Share on Facebook

13 solutions pour soulager les allergies saisonnières

Les allergies saisonnières peuvent générer plusieurs symptômes incommodants. Grâce à ces nouvelles solutions, vous pourriez être épargné.

1 / 14
De nouveaux traitements pour soulager les allergies saisonnières.LIGHTFIELDSTUDIOS/GETTY IMAGES

Nouveaux traitements anti-allergiques

Les allergies saisonnières peuvent être une véritable calamité. Mais les personnes qui en souffrent ont désormais plusieurs choix pour soulager leurs symptômes, explique le Dr Murray Grossan, ORL de Los Angeles. Vous n’avez pas à vous astreindre aux rares pilules populaires qui sont en vente libre, car une multitude d’options non-médicamenteuses sont également offertes, précise-t-il.

«On parle de traitements très variés contre les allergies saisonnières, en plus de tous ceux qu’on ne cesse de découvrir. Il y a différentes classes de médicaments et des types différents dans chaque classe qui se présentent sous forme de pilules, capsules, vaporisateur nasal, sirop et même injection», précise l’ostéopathe Jennifer Caudle, médecin de famille et professeure associée à l’Université Rowan. «Le nombre impressionnant de types d’allergies et de symptômes peut sembler déroutant, d’où l’importance d’avoir l’opinion d’un médecin.»

Voici ce que votre allergologue veut que vous sachiez au sujet des allergies.

2 / 14
L'importance de la prévention pour soulager les allergies saisonnières.WESTEND61/GETTY IMAGES

Importance de la prévention

«Rien n’est plus important que la prévention dans le domaine des allergies, dit la Dre Caudle. Les médicaments et autres traitements médicaux sont utiles, mais leur efficacité dépend surtout des autres mesures que vous prenez.»

Un des principaux moyens de prévenir les allergies est de définir la nature des déclencheurs par des tests, ou par la méthode essai-erreur. Ce faisant, vous pourrez établir un environnement qui en favorisera le contrôle. Elle suggère aux personnes allergiques au pollen de vérifier les prévisions de pollen quotidiennes sur les sites de prévisions météorologiques, avant de planifier leur journée. «Limitez les activités qui peuvent vous mettre en contact avec vos déclencheurs», conseille-t-elle. Cela semble facile, mais peut grandement vous soulager.

Pensez à surveiller ces polluants pour purifier l’air de votre maison.

3 / 14
Garder les fenêtres fermées pour soulager les allergies saisonnières.DANGRYTSKU/GETTY IMAGES

Garder les fenêtres fermées

Un très bon moyen pour prévenir les allergies est de garder portes et fenêtres closes, surtout pendant que vous dormez, précise la Dre Caudle. «Les portes et fenêtres fermées dans l’auto et la maison peuvent limiter votre exposition au pollen et diminuer l’intensité de vos symptômes.»

Suivez ces astuces de médecins pour vous protéger des allergies dans la maison.

4 / 14
Faites attention à votre choix de lessive pour soulager vos allergies saisonnières.BELCHONOCK/GETTY IMAGES

Choix de la lessive

Vos vêtements peuvent être une source importante de pollen irritant et de spores de moisissures, précise le Dr Grossan. Il est essentiel de les faire disparaître de vos vêtements pour ne pas contaminer votre maison. Commencez par retirer et secouer vigoureusement vos vêtements à l’extérieur. Lavez-les ensuite avec un savon hypoallergène, et séchez-les dans un cycle chaud de la sécheuse. Évitez de faire sécher les vêtements, serviettes ou draps à l’extérieur. Vous seriez peut-être plus écologique, mais vous les placeriez en plein pollen.

Vous serez surpris d’apprendre que ces choses étonnantes peuvent provoquer des allergies!

5 / 14
Laver souvent la literie pour soulager les allergies saisonnières.NELLISYR/GETTY IMAGES

Une chambre anti-allergènes

Les lieux où vous passez le plus de temps, comme votre chambre à coucher ou votre salle de télé, devaient être ceux où la présence de déclencheurs est la mieux contrôlée, continue la Dre Caudle. Elle conseille un couvre-matelas anti-acariens et une literie anti-allergénique, en plus de lavages fréquents. Un filtre à air HEPA peut aider à détoxifier l’air et à apaiser vos symptômes.

Adoptez ces conseils pour avoir une maison plus saine.

6 / 14
Faites attention aux fruits pour soulager vos allergies saisonnières.RICHLEGG/GETTY IMAGES

Attention aux fruits

Le syndrome de l’allergie orale se produit lorsque les allergènes aériens vous rendent sensibles à ceux que l’on trouve dans les aliments. Il touche de 50% à 75% des personnes souffrant d’allergies saisonnières, selon le Dr Grossan.

Les protéines de certains fruits, comme les pêches et les pommes, sont identiques à celles des bouleaux, ce qui peut entraîner une réaction simultanée au pollen et au fruit, même si leurs symptômes diffèrent. L’allergie orale provoquera des picotements ou de l’irritation de la gorge et un œdème des lèvres.

7 / 14
Un vaporisateur nasal aux corticostéroïdes pour soulager les allergies saisonnières.PUHHHA/SHUTTERSTOCK

Vaporisateur nasal aux corticostéroïdes

Si vous continuez malgré tout à souffrir de démangeaisons, de respiration sifflante, de toux ou que vous avez les yeux larmoyants et le nez qui coule, essayez un corticostéroïde en pulvérisation nasale, conseille la Dre Caudle.

Dans leurs directives conjointes de 2017, l’American Academy of Allergy, Asthma & Immunology et l’American College of Allergy, Asthma, and Immunology recommandent l’usage d’un vaporisateur nasal aux corticostéroïdes pour sa capacité exceptionnelle à soulager les symptômes d’allergie.

N’hésitez pas à essayer l’un de ces remèdes naturels contre les allergies.

8 / 14
Un vaporisateur nasal sec pour soulager les allergies saisonnières.SOLIDCOLOURS/GETTY IMAGES

Vaporisateur nasal sec

Si le vaporisateur traditionnel liquide ne vous convient pas, discutez du spray nasal sec aux stéroïdes Qnasl avec votre médecin, conseille le Dr Derrick Ward, allergologue à Kansas City. Ce médicament sur ordonnance, pris une fois par jour, traite les allergies saisonnières et perannuelles (toute l’année). Il précise cependant que les compagnies d’assurance pourraient ne pas couvrir le Qnasl. Mais faites part à votre médecin de tout problème avec les vaporisateurs liquides.

9 / 14
Des nouveaux médicaments pour soulager les allergies saisonnières.PEOPLEIMAGES/GETTY IMAGES

Nouveaux médicaments

Le médicament Xyzal pour les allergies saisonnières et perannuelles a été approuvé par la FDA en 2007 aux É.-U., mais vendu en vente libre seulement à partir de l’automne de 2017. Cet antihistaminique par voie orale agit pendant 24 heures contre des symptômes comme l’écoulement nasal, les éternuements, les démangeaisons oculaires avec larmoiement et le nez ou la gorge irrités. «Je recommande le Xyzal à tous mes patients; c’est un médicament en vente libre qui soulage efficacement l’allergie, pendant 24 heures, le jour comme la nuit», souligne la Dre Caudle.

Essayez l’un de ces trucs pour désamorcer les allergies du printemps.

10 / 14
N’attendez pas d’éternuer pour soulager les allergies saisonnières.AFRICA STUDIO/SHUTTERSTOCK

Début précoce du traitement

N’attendez pas d’éternuer sans contrôle pour prendre des médicaments antiallergiques. L’allergologue et immunologue new-yorkais, Clifford Basset conseille de les prendre jusqu’à deux semaines avant le début de la saison des allergies. Il prévient ses patients en conséquence. Votre médecin pourrait vous donner plus de détails sur le moment précis où vous devriez commencer à les prendre.

11 / 14
L'immunothérapie est conseillée pour soulager les allergies saisonnières.SEB_RA/GETTY IMAGES

Immunothérapie conseillée

Les injections contre l’allergie existent depuis un siècle, et servent à traiter plusieurs types d’allergènes. Toutefois, les allergologues offrent un traitement sublingual qui consiste à placer un comprimé tous les jours sous la langue pour qu’il relâche une petite dose de l’allergène. Cela permet d’immuniser progressivement l’organisme.

On peut trouver des comprimés sublinguaux pour l’allergie au pollen de l’herbe à poux et au pollen de graminées, ainsi que ceux assez récents contre les acariens (Odactra a été approuvé par la FDA en 2017). «C’est parfait pour les gens qui ne veulent pas d’injection ou qui n’ont pas le temps de les recevoir», explique le Dr Ward. Pour les allergies à l’herbe à poux et aux graminées, il faudrait commencer le traitement de trois à quatre mois avant le début de la saison: planifiez à l’avance.

Vérifiez si vos brûlures d’estomac ne sont pas plutôt des allergies!

12 / 14
Des gouttes sublinguales pour soulager les allergies saisonnières.TEMMUZ CAN ARSIRAY/GETTY IMAGES

Gouttes sublinguales

Certains médecins utilisent des gouttes sublinguales qui ont les mêmes substances actives que les injections pour l’immunothérapie allergénique, souligne le Dr Ward. Elles permettent au médecin de traiter une gamme plus étendue d’allergies que les comprimés sublinguaux, d’après lui. Mais le traitement n’est pas homologué, et n’est donc pas encore approuvé par la FDA. Pour profiter de ce traitement, il faudra consulter un ORL ou un généraliste. Notez qu’il pourrait ne pas être couvert par vos assurances.

13 / 14
L’acupuncture peut soulager les allergies saisonnières.WAVEBREAKMEDIA/SHUTTERSTOCK

Traitements alternatifs

Il existe des traitements naturels qui peuvent soulager les symptômes, même si les plus prometteurs ne s’appuient que sur de rares données. L’acupuncture en est un. Les personnes qui souffrent d’allergies saisonnières qui l’ont essayé ont noté une légère amélioration de leur qualité de vie, souligne le Dr Bassett. Il conseille également de manger plus de produits riches en quercétine (pommes, oignons) et en antioxydants, «qui apaisent, selon l’étude, les symptômes oculaires et nasaux». Il suggère enfin une autre approche naturelle consistant à appliquer plusieurs fois par jour de la vaseline près des narines pour bloquer l’accès au pollen.

Voici 8 raisons médicales qui peuvent expliquer votre perte de l’odorat.

14 / 14
Vous devriez passer des tests pour cibler et soulager vos allergies saisonnières.NEEILA/SHUTTERSTOCK

Tests d’allergie

Vous êtes allergique sans savoir exactement si c’est au pollen, aux graminées, à la moisissure ou aux acariens? Vous devriez passer des tests pour cibler les causes précises de vos allergies, conclut le Dr Ward. Vous pourrez avec ces informations définir les traitements qui s’imposent pour chacun des déclencheurs repérés, ce qui vaut beaucoup mieux qu’une simple approximation. Oubliez donc tout test maison qui manque de rigueur et de fiabilité.

Apprenez à faire la différence entre allergie et intolérance alimentaire.

Contenu original Reader's Digest