Share on Facebook

L’intolérance au lactose: trouble de santé d’origine ethnique?

Les Amérindiens, les populations des Caraïbes d’origine africaine et les Asiatiques souffrent en général d’intolérance au lactose. Quant aux personnes de race blanche, elles gardent la capacité de produire l’enzyme après le sevrage. Pourquoi donc?

1 / 2
Quelles sont les causes à l'origine de l'intolérance au lactose?

Quelles sont les causes à l’origine de l’intolérance au lactose?

Pour digérer le lactose, le système digestif doit pouvoir décomposer ce dernier en ces deux constituants, soit le glucose et le galactose. L’enzyme qui se charge du processus de dégradation s’appelle « lactase », elle est située dans les cellules de la paroi du petit intestin.

 

Pour la plupart des adultes du monde entier, l’intolérance au lactose constitue la norme. En effet, les adultes perdent la capacité de produire l’enzyme (lactase) après le sevrage, mais cet état de fait n’est habituellement pas un problème puisque la plupart des produits laitiers ne font pas partie des régimes alimentaires pratiqués dans l’ensemble de ces cultures. Ce n’est toutefois pas le cas en Occident où la consommation de produits laitiers est courante. De plus, les populations occidentales sont d’origines ethniques variées, ce qui rend la situation plus complexe encore. Les Amérindiens, les populations des Caraïbes d’origine africaine et les Asiatiques souffrent en général d’intolérance au lactose. Quant aux personnes de race blanche, elles gardent la capacité de produire l’enzyme après le sevrage, mais nombre d’entre elles développent néanmoins l’intolérance au lactose, et ce, pour l’une des deux raisons suivantes :

  1. Certains bébés naissent sans la capacité de produire la lactase dans leur intestin, une affection congénitale appelée alactasie.
  2. D’autres produisent l’enzyme normalement, mais le taux de production diminue avec l’âge. Un régime alimentaire riche en produits laitiers ou une baisse considérable dans la production de l’enzyme peut entraîner chez ces personnes l’apparition de symptômes.

2 / 2
Quels sont les symptômes de l'intolérance au lactose?

Quels sont les symptômes de l’intolérance au lactose?

Les bébés atteints d’alactasie manifestent immédiatement les symptômes suivants s’ils consomment des produits à base de lait de vache:

  1. vomissements
  2. coliques
  3. absence de gain de poids

Les personnes qui souffrent d’intolérance au lactose plus tard au cours de leur vie le remarquent par les ballonnements, l’inconfort et la diarrhée, des symptômes qui surviennent lorsque le lactose non digéré est dégradé par la flore bactérienne de l’intestin.
Le test de tolérance au lactose, lequel a longtemps été employé comme méthode pour poser un diagnostic définitif, est rarement utilisé aujourd’hui. Le test consiste à mesurer le taux de glucose dans le sang après l’ingestion d’une quantité déterminée de lactose. Des prises de sang sont ensuite prélevées à intervalles réguliers afin de vérifier s’il y a élévation du taux de sucre dans le sang. Si aucune élévation n’est détectée, on peut en déduire que le lactose n’est pas digéré. On peut aussi procéder autrement pour le test en évaluant la présence d’hydrogène dans l’air expiré par le patient après l’ingestion de lactose en solution.
Plus de 90 pour cent des Asiatiques et des populations des Caraïbes d’origine africaine sont atteints d’intolérance au lactose comparé à 12 pour cent environ chez les personnes de races blanches.

Sur le même sujet:

7 mythes à propos de l’intolérance au lactose

8 étonnantes sources de lactose

5 déjeuners sans lactose