8 symptômes de maladie révélés par votre peau

Rougeurs, bosses ou décolorations? Votre peau essaie de vous renseigner sur votre état de santé en vous révélant certains symptômes de maladies : écoutez-la!

1 / 11
La peau peut révéler des symptômes de maladies.Shutterstock/Sahacha Nilkumhang

Bien plus qu’une enveloppe de chair…

…notre peau est l’organe le plus étendu du corps. Donc en lien synergique avec les autres organes à travers les systèmes lymphatique, nerveux et circulatoire. Sa surface, sa visibilité et son accessibilité en font fréquemment le tout premier lieu où les symptômes d’une maladie interne se manifestent.

« Insuffisance hépatique, rénale, troubles auto-immunes, endocriniens, tumeurs malignes : les maladies aux répercussions cutanées sont innombrables. Presque toutes les maladies des organes internes ont des symptômes au niveau de la peau», dit la Dre Lynne Robertson, dermatologue et professeure adjointe clinique de la Faculté de médecine, division de dermatologie, à l’Université de Calgary.

Assurez-vous de consommer régulièrement ces aliments pour avoir une peau saine.

2 / 11
Symptômes de maladies : surveillez vos grains de beauté.ALBINA GLISIC/Shutterstock

On nous apprend depuis des années…

…à surveiller notre peau et à repérer les changements d’un grain de beauté qui pourraient signaler un cancer de la peau. Ce qui suit ne vise pas à surcharger la routine de vos soins après la douche, mesdames! Mais vous devriez aussi être à l’affût des changements de couleur, de texture ou de sensibilité à la surface de la peau – qu’il s’agisse de rougeurs, d’excroissances ou de sensations comme les démangeaisons. Et la vigilance ne se limite pas à la peau : des changements au niveau des ongles ou de la croissance (ou perte) des cheveux peuvent aussi indiquer qu’à l’intérieur, quelque chose cloche.

« Ce que j’apprécie de mon métier, dit la Dr Marcie Ulmer, dermatologue cosmétique et médicale chez Pacific Derm, à Vancouver, c’est sa parenté avec le travail de détective. C’est comme observer la santé à la loupe : la peau, les cheveux et même les ongles peuvent fournir des indices sur ce qui se passe à l’intérieur. » Lisez ces témoignages de victimes du cancer de la peau pour mieux comprendre cette maladie.

Voici huit maladies qui peuvent être révélées en premier lieu par un examen de la peau.

3 / 11
Symptômes de maladies : une éruption peut être un signe de lupus. Geinz Angelina/Shutterstock

Lupus

Cette maladie auto-immune touche une personne sur 1000, le plus souvent des femmes. Elle cause une inflammation des tissus ou des organes, tels que la peau, les muscles, les articulations, les reins, les poumons et le cœur. On l’a d’ailleurs surnommée «la maladie aux mille visages» parce qu’elle se présente différemment dans chaque cas, ce qui la rend difficile à diagnostiquer.

Signes avertisseurs
Au niveau de la peau, le symptôme classique est une éruption malaire (arête du nez et joues) en ailes de papillon. Il peut y avoir un historique de sensibilité au soleil, d’ulcères buccaux ou autres rougeurs de l’épiderme. Retrouvez plus de symptômes du lupus à connaître.

Point de vue professionnel
«En général, une rougeur au visage n’est pas synonyme de lupus. Mais si celle-ci est violacée, près de la naissance des cheveux, si votre coiffeur/se a remarqué une perte de cheveux par petites plaques, si vos doigts changent de couleur au froid, si les petites articulations de vos mains et de vos pieds deviennent douloureuses, vous devriez sans aucun doute demander à votre médecin un test sanguin de dépistage du lupus», conseille le Dr Kam Shojania, professeur clinique et chef de la division de rhumatologie à l’Université de Colombie Britannique.

4 / 11
Symptômes de maladies : le psoriasis peut être un premier signe d'arthrite.Olga-Alibec / Shutterstock

Arthrite psoriasique

Cette arthrite inflammatoire, qui touche de 10 à 20 pour 100 de la population, se manifeste en général chez les gens qui souffrent déjà de psoriasis, une maladie de peau caractérisée par des plaques rouges en relief, recouvertes de croûtes gris argenté qui desquament.

