Share on Facebook

9 choses que vous devez savoir sur la sinusite allergique

Les symptômes d’allergies et d’infection des sinus peuvent être assez similaires et tout aussi misérables. Il existe différentes façons de traiter la sinusite allergique, voici des conseils pour se sentir mieux.

L’ABC de la sinusite allergique.ivector/Shutterstock

L’ABC de la sinusite allergique

Tout a commencé par le nez qui coule et les yeux qui piquent après avoir passé du temps à l’extérieur. Quelques jours plus tard, votre nez est encore bouché et la pression sur vos joues et votre front est tellement intense que vous ne pouvez même pas regarder autour de vous ou bouger la tête sans souffrir le martyre. Que se passe-t-il?

Il est possible que vous souffriez de sinusite allergique, une infection des sinus provoquée par des allergies. Voici ce que votre allergologue veut que vous sachiez sur les allergies.

Mais c’est difficile d’en être sûr puisque les symptômes d’allergies et de sinusite présentent certaines caractéristiques similaires. Il existe cependant certaines différences fondamentales quant à leur cause et à la façon dont vous devriez les traiter. Voici ce que vous devez savoir.

Sinusite allergique: que font les sinus?Emily frost/Shutterstock

Que font les sinus?

Les sinus servent à autre chose qu’à nous infliger d’horribles maux de tête. Ces cavités creuses, remplies d’air, sont situées à l’intérieur des os derrière vos joues, votre front, votre nez et vos yeux.

Ils réchauffent et humifient l’air, capturent les particules venant de l’air que vous respirez et produisent du mucus, ce dernier emprisonnant bactéries et autres microbes pour les éliminer du corps… du moins la plupart du temps.

Lorsque vous avez un rhume ou une crise d’allergies, vos sinus peuvent devenir enflammés et emprisonner le mucus au lieu de le laisser s’écouler comme ils le font habituellement. C’est là que les problèmes commencent: des bactéries ou d’autres microbes peuvent se multiplier s’ils ne peuvent sortir des sinus bloqués.
«La congestion nasale mène parfois à une pression des sinus et à des maux de tête. Elle peut faire partie de tout le complexe allergique», explique le Dr Daniel Sullivan, otorhinolaryngologiste et chirurgien spécialisé dans les allergies au Health First Medical Group à Melbourne, en Floride.

N’hésitez pas à tester ces remèdes naturels et efficaces contre les allergies.

Qu’est-ce qui cause une sinusite allergique?yamasan0708/Shutterstock

Qu’est-ce qui cause les problèmes de sinus?

Toutes sortes de minuscules particules de toutes provenances se fraient un passage dans notre nez à chaque respiration. Certaines de ces particules peuvent entraîner des problèmes en déclenchant de l’inflammation dans la muqueuse des sinus chez une personne alors qu’une autre, elle, n’en sera pas incommodée. Voici certains des facteurs de risques ou causes de l’inflammation des sinus:

  • Rhume banal
  • Rhume des foins
  • Infections bactériennes et virales
  • Champignon
  • Air sec, air froid, pression barométrique
  • Nourriture épicée
  • Parfums
  • Polypes nasaux
  • Déviation de la cloison nasale

Apprenez-en plus sur les symptômes dangereux associés à la toux chronique.

Sinusite allergique: les symptômes d’allergies et d’une infection des sinus.sruilk/Shutterstock

Les symptômes d’allergies et d’une infection des sinus

Pour mieux illustrer les différences entre les allergies et une infection des sinus, il peut être utile de connaître les symptômes classiques de chacun.

Les allergies

Les personnes qui souffrent d’allergies liées au rhume des foins peuvent présenter un des symptômes suivants ou une combinaison de ces symptômes:

  • Éternuements
  • Nez bouché
  • Nez qui coule
  • Mucus dans la gorge
  • Raclement de gorge
  • Picotement des yeux
  • Yeux larmoyants
  • Yeux injectés de sang
  • Yeux gonflés
  • Nez qui pique
  • Démangeaisons dans les oreilles
  • Démangeaisons dans le palais
  • Respiration sifflante

Une infection des sinus

Quiconque a déjà souffert d’une infection des sinus sait combien c’est douloureux au niveau des joues et du front. Malheureusement, les symptômes ne s’arrêtent pas là. Vous pourriez ressentir un ou plusieurs de ces symptômes de sinusite les plus courants:

