en formant un C avec la soie, explique le Dr Lee. Demandez à un spécialiste de s’asseoir devant vous avec une brosse à dents, de la soie dentaire et un miroir et de vous montrer comment faire. »

5 / 5

Le manque d’argent fait obstacle aux soins dentaires. Où les Canadiens de peu de moyens peuvent-il trouver de l’assistance ?

« L’accès aux soins dentaires pour des gens qui ont peu de moyens reste un problème majeur», déclare le Dr Lee qui a travaillé à Vancouver, en Ontario et en Nouvelle-Écosse et a été confronté à cette situation un peu partout.

Selon la province, les gens qui ont un revenu faible ou qui dépendent de l’aide sociale peuvent recourir à des soins d’urgence assumés par le gouvernement. Vous pouvez aussi vous renseigner sur les soins dentaires dispensés dans les cliniques communautaires, tandis que les facultés d’art dentaire, partout au Canada, offrent des traitements dentaires pour la moitié du prix habituel.