Signes avertisseurs
Les personnes atteintes d’arthrite psoriasique ont en général développé le psoriasis en premier, mais celui-ci peut s’établir à des endroits inhabituels, comme le cuir chevelu, le contour du nombril ou le sillon inter-fessier. Elles peuvent avoir aussi les ongles creusés de ce qui ressemble à des petits trous d’aiguille.

Point de vue professionnel
«Tout le monde craint le lupus, mais l’arthrite psoriasique est non seulement plus commune, mais aussi sous-diagnostiquée», observe le Dr Shojania. Il en existe cinq types, dont le plus commun est l’arthrite psoriasique symétrique, qui touche une ou deux articulations, un doigt ou un orteil, des deux côtés du corps simultanément. Le plus pénible (et le moins répandu) est l’arthrite psoriasique mutilante, qui peut déformer complètement les petites articulations des doigts et des orteils. Si vous avez du psoriasis et que vous présentez des symptômes d’arthrite, consultez votre médecin - une évaluation et un traitement sont indispensables.  Voici ce qui le différencie de l'arthrite rhumatoïde.

5 / 11
Symptômes de maladies : un changement au niveau du visage peut être un signe de cancer des organes internes. Rustle/Shutterstock

Cancer des organes internes

Tout le monde sait que le cancer de la peau est visible sur l’épiderme, mais certains cancers des organes internes comme le système gastro-intestinal, les poumons ou les ovaires peuvent aussi présenter des symptômes cutanés, qu’on suppose être une réponse hormonale aux substances libérées par la tumeur.

Signes avertisseurs
L’hypertrichose lanugineuse est une affection caractérisée par la présence de fins poils blancs, généralement sur le visage. Aussi connue sous le nom de «duvet malin», c’est un signe inquiétant de développement d’une tumeur maligne interne, le plus souvent un cancer du poumon ou du côlon. Des plaques veloutées qui s’épaississent sur les paumes, syndrome de l’acanthosis palmaris, est un indice significatif de cancer de l’estomac, tandis que des plaques semblables sur d’autres parties du corps, un état appelé acanthosis nigricans, peuvent être un signe de cancer du système digestif - quoiqu’elles soient beaucoup plus souvent un symptôme cutané du diabète (voir ce qui suit). Enfin, les patients qui développent des rougeurs violacées autour des yeux ou des lésions pourpres sur les mains, une affection nommée dermatomyosite, peuvent avoir un cancer interne (ce trouble est lié au cancer du col de l’utérus, des poumons, du pancréas, de la vessie, des ovaires et de l’estomac). Certains cancers ne présentent pas ou peu de symptômes. Renseignez-vous sur ces cancers difficiles à diagnostiquer.

Point de vue professionnel
«Certains cancers se manifestent d’abord au niveau de la peau», dit la Dre Robertson. «Chaque manifestation est particulière, mais le point commun, c’est que cela vous incite à poser plus de questions et à explorer la cause sous-jacente possible. »

6 / 11
Symptômes de maladies : un teint bronzé en hiver peut être un signe de la maladie d'Addison.HQuality/Shutterstock

Maladie d’Addison

Chez les personnes atteintes de cette maladie, les glandes surrénales ont une sécrétion insuffisante d’hormones stéroïdes, ce qui déclenche une série de symptômes évoluant avec le temps.

Signes avertisseurs
Le teint devient bronzé ou plus sombre de manière inexplicable. Par exemple, en plein hiver canadien, votre peau prend un joli hâle : c’est peut-être le signe de la maladie d’Addison, qui peut aussi rendre plus foncés l’intérieur de l’oreille ou les gencives.

Point de vue professionnel
«Des glandes surrénales hypoactives ne sécrètent pas de cortisol, l’hormone du stress. En conséquence, le cerveau va produire, à partir de l’hypophyse, un excès d’hormone corticotrope qui accentue la pigmentation de la peau», dit le Dr David Lau, endocrinologue et professeur de médecine, de biochimie et de biologie moléculaire à la Faculté de médecine Cumming de l’Université de Calgary.

