Share on Facebook

5 mythes sur la perte de cheveux

On associe souvent la perte de cheveux aux hommes, mais elle touche aussi les femmes, quoique dans une moindre mesure. Voici 5 idées reçues sur le sujet passées au crible!

1 / 5

1. La perte de cheveux est un phénomène génétique transmis par le père.

Réalité: La perte de cheveux peut provenir de la famille de la mère ou du père. Plus il y a de personnes dans votre famille qui perdent considérablement leurs cheveux, plus il est probable que vous en perdiez aussi.

2 / 5

2. Perdre de 50 à 100 cheveux par jour est un indicateur de la perte de cheveux.

Réalité : Ce type de perte de cheveux est tout à fait normal. Les cheveux poussent d’environ 1 cm par mois durant deux ans, suivi de la phase de stase où ils tombent progressivement.

3 / 5

3. En vieillissant, les poils se raréfient sur toute la surface du corps.

Réalité: Les changements hormonaux chez l’homme et la femme ralentissent la croissance des cheveux, des poils des aisselles et ceux du pubis. Ce même phénomène peut aussi provoquer la pousse de poils épars indésirables sur le corps et le visage. Chez la femme, ces poils peuvent apparaître sur le visage tandis que chez l’homme, c’est plutôt dans les oreilles, dans les narines, sur les sourcils et dans le dos.

4 / 5

4. La perte de cheveux est un problème surtout pour les hommes.

Réalité: À 50 ans, la moitié des hommes perdent quelques cheveux, soit au sommet de la tête soit aux tempes. Alors que seulement chez une femme sur quatre, les poils se raréfient sur toute la surface du corps à cause de la ménopause qui entraîne la baisse de l’hormone œstrogène.

5 / 5

5. Cent coups de peigne chaque soir stimulent la croissance des cheveux et la production d’huile des glandes sébacées.

Réalité: Un brossage excessif favorise la perte des cheveux.