Share on Facebook

6 signes inquiétants d’un anévrisme cérébral à connaître

Les signes inquiétants d’un anévrisme vont de la céphalée à l’engourdissement. Savoir les reconnaître peut vous sauver la vie.

1 / 7
L'anévrisme touche le cerveau. MRIMAN/SHUTTERSTOCK

L’anévrisme cérébral expliqué

En voici la définition par la clinique Mayo: l’anévrisme cérébral est le gonflement d’un vaisseau sanguin dans le cerveau. Il ressemble à un petit fruit pendu à une branche. La plupart des anévrismes ne se rompent pas et n’entraînent pas de problèmes de santé. Mais quand il y a rupture de l’anévrisme, le sang se répand dans le cerveau: c’est l’AVC hémorragique. Assurez-vous de connaître ces 7 signes d’un AVC qu’il est facile d’ignorer.

Les AVC sont graves et peuvent être fatals. Si vous avez l’un des symptômes suivants, appelez immédiatement une ambulance ou faites-vous amener à l’urgence – ne conduisez surtout pas.

2 / 7
Un anévrisme cause de violents maux de tête. 9NONG/SHUTTERSTOCK

Maux de tête violents et soudains

Des céphalées peuvent signaler quelque chose de sérieux. Lors d’un anévrisme, la douleur est insoutenable: «les patients la décrivent comme la céphalée la pire de leur vie», dit le neurochirurgien Mark McLaughlin, qui pratique à Princeton Brain and Spine. Il explique: «L’écoulement de sang est irritant pour les méninges, ce qui cause la douleur.» C’est un mal de tête qui ne ressemble pas aux autres: il est soudain, intense et sévère. Voici les signes que vos maux de tête peuvent cacher quelque chose de plus grave

3 / 7
Un anévrisme peut causer des troubles visuels. KEONGDAGREAT/SHUTTERSTOCK

Vision double ou paupière tombante

«Ça peut être causé par un gros anévrisme qui fait pression sur le nerf qui permet à vos yeux de bouger», explique le Dr McLaughlin. Si vous avez soudain des problèmes oculaires – vision double, paupières qui tombent – appelez immédiatement le 911. «Ce n’est en aucun cas une situation d’attentisme.»

Pensez à protéger vos yeux. Ceci pourrait vous sauver la vue!

4 / 7
Un anévrisme peut provoquer une sensation de faiblesse et d'engourdissement du visage. MYIMAGINE/SHUTTERSTOCK

Faiblesse ou engourdissement d’un côté du corps ou du visage

L’engourdissement de la moitié du visage ou du corps est aussi un signe d’anévrisme. «De minuscules caillots venus de l’anévrisme obstruent de petits vaisseaux qui irriguent des zones importantes du cerveau», dit le Dr McLaughlin. Il ajoute que l’anévrisme est comme une ampoule à la paroi si mince qu’elle peut éclater. La libération du sang fait d’énormes dégâts.

5 / 7
Des problèmes intestinaux peuvent révéler une fibromyalgie.ISTOCK/ELENALEONOVA

Problèmes gastro-intestinaux

Des symptômes au niveau du ventre peuvent être révélateurs.  «Un anévrisme cérébral peut s’accompagner de nausées et de vomissements», explique le neurochirurgien endovasculaire Ronald Benitez, du Atlantic Health System (Summit, NJ). «Ce sont les saignements et la céphalée qui les causent.» Vous commencez par avoir mal à la tête, puis vous avez la nausée ou la diarrhée, vous vomissez.» Le Dr Benitez nomme les autres symptômes courants: saignements, étourdissements, sensibilité à la lumière et raideur du cou. «Tous ces signes sont liés à l’hémorragie cérébrale, à la pression intracrânienne ou à l’anévrisme qui comprime des structures», dit-il.

Les troubles gastro-intestinaux accompagnent aussi généralement le lupus. Et c’est l’une des raisons inquiétantes de votre perte de poids inattendue.

6 / 7
On peut discuter des facteurs de risque d'anévrisme avec un médecin. BURLINGHAM/SHUTTERSTOCK

Facteurs de risque

Selon le Dr Benitez, les facteurs de risque qui contribuent à la formation d’un anévrisme cérébral incluent:

  • tabagisme
  • hypertension
  • antécédents familiaux
  • avoir plus de 40 ans
  • sexe: l’incidence des anévrismes est plus élevée chez les femmes que chez les hommes, dans un rapport de 3:2
  • présence d’autres maladies: syndrome d’Ehlers-Danlos, maladie polykystique des reins, syndrome de Marfan et dysplasie fibromusculaire
  • usage de drogue, la cocaïne en particulier
  • infection
  • tumeurs
  • traumatisme crânien
7 / 7
Un anévrisme peut nécessiter un traitement chirurgical. S L/SHUTTERSTOCK

Traitement de l’anévrisme cérébral

 

«On peut surveiller simplement certains anévrismes qui ne fuient pas, dit le Dr McLaughlin. D’autres peuvent être enlevés par chirurgie endovasculaire peu invasive. Pour d’autres encore, il faudra ouvrir la boîte crânienne pour isoler avec des clips la zone fragilisée.» Le traitement dépend de la gravité. «Le traitement d’un anévrisme qui n’est pas rompu inclut des médicaments pour contrôler la pression sanguine et des procédures pour prévenir la rupture par la suite. Une rupture d’anévrisme avérée est par contre une urgence absolue.»

Assurez-vous de ne jamais ignorer ces symptômes du cancer du cerveau.

Contenu original Reader's Digest