8 conseils pour vous rapprocher de votre ado

Vous chérissez les années où ils étaient innocents, affectueux et avides de câlins. Voici quelques conseils pour vous aider à garder le contact avec vos enfants devenus adolescents.

1 / 8

1. Organisez des repas de famille

Il y a quelque chose de réconfortant à propos des familles qui se réunissent pour manger, peut-être parce que cette tradition est en voie de disparaître. Le repas du soir est souvent le seul moment de la journée où toute la famille se réunit. Faites-en une affaire de famille. Profitez-en pour partager les nouvelles de la journée, élaborer des projets pour la fin de semaine, et apprécier la compagnie des autres. Les recherches démontrent que les adolescents qui soupent avec leur famille, au moins quelques fois par semaine, ont moins tendance à fumer et à faire usage de drogues et réussissent mieux leurs examens.

2 / 8

2. Prenez de la distance tout en restant proche

Il est normal que les adolescents cherchent à passer plus de temps avec leurs amis qu'avec leurs parents. Mais ne pensez pas que votre rôle de parent diminue pour cette raison. Cherchez des moyens de demeurer impliqué dans la vie de vos enfants. Par exemple, même si le thé de cinq heures est chose du passé, apprenez à connaître les amis de vos enfants en les invitant après l'école. Demeurer présent est tout un défi, mais c'est un moyen important d'améliorer la relation avec votre enfant.

3 / 8

3. Partagez vos émotions

Évidemment, gardez pour vous l'aspect personnel des sujets intimes, mais sachez admettre que vous aussi, à l'occasion, pouvez éprouver de la colère, de l'angoisse, ou vivre des moments difficiles. En somme, montrez à votre ado que vous n'êtes pas seulement un parent, mais aussi un être humain. Non seulement votre enfant se sentira-t-il plus près de vous, mais il aura peut-être assez confiance pour partager ses difficultés à l'occasion.

4 / 8

4. Recherchez leur opinion

Les adolescents ont une opinion sur tout et ils n'ont pas peur de la partager. Permettez-leur de décider de façon autonome. Par exemple, laissez-les décider quand et où étudier, comment s'habiller, quelle activité faire après l'école. Cependant, certaines décisions doivent être non négociables: c'est au parent de fixer les limites, pour protéger la santé, la sécurité et le bien-être de leur enfant, à tout âge. Il peut s'agir de l'heure du couvre-feu, d'alcool et d'activités sexuelles, de questions sur les études et l'université.

5 / 8

5. Faites confiance aux choix de votre enfant

Bien sûr, ils se tromperont à l'occasion. Et surtout s'ils ont 18 ans, laissez-les solutionner les problèmes à leur façon. À leur âge, vous souhaitiez sans doute que vos parents agissent de même.

6 / 8

6. Annoncez votre visite

Si votre enfant est adulte, téléphonez toujours avant de lui rendre visite, sauf absolue nécessité. Si vous avez un adolescent, frappez toujours avant d'entrer dans sa chambre.

7 / 8

7. Respectez leur vie privée

Ne lisez pas son journal personnel et ne le harcelez pas de questions. Si vous êtes inquiet à propos de son comportement, posez-lui directement cette question de quatre mots : peut-on en parler?  Par exemple : «Je te trouve très tranquille dernièrement et cela me préoccupe. Peut-on en parler?»

8 / 8

8. Soyez honnête

Plusieurs parents font des compliments quand ils devraient, mais aussi quand ils ne devraient pas. Cette attitude mine la confiance. Si vos compliments sont aussi sincères que vos critiques, votre enfant apprendra qu'il peut vous faire confiance.