Vous cherchez à tout prix à garder un teint hâlé toute l'année? Consultez la vérité sur les risques du bronzage.

7 / 11
Symptômes de maladies : une hyperpigmentation sur les jambes peut être un signe de diabète. New Africa/Shutterstock

Diabète

Environ 11 millions de Canadiens vivent avec un pré-diabète ou un diabète, une affection où le corps est soit incapable de produire de l’insuline (l’hormone qui règle le taux de sucre dans le sang), soit n’en produit pas assez ou encore se met à entraver cette production, entraînant de fortes variations de la glycémie, susceptibles d’endommager les vaisseaux sanguins, les nerfs et les organes.

Signes avertisseurs
«La peau vous met sur la piste du diabète grâce à une quinzaine au moins de signes ou de changements», dit la Dre Robertson. Parmi les plus fréquents : les xanthomes, nodules jaunâtres chargés de graisses ; l’acanthosis nigricans, plaques épaisses et veloutées qui se forment sur la nuque, sous les aisselles et dans la région de l’aine ; et la dermopathie diabétique, caractérisée par des zones d’hyperpigmentation sur les jambes, dues à une mauvaise circulation sanguine, elle-même causée par un taux élevé de glycémie. De plus, un diabète non contrôlé ou mal soigné peut entraîner toute une gamme de problèmes cutanés secondaires graves, allant des infections et des ulcérations à la neuropathie - perte de sensibilité dans les doigts et les orteils, également due à la mauvaise circulation sanguine.

Soyez à l'affut de ces autres signes de diabète et de prédiabète.

Point de vue professionnel
«La mauvaise circulation, causée par l’élévation prolongée des taux de glycémie, entraîne de nombreux problèmes de peau», dit le Dr Lau. La bonne nouvelle ? Si la maladie est traitée par l’insuline pour contrôler le sucre (diabète de type 1) ou par une perte de poids et un régime alimentaire (type 2), les symptômes cutanés finiront par disparaître.

8 / 11
Symptômes de maladies : une augmentation de la transpiration peut être un signe de problème à la thyroïde.Shutterstock

Maladie thyroïdienne

La thyroïde, une glande en forme de papillon à la base du cou, secrète des hormones qui règlent la croissance et le métabolisme. Dans les cas d’hyperthyroïdie, ou thyroïde hyperactive, la glande produit trop d’hormones et les processus métaboliques s’emballent. Dans l’hypothyroïdie, ou thyroïde hypo-active, la glande ne produit pas assez d’hormones et les processus métaboliques ralentissent.

Signes avertisseurs
Des manifestations cutanées comme la chaleur et l’humidité de la peau, une augmentation de la transpiration, la rougeur des paumes ou du visage, ainsi que l’éclaircissement de la chevelure et la perte des cheveux, les «ongles en cuillère» ou concavité des ongles : tous ces symptômes peuvent être des signes extérieurs d’hyperthyroïdie. On peut aussi développer ce qu’on appelle un «regard thyroïdien» : les paupières se rétractent et les globes oculaires semblent faire saillie.

D’après le Dr Lau, la perte des cheveux, surtout chez les femmes, est un indice non négligeable. «Chez ces patientes, le cuir chevelu commence à se dégarnir sans qu’elles soient conscientes de ce qui se passe.»

Dans l’hypothyroïdie, les signes cutanés signalant une thyroïde qui fonctionne au ralenti comprennent la sécheresse et la rugosité de la peau, les ongles friables qui se brisent facilement, les cheveux drus et cassants. On peut aussi avoir les mains et les pieds froids, une transpiration peu abondante et une prise de poids sans raison apparente.

Méfiez-vous aussi de ces signes silencieux d'un problème de thyroïde.

Point de vue professionnel
«Pour les tests de dépistage, on peut s’adresser à un dermatologue : c’est facile pour nous de prescrire un test thyroïdien. Une fois le diagnostic interne confirmé, je dirige le patient vers son médecin de famille ou vers un endocrinologue», explique le Dr Ulmer.

