5 mesures pour aider votre cœur

La cardiopathie tue des milliers de Canadiens chaque année. Et pourtant, dans bien des cas, on pourrait l’éviter. Voici 5 conseils qui vous permettront d’allonger la vie de votre cœur et, par conséquent, la vôtre

5 mesures pour aider votre cœur

Comme on n’a qu’un coeur, il vaut mieux faire ce qu’il faut pour qu’il dure le plus longtemps possible.  «Il est essentiel d’intégrer dans sa routine des habitudes qui sont bonnes pour le coeur», de dire le docteur Rick Ward, médecin d famille de Calgary. «Il vaut mieux le faire quand on est jeune, ce qui permettra de prévenir la cardiopathie plus tard dans l’existence». Voici 5 moyens relativement simples qui vous permettront d’assurer la santé de votre cœur à long terme.

1. Perdez 4 ou 5 kilos

Si la perspective de devoir perdre 12 ou 16 kilos vous décourage, contentez-vous, dans un premier temps, de perdre 5 à 10 pour 100 de votre masse corporelle; vous diminuerez ainsi votre risque de maladie coronarienne. Surtout, ne vous affamez pas, mais commencez tout de même à compter les calories des aliments que vous consommez. Vous pourriez avoir des surprises : par exemple, celle de découvrir que les jus de fruits que vous buvez en grandes quantités sont très caloriques. Autre chose à savoir : «Nous mangeons généralement plus qu’à notre faim, de dire le docteur Ward. Je conseille habituellement à mes patients d’arrêter de manger dès le moment où ils se sentent rassasiés. Plus, c’est trop.»

2. Arrêtez de fumer

Votre coeur vous remerciera de renoncer à cette mauvaise habitude. Le tabagisme augmente considérablement le risque de décès par maladie cardiovasculaire. Au bout d’une année sans tabac, le risque diminue de moitié et, au bout de 15 ans, il n’est pas plus élevé que celui d’une personne qui n’a jamais fumé. Comme il n’est pas facile de rompre avec une dépendance, vous augmenterez vos chances de succès en consultant un thérapeute et, au besoin, en prenant les médicaments appropriés.

3. Faites de l’exercice à raison d’une demi-heure par jour

L’exercice régulier diminue considérablement le risque de souffrir de cardiopathie ou d’un ACV. Idéalement, vous devriez en faire de 30 à 60 minutes par jour, mais vous en bénéficierez tout autant si vous divisez ce temps en séances de 10 minutes. Il est plus facile d’apporter de petits changements à ses habitudes que de grands; par exemple, stationnez votre voiture deux pâtés de maisons plus loin et marchez jusqu’au bureau. Montez les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur, prenez une marche rapide de 10 minutes le matin et une autre en début de soirée. Ces petites séances de 10 minutes s’additionnent sans qu’il ne paraisse, si bien qu’on n’a habituellement aucun mal à faire ses 30 minutes d’exercice par jour, voire plus.

4. Prenez le temps de vous détendre

Le stress peut causer une élévation de la pression sanguine et des taux de cholestérol, ainsi qu’un rétrécissement des artères, toutes choses éminemment mauvaises pour votre coeur. Ironiquement, lorsqu’on est stressé, on ne pense pas à se détendre car on est trop pressé de régler le problème qui nous cause du stress. Il est donc important que vous preniez du temps pour méditer, faire du yoga, lire pour le plaisir, prendre une marche ou pour une autre activité ayant pour effet de vous détendre. Ayez aussi une vie sociale, de dire le docteur Ward. «Réunissez-vous entre amis et amusez-vous; le rire détend et fait du bien.»

5. Éliminez pour de bon les gras trans

De nombreuses collations populaires, par exemple les craquelins, les muffins et les biscuits, contiennent des gras trans (trans fats). Ces substances présentent l’avantage d’augmenter la durée de conservation des produits et d’en rehausser la texture et la saveur. Malheureusement, elles ont également pour effet d’élever les taux de mauvais cholestérol et d’abaisser les taux de bon cholestérol, augmentant d’autant votre risque de souffrir de maladie cardiaque. Heureusement, de par la loi, les fabricants de produits alimentaires doivent désormais indiquer sur les étiquettes la quantité de gras trans qu’ils contiennent. Prenez donc l’habitude de lire les étiquettes et de mettre systématiquement de côté les aliments qui contiennent ce type de gras. Vous pouvez également cuisiner vos propres collations.

Popular Videos