  • Mucus épais jaune-vert
  • Mal de tête
  • Nez qui coule
  • Mauvais goût dû à un écoulement postnasal
  • Mauvaise haleine
  • Toux
  • Congestion
  • Mal de dents
  • Fièvre
  • Perte du goût ou de l’odorat

Les principales différences entre les symptômes d’allergies nasales et de sinusite allergique.Pheelings media/Shutterstock

Les principales différences entre les symptômes d’allergies nasales et de sinusite allergique

Il existe quelques indices permettant de différencier les allergies d’une sinusite. Le principal est l’inflammation des sinus qu’on peut constater en effectuant des tests d’imagerie.

«La norme de référence diagnostique de la sinusite est la présence d’inflammation des sinus sur les images de votre tête», explique le Dr Arthur W. Wu, codirecteur du Cedars-Sinai Sinus Center et professeur associé de chirurgie à Los Angeles, en Californie.

En outre, la sinusite n’entraîne habituellement pas de nez, de yeux ou de gorge qui piquent comme le font les symptômes classiques d’allergies. Mais si votre température a tendance à grimper, c’est un signe manifeste de sinusite.

«La fièvre en est un indice évident, tout comme le sont les symptômes sinusaux qui descendent dans l’arbre bronchique ainsi que les symptômes bronchiques», déclare le Dr Jason Sigmon, un otorhinolaryngologiste de la clinique UCHealth Ear, Nose and Throat Clinic à Steamboat Springs, au Colorado.

Et bien que personne ne veuille réellement l’examiner, il ne faut pas conclure que le mucus jaune-vert signifie assurément une infection des sinus.
«Nous avions l’habitude de penser que la couleur des sécrétions nasales était un indicateur d’infection, mais nous avons maintenant la preuve que ce n’est pas fiable», ajoute-t-il.

Vous serez surpris d’apprendre que ces choses inusitées peuvent provoquer des allergies!

Sinusite allergique: les allergies peuvent-elles causer une infection des sinus?goa novi/Shutterstock

Les allergies peuvent-elles causer une infection des sinus?

La sinusite allergique est parfois confondue avec la sinusite non allergique parce qu’elles partagent quelques symptômes, notamment des symptômes nasaux comme le nez bouché et l’écoulement postnasal.

Pourtant, il existe certains signes révélateurs permettant de distinguer laquelle des sinusites est imputable aux allergies et laquelle est due à d’autres causes.

Les symptômes d’allergies nasales apparaissent en raison d’une réaction du système immunitaire à certains allergènes comme le pollen, la poussière, les moisissures ou les squames d’animaux.

Les personnes qui souffrent d’allergies nasales sont plus susceptibles d’avoir des infections des sinus que celles qui n’en souffrent pas.

Mais pourquoi? Lorsque les allergies sont mal traitées, une inflammation nasale s’ensuit, ouvrant ainsi la porte à d’autres problèmes.

«Une longue crise d’allergies qui dure plusieurs jours peut souvent mener à une infection des sinus ou à quelque chose d’autre parce que l’inflammation de vos sinus les rend très hospitaliers aux organismes infectieux», selon le Dr Daniel Sullivan.

La plupart du temps, la sinusite vient d’un virus comme le rhume banal, mais elle peut également venir d’une bactérie ou d’un champignon.

Des facteurs anatomiques comme des polypes nasaux ou une déviation de la cloison nasale augmentent le risque, et des irritants comme les aliments épicés, le parfum, la fumée, la pression barométrique – et, oui, les allergies saisonnières – peuvent provoquer une sinusite.

Les types de sinusite allergique.Uffoow/Shutterstock

Les types de sinusite

La sinusite est soit aiguë ou chronique.

La sinusite aiguë est une inflammation des sinus due à une bactérie ou à un virus. Généralement, si les symptômes disparaissent en moins de 4 à 8 semaines, la sinusite est considérée aiguë.

Si c’est une bactérie qui cause vos symptômes, votre état ne s’améliore généralement pas après 10 jours et peut même s’aggraver, et ce, même si vous croyez vous sentir mieux.
Lorsqu’un virus est en cause, vous êtes généralement malade moins de 10 jours et votre état n’a pas tendance à s’aggraver.

