Share on Facebook

Les cartes de Saint-Valentin: pourquoi elles sont si importantes!

L’écriture de cartes, de notes et de lettres d’amour contribue au bien-être et au bonheur. Pour les plus jeunes, la fabrication de cartes de Saint-Valentin permet de développer une série de compétences en matière de motricité fine et d’alphabétisation.

1 / 6
L'écriture de cartes de Saint-Valentin, de notes et de lettres d'amour contribue au bien-être et au bonheur.Creative Nina/Shutterstock

Selon certains anthropologues, l’amour romantique naîtrait d’une pulsion amenant l’être humain à concentrer son attention sur un ou une seul(e) partenaire dans le but d’assurer sa descendance, puisant ainsi ses sources dans l’histoire de l’humanité.

La passion amoureuse est célébrée depuis toujours par des chansons, des poèmes, des journaux intimes, des carnets de bord, des cartes et des œuvres d’art, que les sentiments entre les amants soient durables ou aussi éphémères que des lettres d’amour écrites dans le sable.

Mais l’envoi de messages de Saint-Valentin n’a commencé que vers la fin du 18e siècle. En fait, c’est en 1913 que Hallmark a produit les premières cartes de Saint-Valentin commerciales.

Inspirez-vous de ces recettes pour une Saint-Valentin réussie!

2 / 6
Depuis, l'écriture de cartes de Saint-Valentin est le moment privilégié pour s'échanger des messages d'amour entre partenaires, parents, enfants et amis proches.iJeab/Shutterstock

Un moment privilégié


Depuis, la Saint-Valentin est le moment privilégié pour s’échanger des messages d’amour entre partenaires, parents, enfants et amis proches. Les recherches en neurosciences et en psychologie ont démontré la valeur et les bienfaits de ces messages tant pour leur expéditeur que pour leur destinataire surtout s’ils sont manuscrits.

La personne qui envoie un message écrit de sa main a tendance à en sous-estimer la valeur. Non seulement ces messages manuscrits permettent-ils d’améliorer les relations entre personnes de tous âges ils aident aussi les enfants qui les écrivent à gagner en autonomie, à jouer avec le langage, à développer leur vocabulaire et à redécouvrir le pouvoir créateur du crayon.

Envoyer une lettre manuscrite à quelqu’un est l’un des trucs reconnus par la science pour lutter contre la solitude.

3 / 6
L'écriture de cartes de Saint-Valentin libère de la dopamine dans le cerveau, procurant ainsi une sensation de bien-être.Rawpixel.com/Shutterstock

Le bonheur des uns…


Une étude publiée en 2018 dans le journal Psychological Science a montré que le bonheur d’exprimer sa gratitude est plus grand chez ceux et celles qui écrivent à la main. L’écriture manuelle crée de nouveaux circuits dans le cerveau, ce que la dactylographie ne fait pas.

L’écriture de mots d’amour et de remerciements libère de la dopamine dans le cerveau, procurant ainsi une sensation de bien-être. Lorsque l’on écrit des messages à ceux qui nous sont chers, la coordination entre la main et le cerveau établi de nouvelles voies neuronales qui améliore la compréhension et la mémoire.

Au fil du temps, l’écriture de cartes, de notes et de lettres d’amour augmente l’efficacité de ces connexions neuronales, ce qui engendre un phénomène de cognition incarnée et contribue progressivement à un sentiment de bien-être et de bonheur.

Les recherches en psychologie soulignent sans cesse l’importance des liens entre le bonheur, la gratitude, un sentiment général de bien-être et le développement de relations solides avec les autres.

La technologie moderne peut écrire à votre place et envoyer instantanément des messages personnalisés en votre nom. Mais même si le destinataire peut apprécier le message, vous vous privez des effets bénéfiques de l’écriture manuscrite en n’engageant pas la coordination main-cerveau. Les courriels ne comptent pas non plus.

Ne sous-estimez pas les bienfaits de l’écriture! Tenir un journal permet de mieux gérer votre stress et votre anxiété.

4 / 6
Faites participer les enfants à l'écriture des cartes de Saint-Valentin.Olga Zarytska/Shutterstock

Faire participer les enfants


Ce que les éducateurs appellent la fluidité d’écriture se construit avec l’écriture cursive. Celle-ci doit être enseignée dès le plus jeune âge, en offrant l’occasion de la pratiquer le plus souvent possible.

Le cerveau ne peut jongler qu’avec un nombre limité de demandes concurrentes. En automatisant la fonction d’écriture, on l’allège des exigences cognitives que pose cette action sur la mémoire à long terme. En retour, cela libère la capacité de créer le contenu des messages que nous voulons transmettre.

L’exemple de la danse sur glace illustre bien l’importance de développer la fluidité. Sans cette fluidité des mouvements et la perfection dans leur exécution, les médaillés d’or aux Jeux olympiques Tessa Virtue et Scott Moir n’auraient pas pu interpréter leur chorégraphie avec autant de créativité et d’intensité.

Comme les habiletés en patinage ou en danse, l’écriture cursive n’est pas une fin en soi, mais plutôt un outil d’expression qui permet aux enfants de se construire une identité, dès leur plus jeune âge. Les messages d’amour et d’amitié, écrits dans leurs mots et inspirés de leurs propres expériences, transmettent quelque chose d’eux-mêmes au monde qui les entoure.

5 / 6
Les parents peuvent profiter de la Saint-Valentin pour demander aux enfants d'écrire des lettres ou de fabriquer des cartes.Dragon Images/Shutterstock

Des valentins faits à la main


Les parents peuvent profiter de la Saint-Valentin pour demander aux enfants, petits et grands, d’écrire des lettres ou de fabriquer des cartes qui feront plaisir aux membres de leur famille, à leurs amis proches ou à leurs grands-parents.

Le pliage du papier, le découpage aux ciseaux, le dessin et le coloriage, ainsi que l’utilisation de bâtons de colle et de paillettes pour orner le message sont de bons exercices pour la motricité fine. Grâce à ces activités, les enfants apprennent également la lecture, le calcul et la géométrie: un cœur déplié, utilisé comme symbole de l’amour, illustre l’idée de symétrie.

6 / 6
Les cartes de Saint-Valentin restent et peuvent être revisitées chaque fois qu'on a besoin de réconfort.LiliGraphie/Shutterstock

L’héritage de l’écriture


Les paroles s’envolent, mais les écrits restent. Aussi en laissant des traces écrites, nous souhaitons laisser derrière nous le meilleur de nous-mêmes et ainsi contribuer au bien-être de tous, tout en améliorant le nôtre.

Pour nos proches, et peut-être surtout pour nos enfants, les notes et les lettres écrites et laissées sous forme d’héritage sont des rappels tangibles d’un lien profond qui peut être revisité chaque fois qu’on a besoin de réconfort.

Les histoires de défi, d’aventure, d’amour, d’espoir ou de foi traversent le temps, l’espace, la langue et la culture et peuvent continuer à façonner notre identité. Nous perdons quelque chose de nous-mêmes si nous oublions ces histoires.

La puissance de la plume, le don du langage et la permanence de l’écrit, ainsi que le désir de coucher sur le papier nos pensées nous permettent de ne pas perdre de vue l’essentiel que représente l’amour dans nos vies de même que la joie d’aimer et d’être aimés.

Hetty Roessingh, Professeur, Werklund School of Education, Université de Calgary

Cet article est republié à partir de La Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.