Share on Facebook

9 astuces pour moins transpirer en été

Bonjour l’été, et bienvenue aux chaudes journées à la plage, à la piscine, à un barbecue chez des amis ou au parc. Un autre incontournable (bien moins agréable) de l’été? La sueur! Bien que vous puissiez parfois être embarrassé par votre sudation, la transpiration sert à réguler votre température corporelle. Voici comment moins transpirer pour mieux éviter les taches mouillées lorsqu’il fait très chaud.

1 / 10
Astuces à essayer pour moins transpirer en été!TARA MOORE/GETTY IMAGES


«La principale raison pour laquelle vous transpirez est la thermorégulation, le contrôle de la température corporelle», explique le dermatologue Brian Ginsberg et professeur adjoint de dermatologie à l’hôpital Mont-Sinaï de New York. «Lorsque nous avons trop chaud, la transpiration aide à refroidir le corps», dit-il. Bien que la transpiration aide également à hydrater la peau et à maintenir l’équilibre fluide-électrolyte, selon Brian Ginsberg, le résultat final – ces taches humides sur tout le corps – peut causer embarras et inconfort.

Shahinaz Soliman, médecin de famille, explique que «le corps a deux à quatre millions de glandes sudoripares dans les aisselles, les pieds, les paumes, l’aine, et le front. Lorsque vous suez et que cette transpiration s’évapore, elle emmène la chaleur avec elle.»

Assurez-vous de savoir comment enlever les taches de sueur sur vos vêtements.

2 / 10
Pour soulager les piqures d’insectes, appliquez un peu de déodorant.buydeephoto/Shutterstock

Appliquer un antisudorifique la nuit

Le déodorant et l’antisudorifique peuvent être considérés comme interchangeables, mais ils ont chacun des utilisations distinctes. «Les déodorants seuls ne sont que des parfums, tandis que les antisudorifiques servent à réduire la transpiration», explique le dermatologue Ginsberg. «Plus précisément, les antitranspirants contiennent un ingrédient qui forme un bouchon dans les glandes sudoripares. Les antisudorifiques de prescription sont plus efficaces.»

Le dermatologue certifié Nikhil Dhingra est d’accord: «Utilisez les antisudorifiques; ils sont peu coûteux et très efficaces pour réduire la transpiration apocrine qui cause les mauvaises odeurs. Cela nécessite l’utilisation d’aluminium dans votre antisudorifique, qui interagit essentiellement avec la sueur pour créer un sel qui bloque physiquement le point de sortie de la transpiration, et cela peut durer plusieurs heures.»

Afin de tirer le meilleur parti de votre antisudorifique, appliquez-le sur la peau sèche la nuit. «Votre antisudorifique (avec ou sans déodorant) doit être appliqué la nuit lorsque votre production de transpiration est la plus faible afin d’avoir les meilleures chances de bloquer ces glandes sudoripares», explique le dermatologue Dhingra, qui recommande également aux personnes à peau sensible d’éviter les parfums dus à la minceur de la peau des aisselles. «Il est généralement préférable d’éviter l’utilisation de produits désodorisants riches en parfums, car les parfums à base d’alcool sont généralement le principal responsable des réactions irritantes des déodorants.»

Trouvez une explication médicale à vos sueurs nocturnes.

3 / 10
Conseil de plombier: ne pas utiliser le sèche cheveux si vous vous server de la machine à laver en même temps.SYDA PRODUCTIONS/SHUTTERSTOCK

Utiliser un sèche-cheveux après avoir appliqué du déodorant

Particulièrement en sueur? Le dermatologue Ginsberg recommande d’utiliser un sèche-cheveux après avoir appliqué un déodorant — en utilisant le réglage frais. «Les antitranspirants à haute résistance doivent être appliqués la nuit, d’abord chaque nuit, puis espacés à la fréquence requise. Un déodorant non médicamenteux peut être ajouté le matin si vous le souhaitez.»

Les odeurs corporelles font partie des réactions dégoûtantes (mais normales) du corps le matin!

4 / 10
Alcool et santé: quelles conclusions faut-il tirer?Alexey Lysenko/Shutterstock

Éviter les aliments et les boissons qui font transpirer

Bien qu’une bière froide ou qu’un verre de rosé réfrigéré puisse sembler une boisson parfaite pour une chaude journée d’été, aucune d’entre elles ne l’est réellement pour les personnes sujettes à la transpiration. «L’alcool est un déclencheur courant de la transpiration abondante», explique le dermatologue Dhingra, qui conseille d’éviter l’alcool et la caféine et recommande plutôt des boissons avec des électrolytes.

Les aliments épicés sont une autre catégorie à éviter. «En fait, l’alcool, la caféine et les aliments épicés sont la triade des aliments à éviter car ils font transpirer», ajoute le dermatologue. «L’alcool et la caféine stimulent la production d’adrénaline qui amplifiera rapidement votre production de sueur. Cette répercussion sera certainement plus prononcée pour celles et ceux qui ont reçu un diagnostic d’hyperhidrose», autrement connu sous le nom de transpiration excessive.

De son côté, le dermatologue Ginsberg ne s’inquiète pas autant des aliments que vous consommez, à quelques exceptions près. «Le régime alimentaire n’a pas tendance à avoir un impact significatif sur la transpiration, sauf dans le cas de la transpiration gustative: ces petites gouttelettes de sueur sur le front, le nez et les lèvres après avoir mangé des aliments chauds et épicés», explique-t-il.

5 / 10
Essayer le Botox pour moins transpirer.SPUKKATO/GETTY IMAGES

Essayer le Botox pour la transpiration excessive

Vous pensez que le Botox n’est destiné qu’aux rides? Détrompez-vous. Le Botox s’est également révélé efficace pour le traitement de la transpiration excessive lorsqu’il est injecté près des glandes sudoripares, car il bloque les signaux de transpiration.

«Le Botox peut être utilisé efficacement pour la transpiration excessive dans certaines zones, y compris les aisselles, l’aine, le cuir chevelu et dans les plis de la peau comme sous les seins», explique la dermatologue certifiée Nancy Samolitis.

«Il est injecté dans la zone touchée et commence à fonctionner une à deux semaines plus tard. Le traitement peut durer environ quatre mois et il est très sûr. Évidemment, il est important d’être examiné par un médecin avant de recevoir un tel traitement», ajoute-t-elle.

Note: Assurez-vous que le produit injecté est bel et bien du Botox et non un autre injectable tel que le Dysport ou le Xeomin. En effet, aucun de ces deux produits n’a été certifié sécuritaire en ce qui a trait au traitement de l’hyperhidrose, selon la Food and Drug Administration des États-Unis.

L’hyperhidrose est l’une des maladies que vos mains peuvent prédire!

6 / 10
Prenez toujours vos antibiotiques tels que prescrits par votre médecinElnur / Shutterstock

Obtenir une ordonnance pour traiter l’hyperhidrose

Si les produits en vente libre ne fonctionnent pas pour éliminer ou diminuer la transpiration, vous pourriez consulter un médecin.

«Une mauvaise conception concernant l’hyperhidrose est que les personnes qui en sont atteintes ont une transpiration excessive et pérenne», explique le dermatologue Dhingra. «Cette transpiration excessive peut certainement être exacerbée ou intolérable pendant les mois d’été par rapport aux mois plus frais où les produits en vente libre sont suffisants», dit-il.

En d’autres termes, ce n’est pas parce que vous transpirez excessivement en été que c’est un problème toute l’année, même si vous avez parfois besoin d’une intervention médicale. Bien sûr, cette sudation pourrait être une conséquence d’une autre condition médicale – comme une grossesse, la ménopause, une infection, ou même une maladie cardiaque ou certains cancers – provoquant une transpiration excessive, ajoute le médecin de famille Soliman.

7 / 10
Migraine : des médicaments de prévention existent.iStock/Sezeryadigar

Médicaments oraux pour réduire la transpiration

«Des médicaments oraux tels que le glycopyrrolate et l’oxybutynine peuvent être prescrits pour réduire la transpiration excessive», dit le dermatologue Ginsberg. Bien que les remèdes soient généralement efficaces, il est possible qu’ils entraînent des effets secondaires, notamment de la sècheresse buccale et oculaire ainsi que des maux de tête, explique le dermatologue Ginsberg.

La génétique y est peut-être pour quelque chose! Vous serez surpris de voir que ces traits particuliers proviennent de votre ADN!

8 / 10
La grippe se soigne de diverses façons.Africa Studio/Shutterstock

Nouveaux traitements pour contrôler la transpiration

De nouveaux recours sont également prometteurs. La Food and Drug Administration a récemment approuvé le Qbrexza (glycopyrronium), un traitement topique à prendre une fois par jour, pour le traitement de la transpiration excessive des aisselles.

«Qbrexza est un traitement relativement nouveau qui fournit des médicaments qui bloquent la stimulation des glandes sudoripares par l’acétylcholine, le neurotransmetteur dont le Botox empêche la libération», explique le dermatologue certifié Dan Belkin, et professeur adjoint de dermatologie à la NYU Grossman School of Medicine. En dernier recours, des chirurgies pour éliminer les glandes sudoripares des aisselles existent également pour traiter l’hyperhidrose, ajoute Soliman.

9 / 10
Un traitement au laser pour moins transpirer.Iuliia Khabibullina/Shutterstock

Traitement au laser pour les aisselles

Encore une autre raison de consulter son médecin de famille: les traitements au laser pourraient être un remède efficace contre la transpiration estivale. «Il existe une procédure très efficace appelée miraDry qui détruit les glandes sudoripares eccrines et apocrines situées au niveau des aisselles de manière permanente ou semi-permanente», explique le Dan Belkin.

Contrairement à certaines autres méthodes, miraDry est uniquement conçu pour les aisselles: «Ce n’est que pour les aisselles où de nombreuses personnes ont une transpiration excessive – plus de transpiration que nécessaire pour la régulation de la température. En prime, ce traitement réduit également la pilosité», explique le dermatologue Belkin.

Les aisselles font partie des endroits que vous oubliez de protéger avec la crème solaire!

10 / 10
Porter des vêtements amples pour moins transpirer.NOMAD/GETTY IMAGES

Porter des vêtements amples pour éviter la surchauffe

Bien que cela puisse sembler évident, l’un des moyens les plus simples de ne pas transpirer est de rester au frais. «Comme la transpiration est déclenchée par la chaleur, la façon la plus simple d’éviter la transpiration est d’éviter la surchauffe», explique Ginsberg. «Cela inclut le port de vêtements légers et amples, qui permettent au corps de respirer, ainsi que la recherche d’environnements ombragés ou climatisés.» Recherchez les tissus qui favorisent la circulation de l’air, tels que le coton ou le lin, et évitez les tissus tels que le nylon, le polyester ou le denim.

«Les vêtements sans manches et notamment les robes vous garderont bien plus au frais que les vêtements occlusifs et chauds», explique Nikhil Dhingra. «Permettez également à vos pieds de respirer, car des pieds gardés au frais réduisent efficacement la température globale de votre corps. Évitez donc les chaussettes épaisses et les chaussures volumineuses pendant les mois d’été», conseille-t-il.

N’hésitez pas à consulter ces conseils pour mieux vivre avec la canicule.

Contenu original Reader's Digest