Share on Facebook

Les meilleures crèmes solaires selon les experts!

Quels sont les meilleures crèmes solaires? Nous avons demandé à quatre dermatologues de nous partager leurs conseils les plus précieux pour se protéger la peau.

1 / 12

DRE GABRIELE WEICHERT, NANAIMO, B.C.

C’est la possibilité d’allier science et interaction humaine qui a attiré à la médecine Gabriele Weichert, 46 ans, originaire d’Ottawa. Elle envisageait au départ de se spécialiser en histoire de l’art, mais affirme que son sens de l’esthétique l’a attirée vers la dermatologie. La Dre Weichert a installé son cabinet, Skin Care West, à Nanaimo (Colombie-Britannique), où elle vit avec son mari et ses deux enfants. L’été, elle aime faire de la course, du vélo de montagne, du kayak, de la pagaie (paddle-boarding) et de la randonnée.

2 / 12

SON CONSEIL POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

« Ce que je vois, c’est que la plupart de mes patients appliquent une protection solaire, mais pas très bien. Ils en mettent nettement trop peu. Pour obtenir la protection solaire indiquée sur l’emballage, il faut appliquer une couche assez épaisse pour que la peau soit blanche, puis la faire pénétrer en frottant.

« Quand je suis dehors, je porte un produit offrant un facteur de protection solaire de 60 et un chapeau à large bord. J’aime aussi les vêtements qui protègent du soleil. À la plage, j’ai presque toujours une serviette ou un paréo pour me couvrir les jambes et les épaules. J’aime le plein air, mais j’évite le soleil du midi et j’essaie de prévoir les activités extérieures de ma famille pour la fin de l’après-midi. »

3 / 12

SES PRODUITS FAVORIS

« Neutrogena, Ombrelle et la gamme Anthelios de La Roche-Posay sont tous trois des chefs de file du marché de la protection solaire. Ces compagnies ont pour le visage des produits fluides, faciles à appliquer, qui ne donnent aucune sensation collante et ne provoquent pas d’acné; ils ressemblent à un hydratant et offrent une très bonne protection. »

« En outre, SkinCeuticals a sur le marché un sérum antioxydant, CE Ferulic, que je mets sous mon écran solaire parce que ce sérum potentialise l’effet protecteur de l’écran. »

La Roche-Posay Anthelios XL, 28 $, 100 ml

4 / 12

DRE SANDY SKOTNICKI, TORONTO

C’est la diversité de la dermatologie qui intéressait Sandy Skotnicki. Elle a commencé à pratiquer dans la région torontoise en 1997 et a fondé le Bay Dermatology Centre en 2006. Native d’Oshawa (Ontario), cette maman de trois garçons qui a plus de 45 ans, comme elle le dit, s’adonne l’été à la course, à la voile, au vélo de montagne et à la randonnée.

5 / 12

SON CONSEIL POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

« Comme je suis dermatologue, je suis un peu plus paranoïaque, parce que je vois des gens mourir d’un cancer de la peau. Mais comme les autres, j’oublie parfois de faire attention, même si je m’inquiète toujours pour mes enfants. Je dis toujours à mes patients qu’aller dehors est bon et qu’il faut s’exposer au soleil, mais en faisant preuve d’intelligence.

«  J’essaie de planifier mes activités pour qu’elles se déroulent avant 11 heures ou après 15 heures, quand le soleil est moins fort. Si l’indice UV est très élevé, il pourrait être judicieux de reporter une activité extérieure à un autre jour tout simplement. 

« Je porte toujours un chapeau et des lunettes soleil. J’applique un écran solaire et j’en remets si je vais à l’eau ou que je transpire. Je cherche l’ombre. Aux gens qui travaillent dehors ou qui ne peuvent éviter le soleil de midi, je recommande de porter des vêtements qui protègent contre le soleil. Pour jouer au golf ou faire du jardinage, il suffit de porter un chemisier à manches longues, un chapeau et d’appliquer un écran solaire – sans oublier le décolleté. »

6 / 12

SES PRODUITS FAVORIS

« J’étudie les données scientifiques et l’efficacité des ingrédients dont se servent les entreprises et je recommande les marques Neutrogena, La Roche-Posay, Ombrelle et Vichy. J’aime aussi, pour le visage, la crème Physical Fusion UV Defence FPS 50 de SkinCeuticals. J’ai toujours un écran solaire dans mon sac à main et dans ma voiture. Comme c’est un produit qui se dégrade au soleil, vous devez le garder au frais, si c’est possible. Autre conseil : Si le produit est périmé, jetez-le.

