Share on Facebook

30 choses que (seules) les sœurs peuvent comprendre

Les sœurs ont cette faculté d’être irritantes et émouvantes à la fois… Que votre sœur soit douce ou insolente, voici des situations que vous allez reconnaître…

1 / 30
Les petites sœurs sont toujours à la remorque de leurs grandes sœurs.KATE AEDON/SHUTTERSTOCK

Les petites sœurs sont toujours à la remorque de leurs grandes sœurs

Si vous étiez l’une des dernières de la famille, votre grande sœur vous donnait l’impression d’avoir un sang-froid merveilleux. Vous vouliez toujours être avec elle et ses amis (bien souvent, elle vous trouvait encombrante…). Vous étiez comme un chiot, mais malheureusement votre aînée avait besoin d’espace. Quoique de temps à autre elle vous accordait le privilège de la suivre.

Besoin d’inspiration? Essayez ces façons de passer du temps de qualité en famille.

2 / 30
Maintenant que vous avez grandi, les amis de votre soeur sont devenus vos amis.LOPOLO/SHUTTERSTOCK

Maintenant que vous avez grandi, ses amis sont devenus vos amis


Y en a-t-il d’autres dans votre entourage qui savent à quel point votre sœur est cool? Si ses amis sont assez bien pour elle, ils le sont aussi pour vous. Et quand vos amis personnels sont tous très occupés, peut-être y en a-t-il parmi les siens qui sont prêts à passer un moment avec vous. Les sœurs partagent tant de choses…

À connaître: ces 20 faits étonnants sur l’amitié…

3 / 30
Vous faisiez certaines choses juste pour ennuyer votre soeur.Rustycanuck

Vous faisiez certaines choses juste pour l’ennuyer


Si vous êtes la plus âgée des deux, vous l’embêtiez probablement sans raison. C’était peut-être simplement de la rivalité fraternelle ou de la colère contenue parce qu’elle recevait trop d’attention de vos parents. «Je me rappelle que ma grande sœur agitait son doigt dans ma face», raconte une benjamine. «Je lui ai demandé de cesser de faire ça, et comme elle n’obtempérait pas, je lui ai mordu le doigt! Après cet incident, elle s’est mise à m’appeler ‘dents de croco’.»

Connaissez-vous ces 12 scandales sur la famille royale qui ont choqué le monde?

4 / 30
Vous avez le don de provoquer votre soeur.PABLO ROGAT/SHUTTERSTOCK

Vous avez le don de la provoquer


Comme vous avez grandi ensemble, vous connaissez mieux que quiconque ses bêtes noires et ses peurs. Seule une sœur peut être assez mesquine pour s’en servir à son avantage… et ce, constamment. Une petite vengeance pour le T-shirt qu’elle vous a abîmé ou tout simplement parce que vous n’avez rien à faire? Vous pouvez la faire grimper dans les rideaux en un temps record.

Apprenez à gérer les conflits et à mieux intervenir en cas de disputes entre frères et soeurs.

5 / 30
La génétique fait en sorte que les sœurs ont souvent la même taille et les mêmes proportions.JACOB LUND/SHUTTERSTOCK

Côté garde-robe…


La génétique fait en sorte que les sœurs ont souvent la même taille et les mêmes proportions. Alors, le placard de l’une vaut pour l’autre. C’était agaçant de vous rendre compte que le haut que vous vouliez porter avait déjà été pris, mais ce n’était pas si mal puisque vous n’aviez qu’à faire votre choix dans ses affaires!

Assurez-vous de connaître ces 10 commandements à ne PAS suivre concernant la mode.

6 / 30
Le placard de l’une vaut pour l’autre mais attention car votre soeur peut déformer vos vêtements.IRYNA INSHYNA/SHUTTERSTOCK

… attention aux pulls étirés


Mais vos bras sont plus longs que les siens et ce n’est pas parce qu’elle vous interdit d’aller voir dans son placard que vous allez l’écouter, n’est-ce pas? Même si vous avez exactement la même taille qu’elle, on dirait qu’elle a le flair pour découvrir que vous portez ses fringues. En aucun cas, vous n’iriez rapporter cela à votre mère.