9 / 11
Symptômes de maladies : des rougeurs peuvent être le signe de la maladie coeliaque. kitzcorner/Shutterstock

Maladie coeliaque

Dans ce trouble gastro-intestinal, le système immunitaire d’une personne attaque son intestin grêle après la consommation d’aliments à base de gluten. Au fil du temps, cela nuit à la capacité de l’intestin d’absorber les nutriments et de faire progresser les aliments.

Signes avertisseurs
La manifestation cutanée de la maladie coeliaque est la dermatite herpétiforme : rougeurs, démangeaisons, boutons rouges et vésicules sur les bras et les coudes.

Point de vue professionnel
«Quand une personne arrive avec des démangeaisons intenses généralisées, on pense tout de suite à un test de dépistage de la maladie coeliaque, dit le Dr Robertson. C’est par la peau qu’elle va être renseignée sur son état.»

Vous souffrez de la maladie coeliaque? Évitez ces aliments insolites qui contiennent du gluten.

10 / 11
Symptômes de maladies : la jaunisse du blanc de l'oeil peut être un signe d'hépatite.Syda Productions/Shutterstock

Hépatite

Le mot hépatite, qui signifie «inflammation du foie», est causé par un virus transmis par la voie orale-fécale (hépatite A), par le contact avec le sperme pendant l’acte sexuel ou avec le sang pendant une transfusion ou le partage de seringues souillées (hépatites B et C). Pendant la grossesse, la maladie peut aussi être transmise de la mère à l’enfant. Dans la plupart des cas, l’hépatite A guérit d’elle-même, mais l’hépatite B et l’hépatite C, qui sont les formes les plus fréquentes de cette maladie au Canada, peuvent devenir chroniques et finir par causer la cirrhose et l’insuffisance hépatique.

Signes avertisseurs
Le jaunissement de la peau et du blanc de l’œil (jaunisse) en est le symptôme classique au niveau cutané. Les patients peuvent aussi avoir de fortes démangeaisons. L’hépatite C peut aussi causer des plaques rouges et squameuses ou même des ulcères nécrotiques dus à une forme d’anémie qui se développe en réaction au virus.

Point de vue professionnel
«Les gens devraient demander un dépistage de l’hépatite B et C et faire vérifier la biochimie de leur foie. Face aux médecins, le public ne doit pas hésiter à avoir une démarche proactive,» conseille de Dr Eric Yoshida, gastroentérologue et président du Comité consultatif médical de la Fondation canadienne du foie. Il est essentiel que l’hépatite B et C soient dépistées à un stade précoce, car de nombreux patients ne montrent aucun symptôme avant que leur foie ne soit atteint par la cirrhose.»

Voyez comment l'alimentation peut aider à guérir une hépatite.

11 / 11
Symptômes de maladies : les tâches de vieillesse doivent être examinées.Image Point Fr/Shutterstock

4 signes cutanés associés au vieillissement

Pas de panique! Ces quatre signes cutanés communs, associés au vieillissement, sont inoffensifs et peuvent être facilement éliminés, si vous le désirez.

    1. Les acrochordons sont ces petites excroissances molles, couleur chair, qui apparaissent surtout dans les zones de friction – cou, aisselles et aines. Ils sont complètement inoffensifs.
    2. Les kératoses séborrhéiques sont les excroissances non-cancéreuses les plus communes, qui peuvent apparaître dès le début de la maturité. Ce sont des masses verruqueuses, d’apparence cireuse, qui s’implantent à n’importe quel endroit du corps (mais le plus souvent sur le visage, le torse ou les épaules).
    3. Les taches de Morgan (ou angiomes rubis) sont de petites bosses d’un rouge vif qui peuvent apparaître n’importe où sur la peau. En fait, elles sont formées par des vaisseaux sanguins dilatés à la surface de l’épiderme, d’où leur couleur rouge.
    4. Les taches de soleil (lentigos ou taches de vieillesse) sont des taches brunes et lisses qui apparaissent sur le visage et les mains après une vie entière d’exposition au soleil. Mieux vaut les faire examiner par un dermatologue pour vérifier si elles sont normales.

À l'inverse, ces rides sur le visage peuvent être le signe d'une maladie grave.

Contenu original Best Health