Neutrogena Ultra Sheer FPS 45, 16$, 88ml

7 / 12

DRE CHANTAL CHIASSON, SHÉDIAC

C’est un médecin et ami de la famille qui a encouragé Chantal Chiasson à faire sa médecine. La dermatologie l’attirait; elle a maintenant son propre cabinet, le Figurra Institute, à Shédiac (au Nouveau-Brunswick), où elle habite avec son partenaire. Native du Nouveau-Brunswick où elle a grandi, la quarantenaire, elle adore le yoga, le spinning et la course – elle a même fait quelques demi-marathons.

8 / 12

SON CONSEIL POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

«  Quand j’étais jeune, je n’écoutais pas les avertissements de mes parents au sujet du cancer de la peau et des dommages causés par le soleil : je voulais un beau teint bronzé. Cependant, je sais maintenant qu’il faut commencer à se protéger du soleil le plus tôt possible : c’est un élément anti-âge important. Je reste à l’ombre et je porte un chapeau à large bord quand je fais du jardinage ou que je me promène. Je porte aussi des lunettes de soleil, car l’exposition au soleil peut finir par endommager les yeux. »

9 / 12

SES PRODUITS FAVORIS

«Toute l’année, je porte un hydratant qui offre une protection solaire, le fluide de jour Pro-Derm FPS 20. C’est important parce que les rayons UVA peuvent traverser les nuages et les vitres de la voiture, et pas seulement en été. Pour le corps, j’aime les produits Elta, comme le Sport FPS 50; la crème solaire minérale Avène très haute protection FPS 50 convient aux personnes dont la peau tache facilement au soleil. Il ne faut pas négliger les soins après-soleil. On peut atténuer et même renverser jusqu’à un certain point les dommages des rayons UV avec une bonne crème à base de vitamine C ou un sérum contenant plus de 5 % d’acide L ascorbique qui aide à combattre les radicaux libres. J’emploie Vivier CE Peptides, habituellement le soir. »

Vivier CE Peptides, 152 $, 30 ml

10 / 12

DRE ANDRÉE MATHIEU-SERRA, MONTRÉAL

Andrée Mathieu-Serra a ouvert son propre établissement spécialisé en dermatologie esthétique après une carrière hospitalière de plus de 20 ans en dermatologie. Elle a choisi cette spécialité parce qu’elle aime « voir la maladie et les résultats après le traitement ». Native de Montréal où elle a grandi, la Dre Mathieu-Serra, 63 ans, est mariée et mère de trois filles. L’été, elle aime faire du vélo, jouer au golf et jardiner.

11 / 12

SON CONSEIL POUR SE PROTÉGER DU SOLEIL

« Quand j’étais étudiante, je travaillais dehors toute la journée au soleil, sans me protéger. À cette époque, un teint hâlé était synonyme de santé. Nous savons maintenant que le soleil est le facteur externe le plus important du vieillissement de la peau et nous voyons de plus en plus de cancers de la peau. Les cellules précancéreuses font leur apparition entre l’âge de 40 et 60 ans, en fonction de l’exposition antérieure de la personne. J’essaie de jardiner le matin ou en soirée. Pour moi, les bons vêtements sont essentiels. Je porte toujours un grand chapeau et de grosses lunettes de soleil qui protègent les côtés des yeux. Je porte aussi des pantalons longs et des manches longues quand je fais du vélo, même par temps chaud. »

12 / 12

SES PRODUITS FAVORIS

« Le matin, si je sais que je vais passer quelques heures au soleil, j’applique un écran solaire à haute protection sur les parties de mon corps qui seront exposées. Je prèfère le Pro-Derm FPS 60 pour le visage et le cou, que j’applique après avoir mis un sérum à base de vitamine C, à cause des antioxydants qu’il contient. Après avoir été au soleil – disons à la plage, j’applique un hydratant contenant des peptides pour aider la peau à se régénérer. » 

Pro-Derm, FPS 60, 58 $, 50 g