7 / 30
Les soeurs aînées ne laissent jamais les autres faire du mal à leurs puînées.LOPOLO/SHUTTERSTOCK

Les aînées ne laissent jamais les autres faire du mal à leurs puînées


Si les grandes sœurs se permettent d’agacer leurs cadettes, il est hors de question que quiconque fasse la même chose. Les aînées courent au secours de leur sœur à l’école comme au parc. C’est peut-être un entraînement pour quand elles seront grandes avec des enfants à elles: la maman loup ou la maman ourse. Mais les petites sont aussi toujours du côté de leur grande sœur et vont à leur défense, même si elles ne font pas le poids.

Renseignez-vous sur ces 12 caractéristiques spécifiques aux enfants du milieu.

8 / 30
Un studio de beauté à la maison entre soeurs.Alex Cherepanov

Un studio de beauté à la maison


Vous avez pratiqué la technique du maquillage sur votre sœur: rouge à lèvres éclatant, vernis à ongles bleu: la réserve de cosmétiques de votre mère n’était jamais à l’abri. Même si le résultat obtenu faisait en sorte que vous aviez toutes deux l’air de clowns, vous vous trouviez parfaitement réussies.

Devenues plus vieilles, vous vous êtes vraiment appliquées à conseiller l’autre sur son maquillage: quel superbe moment d’attachement et de tendresse!

9 / 30
Votre soeur vous aide sur les questions d’hygiène personnelle.ND3000/SHUTTERSTOCK

Sur les questions d’hygiène personnelle


C’est votre sœur (ou vous envers elle) qui vous a aidé le mieux dans ce domaine. Les aînées font l’expérience des changements de la puberté avant les autres. L’aînée représente la personne-ressource quand on ne veut pas parler de ces choses avec nos parents. En fait, votre grande sœur était un puits de ressource à vos questions «est-ce que c’est normal?» Quelle fierté pour les aînées de se faire demander conseil par les plus jeunes!

Soyez à votre tour une source d’information avec ces 13 choses à savoir sur les microbes.

10 / 30
Votre soeur a son mot à dire sur vos choix vestimentaires.DAVID PRADO PERUCHA/SHUTTERSTOCK

Elle a son mot à dire sur vos choix vestimentaires – même de loin


Votre entente sur les vêtements a sans doute continué à l’âge adulte. Il vous faut l’avis de votre sœur sur ce que vous porterez à un événement important: une soirée déjantée, une entrevue d’embauche, une séance de photos de famille.

Même si vous êtes très loin l’une de l’autre, il y a les textos: vous lui envoyez un selfie de vous dans le miroir avec le message «qu’en penses-tu?»

11 / 30
Votre soeur vous dit toujours la vérité.DRAGON IMAGES/SHUTTERSTOCK

Elle vous dit toujours la vérité


Vous pouvez lui faire confiance sur la question vestimentaire, et sur tout ce que vous lui demandez: parce qu’elle vous dira toujours la vérité. Que ce soit bon, mauvais ou affreux, vous pouvez compter sur elle pour vous le dire.

Quand vous étiez plus jeune, son honnêteté brutale vous paraissait de la mesquinerie, mais vous appréciez aujourd’hui son sens de la réalité. Car, après tout, elle veut ce qu’il y a de mieux pour vous, et elle ne vous dorera pas la pilule hypocritement.

Découvrez les pires mensonges que les hommes disent aux femmes.

12 / 30
Entre soeurs, vous vous battiez toujours pour avoir la salle de bains.KORISBO/SHUTTERSTOCK

Vous vous battiez toujours pour avoir la salle de bains


Vos parents avaient sans doute la leur et vous vous partagiez l’autre. Quand deux ados essaient d’être prêtes en même temps, c’est sûr qu’il va y avoir de la chicane dans la salle de bains. La situation était: ou vous preniez votre temps pour vous faire une beauté pour le gars qui vous intéressait à l’école, ou vous frappiez avec vos poings sur la porte parce qu’elle avait déjà pris trop de temps.

