Share on Facebook

5 raisons pour faire régulièrement des exercices de Kegel

Ces exercices pelviens devraient faire partie de votre programme de conditionnement physique. Voici pourquoi.

1 / 6

L’importance des exercices de Kegel

Si vous êtes une femme, vous savez que vous devriez faire des exercices de Kegel (Kegels) qui ciblent les muscles du plancher pelvien. Mais vous ne réalisez peut-être pas que vous devez en faire tous les jours et ce que des muscles pelviens forts et détendus signifient pour votre santé. « Ils sont importants pour toutes les femmes, qu’elles n’aient jamais eu de bébé, qu’elles en aient eu par voie vaginale ou par césarienne », mentionne Gayle Hulme, une physiothérapeute spécialisée dans le plancher pelvien, à la clinique Lakeview Physiotherapy, de Calgary. Voici cinq états de santé que les Kegels peuvent améliorer.

2 / 6

L’incontinence

Nouvelles troublantes : 70 % des femmes connaîtront une sorte d’incontinence après avoir eu des enfants. Cela peut se produire immédiatement, sur une base continue ou après la ménopause, lorsque les changements hormonaux ont une incidence sur la tonicité musculaire. Mais le renforcement du plancher pelvien peut être efficace jusqu’à 80 % pour arrêter les fuites quand vous avez un besoin urgent ou lorsque vous éternuez (soit respectivement, l’incontinence impérieuse et à l’effort,). Selon Gayle Hulme, les femmes qui font des activités sportives intenses et qui n’ont jamais eu d’enfants peuvent aussi avoir des fuites. « C’est une question d’équilibre musculaire et il s’agit de s’assurer que les muscles concernés peuvent résister à beaucoup de pression. »

Le truc Kegel : commencez par le Kegel régulier. Contractez lentement vos muscles vaginaux ensemble vers le haut, puis relâchez-les entièrement. Ultimement, visez à maintenir la contraction musculaire pour un compte de dix et maintenez la relâche pour le même compte. Faites trois séries de dix.

3 / 6

Une meilleure sexualité

Des parois vaginales fortes et bien exercées contribuent à une friction accrue – et au plaisir – lors des rapports sexuels. Faire des Kegels augmente le flux sanguin vers le bassin, ce qui contribue à l’excitation et à la lubrification (très important après la ménopause). Avec des muscles forts et souples, les orgasmes peuvent se produire plus souvent et être plus intenses. À l’inverse, si vos muscles pelviens sont serrés ou crispés, la relation sexuelle peut être douloureuse. Vous devriez peut-être consulter un physiothérapeute pour aider vos muscles à se détendre.

Le truc Kegel : Nadia Ramprasad, une physiothérapeute qui se spécialise dans le plancher pelvien chez LifeMark Health à Toronto et à Whitby, suggère de faire des Kegels réguliers rapides, en séries de dix, avec une longue relâche à la fin de chaque série. Cela entraîne les fibres musculaires nécessaires à un bon orgasme.

4 / 6

Une grossesse en santé

Pendant la grossesse, l’hormone relaxine détend bien vos muscles. C’est important pour vous préparer à la naissance. Mais avoir un plancher pelvien relâché peut entraîner un mauvais alignement, ce qui peut causer des problèmes au bas du dos ou une douleur sciatique nerveuse. Des Kegels quotidiens pendant la grossesse peuvent aider à maintenir l’équilibre de cette région et conduire à une récupération plus rapide après la naissance du bébé. « Ce que je remarque chez les femmes enceintes c’est que le plancher pelvien est trop tendu, c’est tout le temps serré », explique Gayle Hulme.

Le truc Kegel : essayez un « Kegel inverse » pour travailler sur la rigidité. Pressez, puis laissez aller. Ensuite, voyez si vous pouvez relâcher davantage. Pour vous aider, Gayle suggère de mentalement laisser les fesses écartées. Répétez, en maintenant la relaxation plus longtemps que le Kegel. (Si vous vous sentez toujours tendue, consultez un physiothérapeute qui a une formation en santé pelvienne.)

5 / 6

Le prolapsus (descente d’organe)

Quand vous avez un plancher pelvien très faible, ou que vous avez vécu un accouchement difficile ou une chirurgie abdominale comme une hystérectomie, les organes abdominaux tels que l’utérus, la vessie, le vagin ou les intestins peuvent descendre dans votre bassin, provoquant une gêne et un impact sur la sexualité et l’élimination. Il s’agit d’une situation grave qui peut nécessiter une intervention chirurgicale. Mais entraîner régulièrement vos muscles pelviens peut contribuer à prévenir un prolapsus. Travaillez en combinaison avec d’autres traitements pour améliorer l’état du plancher.

Le truc Kegel : essayez les Kegels en palier. Voici comment : commencer par un Kegel régulier, assez lentement, puis arrêtez-vous à quelques « paliers » en chemin, retenez en haut pour un compte de dix et relâcher vers le bas, par étapes, comme à l’aller. Répétez dix fois et faites-en trois séries.

6 / 6

Les troubles intestinaux

Nadia Ramprasad souligne que les femmes ayant un plancher pelvien tendu pourraient souffrir de constipation. D’un autre côté, des muscles très lâches peuvent conduire à l’incontinence fécale. Les Kegels peuvent aider à détendre ou à renforcer cette partie du plancher pelvien. (Si les muscles sont serrés, ils ne peuvent s’étirer et ils se contractent ensuite complètement, donc, ils tendent à être faibles aussi.) En outre, les Kegels peuvent aider la circulation sanguine dans la région, en aidant les hémorroïdes à guérir.

Le truc Kegel : concentrez-vous mentalement sur l’anus. C’est un peu bizarre, mais faites comme si vous reteniez une bille (ou un gaz) et serrez vers le haut, puis relâchez. Répétez.

Sur le même sujet:
Les nouveaux traitements de l’incontinence
4 bienfaits des exercices de Kegel pour couple
Pourquoi vos relations sexuelles sont douloureuses