5 mythes et réalités sur les crèmes hydratantes

Les crèmes hydratantes sont-elles toutes équivalentes? Peut-on développer une dépendance à la pommade pour les lèvres? À lire pour départager mythes et réalités en matière de crèmes hydratantes.

5 mythes et réalités sur les crèmes hydratantes

Les crèmes hydratantes et les pommades pour les lèvres sont certainement des produits de base dans le régime de beauté de plusieurs femmes. Et nous les appliquons sans trop réfléchir: après tout, une crème demeure une crème, n’est-ce pas? Nous avons parlé avec le docteur Mark Lupin à propos des conceptions erronées qu’on entretient sur les crèmes pour la peau et les pommades pour les lèvres; ce dernier est dermatologue et directeur du centre de dermatologie Cosmedica à Victoria en Colombie-Britannique. Lisez ce qui suit avant de passer à la pharmacie ou au rayon des produits de beauté

Mythe numéro un: toutes les crèmes hydratantes se valent

La vérité: il existe plusieurs types de crème hydratantes, qui répondent à différents besoins. Les humectants, comme la glycérine et l’acide lactique, retiennent l’eau et aident la peau à conserver son humidité. Les émollients, comme les acides gras et les céramides, adoucissent la peau et calment l’inflammation. Les crèmes occlusives ou scellantes, comme la vaseline, la diméthicone ou la lanoline, créent une pellicule qui scelle l’humidité sur la peau.

Pour faciliter le choix d’une crème adaptée à votre peau, la plupart des produits contiennent une combinaison d’humectants, d’émollients et d’occlusifs. Une formule pour chaque type de peau, qu’elle soit grasse, acnéique (choisir un produit sans huile et non comédogène), sensible, sèche ou mature.

Vous remarquerez également que les crèmes hydratantes ont des textures différentes. Les crèmes occlusives sont les plus épaisses. «Les lotions sont plus claires et les crèmes plus consistantes, explique le docteur Lupin. Pour une peau sèche ou très sèche, utilisez une crème plus consistante car elle vous protégera mieux qu’une lotion.» ‘La peau a tendance à s’assécher au cours de la saison froide; utilisez donc une crème en automne et en hiver et passez à la lotion lorsque le temps se réchauffe.

Mythe numéro deux: il faut un type de crème pour chaque partie du corps

Les faits: cette affirmation est vraie. Le docteur Lupin confirme que l’on peut utiliser plusieurs produits hydratants sur l’ensemble du corps, mais qu’on devrait se procurer certaines crèmes spécialisées, surtout pour le visage. «La peau du visage est plus acnéique que le reste du corps; elle subit davantage les assauts du soleil et a tendance à s’assécher beaucoup.»

Et il ajoute qu’il faut un produit distinct pour les paupières. «La plupart des produits d’hydratation de la peau ne conviennent pas aux yeux où ils peuvent tomber accidentellement.

Et n’oubliez pas les extrémités. Une crème spécifique sera utile aux personnes qui ont une peau sèche ou des gerçures aux mains ou aux pieds».

Mythe numéro trois: la peau peut développer une trop grande accoutumance aux crèmes

La vérité: Certains croient qu’une grande utilisation de crème accroit le besoin de la peau pour ce produit. « Faux, répond le docteur Lupin. La peau ne devient pas accoutumée à un produit hydratant. Si votre peau est sèche, le meilleur traitement consiste à l’humidifier.»

Le vent, le froid et les maisons surchauffées en hiver sont tous des facteurs qui contribuent à déshydrater la peau, à provoquer des crises d’eczéma et des démangeaisons et à assécher la peau. La meilleure façon d’éviter ces affections et protéger la peau des éléments est de prévenir en augmentant le niveau d’humidité.

Mythe numéro quatre: la crème pour les lèvres peut provoquer une dépendance.

La vérité: certaines personnes ont rapporté avoir développé une dépendance en appliquant de la crème pour les lèvres des dizaines de fois par jour. Est-ce vrai? La réponse spontanée du docteur Lupin est: «Non. L’utilisation de la crème pour les lèvres ne crée pas un plus grand besoin d’humidification, comme pour la peau.»

Si vous avez l’impression que la crème semble assécher vos lèvres, le problème peut être la formule du produit. Le docteur Lupin conseille un produit neutre, parce que certains ingrédients comme le menthol ou l’eucalyptus peuvent provoquer de l’irritation. «Il est impossible de développer une dépendance à la crème pour les lèvres, mais si vous éprouvez des sensations de démangeaison, de brûlure ou de sécheresse, ou si le produit ne fait effet que quelques minutes, il se peut que vous y réagissiez négativement; dans ce cas, vous devriez essayer une autre marque. En général, j’évite les crèmes à base de médicaments parce que ce n’est pas nécessaire.»

Le soleil peut aussi causer l’assèchement des lèvres. En été, les gens croient qu’ils ont les lèvres gercées, mais en réalité, c’est un coup de soleil, explique le docteur Lupin. Le même phénomène peut se produire en hiver lorsque vous skiez en altitude. Protégez-vous des rayons UV avec une crème qui contient un écran solaire.

Mythe numéro cinq: si vos produits de beauté contiennent un écran solaire, aucune autre forme de protection n’est requise

La vérité: on vante une vaste gamme de produits de beauté et de soins pour la peau parce qu’ils contiennent un écran solaire. Le docteur Lupin invite à la prudence et demande de bien lire les petits caractères. «Recherchez les produits qui affichent un indice de protection de 30 ou plus et une protection à large spectre contre les rayons UVA (ceux qui causent le cancer) et les rayons UVB. Lorsque le produit hydratant contient un écran qui répond à ces deux aspects, il n’est pas nécessaire de rajouter autre chose.»

Pour améliorer la protection, achetez un écran solaire qui humidifie de préférence à un produit humidifiant qui protège du soleil.

Vidéos les plus populaires