13 / 30
Avec votre soeur, vous rendiez votre père fou.BBERNARD/SHUTTERSTOCK

Vous rendiez votre père fou


Si vous n’aviez pas de frère, votre cher papa était pris dans le tir croisé d’un afflux d’énergie féminine. Il devait faire face aux cris, aux cycles hormonaux, aux cheveux dans la baignoire: pas facile de partager l’espace à vivre quand vous êtes le seul membre du sexe opposé. Mais votre père vous adorait et il chérissait le temps que vous passiez ensemble.

Voici comment planifier de grandes vacances en famille.

14 / 30
Contre votre soeur, les cheveux étaient une arme.TWIN SAILS/SHUTTERSTOCK

L’arme des cheveux


Vous avez découvert très tôt que les cheveux servent à être tirés pendant une dispute. Les tresses et les queues de cheval sont particulièrement pratiques quand vous voulez attraper votre sœur.

Les cheveux longs sont aussi utiles pour jouer un mauvais tour: vous lui proposiez de les lui brosser et vous vous arrangiez pour les emmêler ou pour y mettre de la gomme ou de la boue, deux choses vraiment difficiles à enlever. Ou encore, vous lui faisiez le pire affront: les couper pendant son sommeil.

15 / 30
Avec votre soeur, toutes les nuits étaient des soirées pyjama.ANDREW ANGELOV/SHUTTERSTOCK

Toutes les nuits étaient des soirées pyjama


Malgré le risque de vous réveiller avec la moitié de vos cheveux, c’était toujours un peu la fête. Même si vous aviez votre chambre à vous, vous passiez sans doute beaucoup de temps dans le lit de votre sœur à parler, raconter des histoires, des jeux et renforcer votre attachement mutuel. Nul besoin d’organiser de soirée pyjama avec des amies, vous en aviez tous les jours avec votre sœur.

Essayez de poser l’une ou plusieurs de ces 25 questions à vos grands-parents.

16 / 30
Avec votre soeur, vous étiez les co-vedettes de vos productions familiales.MR.YANUKIT/SHUTTERSTOCK

Vous étiez les co-vedettes de vos productions familiales


Comment ça se passait? Vous preniez un jouet ou une brosse à cheveux comme microphone et vous chantiez à pleins poumons la dernière chanson à la mode avec votre sœur à vos côtés et vos parents comme public. Et la plupart du temps, cette performance s’accompagnait d’une danse que vous aviez vous-mêmes mise au point.

17 / 30
Votre soeur connaît vos pires secrets.LOREANTO/SHUTTERSTOCK

Elle connaît vos pires secrets


Quand on vit si proches, c’est difficile de cacher quoi que ce soit. Vous pouvez être sûre que votre sœur va raconter ad nauseam celle histoire embarrassante. Mais c’est pour rire, car les vrais secrets, vous savez qu’elle les gardera pour elle-même parce qu’elle sait à quel point ça vous heurterait qu’elle les mette au grand jour.

Ces 16 secrets de famille ont été découverts après la mort d’un proche…

18 / 30
Avec votre soeur, c'était le champ de bataille de l’auto pendant les voyages.Collin Quinn Lomax

Le champ de bataille de l’auto pendant les voyages


Le voyage familial en auto prenait des heures et vous vous souvenez très bien comment vous embêtiez votre sœur sur la banquette arrière. Pourquoi? Parce qu’elle était prisonnière de l’étroit habitacle et que les disputes en auto sont très gratifiantes pour les enfants.

Vos parents vous menaçaient de monter derrière ou vous criaient: «ah, ça suffit, c’est la dernière fois…». Ces vacances familiales finissaient toujours avec des souvenirs merveilleux, mais le voyage de l’aller n’était vraiment pas endurable.

19 / 30
Votre soeur était votre complice durant les événements ennuyants.INTERSTID/SHUTTERSTOCK

Elle était votre complice durant les événements ennuyants


Les fous rires à l’église, les grimaces à table durant les rencontres familiales empesées, vos échappées pour faire des bêtises quand les parents avaient le dos tourné?