La sinusite chronique résulte généralement d’une inflammation prolongée parce que le nez et les sinus réagissent de façon excessive à ce qu’ils croient être une infection. Ce n’est la plupart du temps pas une infection.

Une infection pourrait toutefois être en partie à blâmer si la sinusite s’aggrave d’une fois à l’autre. La règle générale veut que si vous avez eu plus de trois infections des sinus en un an ou que vous souffrez de symptômes qui durent plus de 12 semaines, on parle probablement d’une sinusite chronique.

Suivez ces conseils de médecins pour vous protéger des allergies dans la maison.

Comment diagnostique-t-on la sinusite allergique?Photoroyalty/Shutterstock

Comment diagnostique-t-on la sinusite?

Un examen de la gorge, du nez et des sinus permettra de détecter les signes classiques de la sinusite. Les médecins recherchent une obstruction nasale, un écoulement nasal, une perte d’odorat et une pression au niveau du visage, selon le Dr Wu.

«Nous recherchons également la présence d’une enflure, d’un écoulement et d’une inflammation lorsque nous regardons à l’intérieur de votre nez.»
Une tomodensitométrie des sinus utilise une caméra reliée à un long tube mince et flexible inséré dans le nez. Même si ce n’est pas douloureux, vous pouvez demander qu’on vous administre un léger anesthésique en vaporisateur nasal pour rendre l’examen plus confortable.

Les cultures de mucus peuvent aider à déterminer ce qui cause l’infection. Les médecins prennent des échantillons dans le nez ou directement dans les sinus. En présence d’une bactérie, ils prescrivent des antibiotiques pour le type spécifique de bactérie.

Si on trouve un champignon dans une culture, le traitement consistera à administrer des agents antifongiques et non des antibiotiques.
Si on vous diagnostique une sinusite fongique allergique (c’est-à-dire une réaction allergique à des champignons), on vous prescrira des stéroïdes oraux pour la traiter car ce type d’infection ne répond pas aux agents antifongiques. Une biopsie peut être faite lorsqu’on soupçonne certaines infections fongiques de s’être propagées aux os. Elle permettra aussi de confirmer une maladie rare appelée syndrome des cils immobiles qui provoque des sinusites chroniques, des bronchites et des pneumonies à répétition.

Comment soulager une sinusite allergique?LIGHTFIELDSTUDIOS/GETTY IMAGES

Comment soulager une sinusite allergique?

La meilleure façon de prévenir une sinusite provoquée par des allergies est d’arrêter les allergies saisonnières dans leur lancée en évitant d’y être exposé ou du moins en réduisant votre exposition. Et vous devriez prendre des mesures pour réduire ou éliminer les allergies d’intérieur si des facteurs comme la poussière, les moisissures et les squames d’animaux mettent votre nez à mal.

Mais il peut quand même arriver que des symptômes d’allergies déclenchent une inflammation des sinus. Que faire alors si vous êtes aux prises avec des allergies et une sinusite?

Un traitement anti-inflammatoire est la meilleure option pour vous soulager. «Ça inclut des irrigations sinusales salines et des vaporisateurs nasaux contenant des stéroïdes comme Flonase ou Rhinocort», selon le Dr Jason Sigmon.

Les antidouleurs sans ordonnance font l’affaire pour la douleur et la fièvre; par contre, en présence de bactéries, des médicaments contre les allergies croisées conviennent mieux en cas d’allergies et d’une infection des sinus. Accompagnés d’antibiotiques pour éliminer les bactéries, les vaporisateurs nasaux contenant des stéroïdes, les irrigations nasales ou sinusales salines et les décongestionnants devraient faire l’affaire.

Tenez-vous loin des antihistaminiques. Oui, ils constituent la norme pour soulager les symptômes d’allergies, mais ils ne feront qu’aggraver les choses si vous avez une infection des sinus.

«Une façon de comprendre est de visualiser les fluides et l’infection emprisonnés dans vos sinus et essayant d’en sortir. Vous ne voulez pas que les antihistaminiques les assèchent et fassent en sorte qu’ils y demeurent plus longtemps», explique le Dr Sigmon.

En attendant que les médicaments agissent et que l’inflammation se calme, essayez de relaxer en prenant une douche vapeur, appliquez une compresse chaude sur votre visage ou essayez, pour vous soulager, ces autres remèdes maison apaisants.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest