Tout sur les migraines: les déclencheurs, les traitements et la prévention

Les migraines sont des maux de tête extrêmement puissants, et les personnes qui en souffrent savent à quel point la douleur peut être paralysante. Voici comment reconnaître, traiter et prévenir les migraines.

Voici comment gérer les migrainesfizkes/Shutterstock

Qu’est-ce qu’une migraine?

Si vous avez déjà eu une migraine, vous savez que c’est plus qu’un simple mal de tête. Une migraine est en fait une maladie neurologique qui peut avoir un éventail de symptômes, y compris une douleur lancinante et une sensibilité à la lumière et au son.

Rien qu’en 2010-2011, environ 2,7 millions de Canadiens ont déclaré avoir reçu un diagnostic de migraine. Ce nombre est probablement encore plus élevé puisque de nombreuses personnes ne sont pas diagnostiquées et ne reçoivent pas de traitement qui puisse les aider. En moyenne, la migraine est diagnostiquée à l’âge de 26 ans, soit entre 3 et 4 ans après les premiers symptômes.

Voici un aperçu des causes de cette douleur intense, des différents types de migraines, des symptômes et de la façon dont les migraines sont traitées.

Causes de la migraine

Les chercheurs ne savent pas exactement ce qui cause une migraine, mais les antécédents familiaux et l’environnement y sont pour quelque chose.

Si l’un de vos parents souffre de migraines, il y a la moitié des chances que vous en souffriez aussi, selon l’American Migraine Foundation.

Les migraines peuvent toucher des personnes de tous âges, sexes et origines, mais elles sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes, souvent à cause des variations hormonales. Les migraines apparaissent généralement entre 15 et 55 ans.

Déclencheurs de migraine

Parfois, les migraines peuvent sembler apparaitre sans raison. Toutefois, certains facteurs rendent une migraine plus susceptible de faire rage. Mais attention, les déclencheurs de migraine sont différents pour chaque personne.

• Changements hormonaux
• Manque de sommeil
• Changements météorologiques
• Stress et anxiété
• Alcool
• Faim
• Déshydratation
• Odeurs fortes
• Changements d’horaire
• Bruits forts
• Lumière étincelante

Certains aliments peuvent également provoquer une migraine. Certains des déclencheurs alimentaires les plus courants sont:

• Chocolat
• Fromage vieilli
• Bacon, hot-dogs, salami et autres viandes contenant des nitrates
• Vin rouge et autres boissons alcoolisées
• Aliments contenant du glutamate monosodique (MSG): restauration rapide, sauce soja, etc.
• Aliments fermentés ou marinés, comme les cornichons et les olives
• Caféine
• Oignons
• Aspartame
• Lentilles et haricots
• Certains fruits, y compris les avocats et les bananes
• Quelques noix et graines

Voici 5 aliments pour maîtriser sa migraine.

Différents types de migraines

Il existe plusieurs types de migraines. Ils sont classés en fonction des symptômes que vous avez et de la fréquence à laquelle vous les ressentez.

Les migraines qui frappent la plupart des gens sont connues comme classiques et, sans surprise.

Migraine classique

Aussi appelées migraines compliquées, elles commencent par un signe avant-coureur appelé «aura». Cela peut être une sensation visuelle ou sensorielle, comme des lumières clignotantes, des points dans la vision ou un engourdissement. Les auras peuvent durer de 15 à 30 minutes et surviennent généralement avant ou pendant les maux de tête. La douleur peut être d’un seul côté de la tête, comme des deux côtés.

Migraine commune

Cette migraine survient sans aura et est le type de migraine le plus courant, d’où son nom. La douleur est généralement située d’un seul côté de la tête.

Elle commence généralement plus lentement et dure plus longtemps qu’une migraine classique. Ce genre de migraine peut être plus difficile à diagnostiquer, car il présente des symptômes similaires à d’autres types de maux de tête.

Migraine sans mal de tête

Parfois appelée migraine silencieuse ou migraine acéphale, cette migraine présente certains des symptômes classiques, notamment des nausées, des étourdissements et une sensibilité à la lumière, mais ne s’accompagne pas de douleur.

Migraines hémiplégiques

Avec ce type rare de migraine, un côté de votre corps se sent temporairement faible, comme si vous subissiez un accident vasculaire cérébral. Les symptômes durent généralement environ 24 heures, mais peuvent persister pendant quelques jours. La douleur peut survenir avant ou après la faiblesse des bras, des jambes ou du visage.

Migraines rétiniennes

Aussi appelées migraines oculaires, elles entraînent des modifications de la vision. Toutefois, les changements visuels n’ont rien à voir avec ceux que vous ressentiriez lors d’une migraine avec «aura». Votre vision peut disparaître complètement jusqu’à la cécité d’un œil, mais celle-ci ne dure généralement que quelques minutes.

Migraine chronique

Si vous avez des migraines 15 jours par mois ou plus, vous souffrez probablement de migraines chroniques. Certains jours, les symptômes peuvent être plus graves que d’autres et vous pouvez penser que vous avez différents types de maux de tête.

Souvent, les personnes souffrant de migraines chroniques prennent des médicaments plus de 10 à 15 jours par mois, ce qui peut entraîner encore plus de maux de tête, appelés «de rebond». Autrement dit, vous prenez des médicaments pour traiter la douleur, mais vous devez les utiliser tellement de jours de suite que le médicament lui-même déclenche plus de maux de tête.

Migraine vestibulaire

Les étourdissements, les vertiges et les problèmes d’équilibre vont de pair avec les migraines vestibulaires. Ceux-ci peuvent survenir avec ou sans douleur à la tête.

La plupart des personnes atteintes de migraines vestibulaires ont une sensibilité au mouvement (comme le mal des transports) depuis qu’elles sont jeunes et ont déjà eu des migraines à un moment donné dans leur vie.

Migraine abdominale

Vue principalement chez les enfants, une migraine abdominale se caractérise par des nausées, des douleurs abdominales et des vomissements. La plupart des enfants s’en sortent lorsqu’ils sont adolescents, mais ils développent souvent d’autres types de migraines.

Si vous êtes atteint de migraines, voici d’autres informations importantes à savoir.

Plusieurs symptômes sont liés aux migrainesJamie Grill/Getty Images

Symptômes de la migraine

La façon dont vous vous sentez lorsque vous avez une migraine dépend du type de migraine que vous avez.
Voici quelques symptômes possibles de la migraine:

• Douleur intense et lancinante ou douleur sourde d’un ou des deux côtés de la tête
• Nausées ou vomissements
• Sensibilité à la lumière, au bruit ou aux odeurs
• Douleur qui s’aggrave avec l’activité
• Nez bouché et pression des sinus
• Modifications de la vision, y compris le flou et les angles morts
• Fatigue et pensée floue
• Douleur du cou
• Frissons et transpiration
• Étourdissements, vertiges ou problèmes d’équilibre
• Cuir chevelu sensible

Comment les migraines sont-elles diagnostiquées?

Pour diagnostiquer une migraine, les médecins vous poseront des questions sur vos symptômes et vos antécédents médicaux. Ils feront un examen physique et neurologique, puis vous demanderont si vous savez ce qui déclenche vos migraines et si quelqu’un d’autre dans votre famille souffre également de migraines.
Il est utile de tenir un journal des maux de tête pour savoir quand vous avez des migraines, les symptômes et leur durée. Cela peut aider votre médecin à déterminer vos déclencheurs et à déterminer si la douleur provient bel et bien des migraines.

Dans certaines situations, votre médecin peut aller jusqu’à suggérer un test sanguin, une tomodensitométrie ou une IRM pour exclure toutes causes plus graves et toute condition sous-jacente.

Traitement de la migraine

Il n’y a pas de remède contre les migraines. Le traitement est axé sur la prévention des crises de migraine et le traitement des symptômes de maux de tête.

Médicaments abortifs

Ceux-ci fonctionnent mieux lorsque vous les prenez au premier signe d’une migraine. Ces médicaments comprennent des triptans, des antidépresseurs, des médicaments contre l’épilepsie et la tension artérielle, ainsi que des narcotiques et des stéroïdes.

Ils diminuent la douleur, les nausées, la sensibilité à la lumière mais, évidemment, si vous en prenez trop, ces médicaments peuvent amplifier votre mal de tête…

Médicaments préventifs

Aussi appelés médicaments prophylactiques, ceux-ci sont souvent prescrits lorsque vous avez plusieurs crises sévères de migraine par mois et que ces dernières interfèrent avec vos activités quotidiennes. Ces médicaments sont pris tous les jours pour aider à réduire la fréquence et la gravité de vos migraines.

Remèdes maison contre la migraine et autres traitements

Si vous souffrez de migraines, vous avez probablement essayé toutes sortes de remèdes maison contre la douleur, tels que:

• Acupuncture
• Hypnothérapie
• Suppléments alimentaires de magnésium, de pétasite, de vitamine B2
• Tisane à la camomille
• Mélatonine
• CBD, une molécule présente dans le cannabis, louangé pour ses vertus relaxantes et antidouleur
• Rétroaction biologique
• Thérapie cognitivo-comportementale

Voici d’autres remèdes naturels contre le mal de tête.

Conseils de style de vie pour les migraines

Il y a des choses que vous pouvez faire chaque jour pour réduire votre risque de migraine. Observez vos déclencheurs et essayez de les éviter. En voici quelques-uns connus:

• Bien dormir
• Gérer le stress
• Manger et boire régulièrement
• Éviter les aliments déclencheurs
• Garder un horaire régulier

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest. Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest