Brûlez plus de calories avec la graisse brune

La graisse brune, que nous avons en petite quantité, a la capacité de brûler plus de calories. Découvrez comment activer ces cellules afin d’activer votre métabolisme et ainsi perdre du poids plus facilement.

1 / 6

La graisse brune, cet allié méconnu pour brûler plus de calories!

Contrairement à la graisse blanche dont les tissus adipeux de notre corps sont essentiellement constitués et qui sert à emmagasiner toutes les calories excédentaires que nous consommons, la graisse brune permet de brûler plus de calories tout en produisant de la chaleur (dans les bonnes conditions). En fait, lorsqu'elle atteint sa pleine capacité, la graisse brune peut générer jusqu'à trois cents fois plus de chaleur que tout autre tissu de l'organisme, et peut ainsi aider à maigrir. On estime que 55 g (2 oz) de graisse brune ont la capacité de bruler plusieurs centaines de calories par jour, soit l'équivalent d'un entrainement intense de 30 minutes. Il s'avère que la majorité des adultes possèdent de petites réserves de graisse brune.

Découvrez d'autres conseils santé.

La graisse brune se retrouve généralement sur les côtés du cou - parfois irradiant dans les épaules et le haut des bras - ainsi que dans la zone au-dessus des clavicules. On peut en retrouver dans le haut du dos entre les omoplates, et le long du segment supérieur de la colonne vertébrale. La quantité de graisse brune ne dépasse généralement pas 55 g (2 oz). Sa petite masse et son emplacement en profondeur sous la peau font qu'elle ne crée pas de rondeurs comme les poignées d'amour.

2 / 6

Les basses températures stimulent la graisse brune et font bruler plus de calories

Dans une étude, des chercheurs suédois ont examiné cinq personnes au scanneur après qu'ils aient passé deux heures à des températures se situant entre 17 °C et 19 °C (63-66 °F). Pendant le scan, les sujets ont fait baisser leur température corporelle en mettant un pied dans de l'eau glacée pendant 5 minutes, puis en le retirant de l'eau pendant 5 minutes, et ainsi de suite. Les chercheurs ont détecté des dépôts de graisse brune chez les cinq participants, et constaté la multiplication par 15 du niveau d'activité de la graisse brune en raison du refroidissement supplémentaire.

3 / 6

La graisse brune améliore le métabolisme du sucre dans le sang

La graisse brune pourrait bien posséder des propriétés uniques pour combattre le diabète : les gens qui présentent de faibles taux sanguins de sucre ont généralement plus de graisse brune que dont les taux sont élevés. La graisse brune pourrait donc jouer un rôle direct dans le contrôle du sucre sanguin. Ainsi, un groupe de chercheurs a récemment remarqué qu'une certaine protéine de la graisse brune semble stimuler le métabolisme de la graisse blanche. En étudiant un groupe de souris de laboratoire privées de cette protéine, ils ont constaté que les animaux dépensaient moins d'énergie, prenaient du poids et devenaient diabétiques.

Dans une autre étude réalisée au Joslin Diabetes Center, où je suis directeur de recherche, une équipe a transplanté une petite quantité de graisse brune d'un groupe de souris dans l'abdomen des souris d'un autre groupe. Les résultats ont été renversants : au bout de huit semaines, les souris transplantées étaient non seulement plus maigres que celles d'un groupe témoin, mais elles présentaient un meilleur taux de sucre sanguin et moins de résistance à l'insuline.

4 / 6

La graisse brune augmente votre métabolisme de base et brûle ainsi plus de calories

Le poids naturel par rapport au métabolisme (set point) correspond au niveau de poids corporel qui amène automatiquement le cerveau à ralentir l'activité métabolique, ce qui complique la tâche de quiconque veut perdre du poids. En stimulant l'activité métabolique, la graisse brune aide à combattre ce ralentissement qui se produit quand les gens se mettent au régime. Si quelqu'un peut bruler de 200 à 300 calories supplémentaires grâce à la graisse brune, il pourra éliminer un demi-kilo (1 lb) de graisse corporelle en deux semaines à peine. En vieillissant, le Nord-Américain moyen prend en moyenne 4,5 kg (10 lb) tous les dix ans. La stimulation apportée par la graisse brune pour éliminer des calories pourrait suffire à renverser cette tendance et aider les gens plus âgés à conserver des taux de graisse corporelle comparables à ceux de leur jeunesse adulte.

Pour activer la graisse brune, exposez votre peau à des températures fraiches et bruler des calories

Le temps frais envoie un signal à votre cerveau qui stimule l'activité de la graisse brune de deux façons : en agissant directement sur le système cardiovasculaire pour accroitre le flux sanguin dans les dépôts de graisse brune, et en dirigeant des influx nerveux vers les cellules de graisse brune pour qu'elles s'activent encore davantage. À quelle température? Les chercheurs ont découvert qu'en restant assis deux heures dans une pièce à 15 °C (59 °F) en vêtements d'été, on stimulera la graisse brune au point de bruler de 100 à 250 calories supplémentaires, selon les individus. Une équipe de chercheurs japonaise a constaté que la moitié des participants de moins de 38 ans ont montré des signes de stimulation de la graisse brune à 19 °C (66 °F) - les résultats étaient moins probants chez les plus de 38 ans. Baisser le thermostat de votre maison à 18 °C ou moins pourrait suffire à générer un certain degré de stimulation de la graisse brune.

5 / 6

Entrainez-vous par temps frais pour stimuler la croissance des graisses brunes

Augmentez sérieusement le nombre de calories brulées dans l'activité physique en stimulant les dépôts de graisse brune pendant votre entrainement. Entrainez-vous à des températures de 17 °C (62-64 °F) ou moins. Assurez-vous d'exposer votre peau parce que l'évaporation de la sueur pendant l'exercice accroit le rafraichissement. N'augmentez surtout pas la température de votre lieu d'entrainement pour transpirer davantage : cet environnement plus chaud désactivera la graisse brune.

Découvrez d'autres astuces pour réduire les calories.

Songez à un régime pauvre en gras, mais riche en glucides afin de bruler davantage de calories

Bien qu'il n'existe aucune preuve absolue à l'effet que des aliments et des nutriments précis stimulent la graisse brune, il est intéressant de noter ceci : pour ralentir l'activité de la graisse brune lorsqu'ils font passer des scanneurs à des patients cancéreux (parce que la chaleur de la graisse brune complique l'identification de l'activité tumorale), les radiologistes recommandent de prendre un repas riche en gras, mais pauvre en glucide avant l'examen, pour diminuer la stimulation de la graisse brune. Cela nous donne à penser qu'un régime pauvre en gras, mais riche en glucides, comme celui que je recommande dans mon livre The Diabetes Reset, stimule la graisse brune.

6 / 6

L'acide ursolique des pommes et bleuets accroît la graisse brune

L'acide ursolique, qu'on trouve en forte concentration dans la peau des pommes, accroit la graisse brune et la masse musculaire, tout en réduisant l'obésité et en améliorant la tolérance au glucose. Canneberges, bleuets, prunes et pruneaux sont d'autres aliments qui contiennent de l'acide ursolique, tout comme les herbes suivantes : origan, thym, lavande, basilic sacré, myrtille, griffe du diable, menthe, pervenche et aubépine. Des recherches animales ont aussi montré que le melon amer semble stimuler la graisse brune.

Évitez, renversez et contrôlez le diabète

Dans son nouveau livre The Diabetes Reset, le Dr George King, directeur de recherche et responsable scientifique au Joslin Diabetes Center de l'université Harvard, explique comment les toutes dernières recherches en matière de nutrition et de métabolisme peuvent se traduire dans un régime et des habitudes contribuant à prévenir et traiter le diabète.