Votre sœur et vous partagiez un univers de plaisir quand les adultes étaient vraiment ennuyeux. Vous risquiez de vous faire réprimander, mais savoir que vous aviez quelqu’un avec qui vous amuser vous rapprochait beaucoup l’une de l’autre.

20 / 30
Entre soeurs, vous partagez un univers de blagues personnelles.DEKAZIGZAG/SHUTTERSTOCK

Vous partagez un univers de blagues personnelles


Tous ces moments de rapprochement vous ont permis de créer des blagues connues juste de vous. Vous faites probablement référence à des films obscurs ou à des émissions de télé qui n’ont un sens que pour vous et pour personne d’autre. Vous avez peut-être même construit votre propre langage de type javanais. Il vous arrive encore de faire ces blagues à l’âge adulte.

Contagieux, nerveux ou thérapeutique? Voici 13 choses à savoir sur le rire.

21 / 30
Votre soeur sera toujours prête pour un week-end entre filles.UBER IMAGES/SHUTTERSTOCK

Elle sera toujours prête pour un week-end entre filles


Même si vous vivez loin l’une de l’autre, vous êtes toujours prêtes à passer une fin de semaine ensemble: la version adulte des soirées pyjama. Vous vous parlez pendant des heures, comme lorsque vous étiez enfants. Quand vous avez besoin d’une parenthèse, vous choisissez de la prendre avec votre sœur. N’est-elle pas votre meilleure amie après tout?

22 / 30
Avec votre soeur, vous pouvez être des contraires, mais vous trouvez des terrains d’entente.STOCK-STUDIO/SHUTTERSTOCK

Vous pouvez être des contraires, mais vous trouvez des terrains d’entente


Même si vous vous ressemblez physiquement, votre sœur et vous pouvez avoir des personnalités totalement différentes. Comme la pratique Elinor et l’impulsive Marianne dans le roman Raison et Sentiments de Jane Austen. Ou encore la mégère Kat et l’adorable Bianca du film 10 Bonnes raisons de te larguer ou la Dottie composée et la Kit flamboyante d’Une Équipe hors du commun.

Vous pouvez avoir eu le sentiment que votre sœur venait d’une autre planète. Malgré tout, il y a toujours eu un fond d’amour et d’acceptation inébranlables que vous ne pouviez partager avec personne d’autre. Comme Dottie le dit à Kit, «Combien de sœurs j’ai à ton avis?»

23 / 30
Entre soeurs, vous partagez une histoire que vous seules connaissez.HEDGEHOG94/SHUTTERSTOCK

Vous partagez une histoire que vous seules connaissez


Cet attachement inébranlable vient en partie de ce que vous êtes toutes deux les membres les plus proches de votre génération. Vos parents vieilliront et vos cousins iront ailleurs, mais les sœurs auront toujours le souvenir d’avoir grandi ensemble.

Pensez aux disputes acerbes entre Mary et Edith dans Downton Abbey, avant qu’elles ne fassent la paix. Edith le dit si bien: « en fin de compte, tu es ma sœur, et un jour il n’y aura que nous pour nous souvenir… parmi tous les autres qui ont peuplé notre enfance. Nos souvenirs partagés auront plus d’importance alors que notre hostilité mutuelle. »

24 / 30
Entre soeurs, vous restez proche, même si vous vivez loin l’une de l’autre.RAWPIXEL.COM/SHUTTERSTOCK

Vous restez proche, même si vous vivez loin l’une de l’autre


Vous pouvez vivre à des milliers de kilomètres de distance, mais vous avez sûrement trouvé une façon de rester proches. « [Ma sœur] et moi avons un message privé sur Instagram dans lequel nous nous envoyons les mèmes les plus loufoques que nous puissions trouver, raconte une sœur. Ils illustrent ce que nous ressentons ce jour-là ou un événement. Ça peut sembler trivial, mais nous cherchons à rester connectées maintenant qu’elle vit à l’étranger et que nous ne nous voyons que deux ou trois fois par an. »

Interrogez-vous sur votre dépendance au cellulaire: avez-vous peur d’être séparé de votre téléphone?

