Share on Facebook

Comment se protéger des microbes au gym

Avez-vous la moindre idée de ce qui vit sur un vélo elliptique? Très probablement des tonnes de virus et de bactéries. Voici quelques trucs qui vous permettront de vous protéger des microbes au gym.

1 / 5

Protégez-vous

Si vous allez au gym, c’est dans le but d’être en meilleure santé, pas vrai? Pourtant, bien souvent, ces endroits pullulent de germes qui pourraient vous rendre malade.

«Le gym est un milieu idéal pour la transmission de germes», explique Sherry Torkos, pharmacienne, monitrice de culture physique et auteure de The Canadian Encyclopedia of Natural Medicine.

Bien souvent, le gym est un espace confiné où les appareils que se partagent les clients sont très rapprochés. «Si quelqu’un se trouvant sur le tapis roulant tout près de vous halète et souffle comme un bœuf, il y a de fortes chances que vous respiriez le même air que lui», souligne Sherry Torkos.

Il n’y a malheureusement rien que vous puissiez faire pour empêcher votre voisin immédiat de se prendre pour une locomotive à vapeur, mais vous pouvez adopter quelques mesures qui vous protégeront contre les infections virales ou bactériennes.

2 / 5

Avant de vous inscrire, informez-vous

Demandez au gérant du gym quelles sont les mesures d’hygiène qu’on y adopte. Ainsi, Sari Nisker, copropriétaire du Spynga Studio de Toronto, explique que son établissement est très à cheval sur l’hygiène et le nettoyage.

«Si vous empruntez un tapis de yoga, le personnel le nettoiera tout de suite après; nous nettoyons aussi les vélos d’exercice et lavons les couvertures de yoga», souligne-t-elle.

N’hésitez pas à poser des questions au personnel, par exemple à quelle fréquence on nettoie l’équipement et les salles.

3 / 5

Apportez votre propre matériel

Bien que de nombreux gym désinfectent l’équipement, il y en a qui sont moins rigoureux à cet égard. Par conséquent, quand c’est possible, apportez votre propre matériel.

• Tapis d’exercice: Si vous êtes inscrite à un cours de yoga ou de Pilates, apportez le vôtre. Canadian Tire vend ce tapis Nike au prix de 30$. A l’issue du cours, Sari Nisker recommande de désinfecter votre tapis avec une solution au citron ou au vinaigre. «Vous pouvez aussi utiliser du savon et de l’eau», ajoute-t-elle. 

• Bouteille d’eau: «Je vous conseille d’apporter votre bouteille d’eau au lieu de vous abreuver à la fontaine; quelqu’un pourrait y avoir mis les lèvres», rappelle Sherry Torkos. Procurez-vous une bouteille durable en acier inoxydable, comme ce joli modèle à 20$ de Grassroots; peut-être en trouverez même une qui s’harmonise avec vos vêtements d’exercice!

• Serviette: «Nous encourageons nos clients à couvrir leur bloc de yoga d’une serviette pour éviter de transmettre les germes», explique Sari Nisker. Apportez la vôtre; ainsi vous serez certaine qu’elle a été correctement lavée. Celle-ci, de Lululemon, se vend 16$ et contient une pratique poche à fermeture éclair pour y mettre votre clé de vestiaire et des bandes élastiques de rechange.

4 / 5

Essuyez les appareils

Songez au nombre de paumes humides de sueur qui auront touché les poignées du tapis roulant avant vous!

Selon l’Agence de santé publique du Canada, 80% des infections les plus courantes, y compris les virus du rhume et de la grippe mais pas exclusivement, peuvent se transmettre par des mains contaminées. «On a rapporté des cas d’infections communautaires attribuables au staphylococcus aureus résistant à la méticilline (IC-SARM) qui ont été transmises dans des gym», de dire James Scott, microbiologiste à l’école de santé publique Dalla Lana de l’université de Toronto. Cette bactérie, aussi appelée staphylocoque doré, peut causer des infections cutanées. (Vous trouverez plus d’information à ce sujet sur le site de l’Agence de santé publique du Canada.)

«Au gym, les clients devraient nettoyer l’équipement avant et après l’avoir utilisé. Vous pouvez prendre un appareil en étant certaine qu’il a été nettoyé alors que ce n’est pas nécessairement le cas», rappelle Sherry Torkos.

Utilisez les vaporisateurs à désinfectant que bien des gym gardent près des appareils ou apportez vos propres lingettes désinfectantes pour nettoyer les objets que vous toucherez durant votre séance d’exercices.

5 / 5

Protégez vos pieds

Si vous participez à un cours de yoga qui se donne pieds nus, apportez des tongs que vous porterez dans la douche et pour vous rendre à votre tapis de yoga.

«Le pied d’athlète se transmet facilement, prévient James Scott. Les tongs constituent une bonne barrière entre vos pieds et le champignon.»

C’est important d’en porter même si le plancher de la douche ou de la salle semble propre, car le champignon qui cause le pied d’athlète et des infections des ongles, beaucoup plus difficiles à traiter, selon le microbiologiste, peut survivre longtemps sur les diverses surfaces.