25 / 30
Vous devinez quand votre soeur a un problème.JACOB LUND/SHUTTERSTOCK

Vous devinez quand l’autre a des problèmes


C’est comme s’il y avait une complicité magique entre vous ou que vous aviez des pouvoirs de divination: les sœurs Sanderson de Hocus Pocus: les trois sorcières, les sœurs Halliwell dans Charmed, les sœurs Owens dans Amour et Magie ou Les Ensorceleuses (Practical Magic).

Même sans pouvoirs magiques, elle et vous devinez les choses. Personne ne vous connaît mieux que votre sœur, et il est certain qu’elle se rend compte quand quelque chose ne va pas pour vous et quand vous avez besoin de son aide. La tante Jet dit dans Amour et Magie: «Il y a une petite sorcière dans chacune de nous.»

26 / 30
Votre soeur est votre thérapeute.DRAGON IMAGES/SHUTTERSTOCK

Elle est votre thérapeute


Même devenue adulte, l’amitié féminine tourne parfois au drame et il peut être difficile de baisser la garde. C’est pourquoi votre sœur fait encore partie de votre système de référence: vous savez que vous pouvez lui confier n’importe quoi et elle vous écoutera. Vous savez que ce qu’elle vous dira vient du cœur. Elle vous aidera à régler vos problèmes sans porter de jugement.

27 / 30
Entre soeurs, vous faisiez équipe contre vos parents et encore maintenant que vous êtes adultes.MONKEY-BUSINESS-IMAGES/SHUTTERSTOCK

Votre mère vous rend folles


Vous faisiez équipe contre vos parents quand vous étiez enfants, et vous continuez de le faire, maintenant que vous êtes adultes. Votre mère (comme votre sœur d’ailleurs) possède un certain talent pour vous irriter au plus haut point. À qui vous confier, si ce n’est à l’autre personne qui comprend au mieux la situation?

Les relations familiales sont complexes, mais votre sœur est une personne fiable pour vous aider à les régler. Et puis maintenant qu’elle ne vous agace plus avec sa litanie de questions lancinantes, elle compte parmi vos meilleures amies.

28 / 30
La compétition avec votre sœur ne disparaîtra peut-être jamais, même à l’âge adulte.ND3000/SHUTTERSTOCK

Il restera toujours un fond de rivalité


La compétition avec votre sœur ne disparaîtra peut-être jamais, même à l’âge adulte. Vous pouvez être des contraires et mener des vies très différentes, pourtant parfois vous ne pourrez vous empêcher de vous demander qui de vous deux a le mieux réussi. Il ne faut pas que cela entache votre relation: vous pouvez toutes les deux être heureuses et vous accomplir de façon différente.

Par contre, la compétition est l’un des 7 signes qui montrent que votre ami(e) n’en est peut-être pas un(e).

29 / 30
Entre soeurs, vous vous soutenez toujours.WEEDEZIGN/SHUTTERSTOCK

Mais vous vous soutenez toujours


Malgré la rivalité, vous éclatez de fierté quand elle atteint un de ses objectifs. Comme les sœurs Brontë, qui furent toutes trois des auteures à succès, vous vous soutenez et vous vous stimulez mutuellement. Votre sœur décroche un rôle dans la pièce de théâtre de son école? Elle obtient son DEC ou un emploi formidable? Vous lui dites «bravo»!

30 / 30
Vous feriez tout pour votre soeur.DEAN DROBOT/SHUTTERSTOCK

Vous feriez tout pour elle


Au-delà des affrontements mutuels, vous n’hésiterez jamais à lui démontrer votre amour fraternel. Comme Anna pour Elsa dans La Reine des neiges (Frozen). Même si elle vous a fait souffrir dans le passé (ou si vous l’avez heurtée profondément): au fond, vous savez que vous lui vous pardonnerez toujours. Vous êtes sœurs et c’est énorme! Comme le dit si bien Jo dans le roman Les Quatre filles du docteur March, «je ne pourrai jamais aimer quelqu’un autant que j’aime mes sœurs».

Contenu original Reader's Digest