Gagnez 1 000 $ en argent dans notre Prix mensuel!

Santé et bien-être

Découvrez des astuces pour faire une meilleure prévention en santé et trouvez des réponses à vos questions. Également, de l’information sur les traitements et des conseils pour mieux vivre avec la maladie.

Psychothérapie corporelle et bien-être: 6 approches étonnantes

Leurs bienfaits La psychothérapie corporelle propose de vous apporter un mieux-être, si vous êtes stressé ou anxieux, si vous êtes légèrement déprimé ou présentez des troubles psychosomatiques tels que des acouphènes, des douleurs musculaires ou de la fibromyalgie. Ces thérapies peuvent améliorer également la qualité de votre sommeil et permettre une meilleure gestion du stress et des événements difficiles de la vie. Contre-indications: En cas de traumatismes graves (agression, viol...), vous pouvez être réfractaire à ce type de thérapies fondées sur le toucher. Choisissez plutôt l'EMDR ou une psychothérapie comportementale et cognitive. Consultez également votre médecin avant d'entreprendre cette démarche. Si vous souffrez de troubles psychologiques sévères (schizophrénie, paranoïa) ou de problèmes cardiaques, il est préférable de vous abstenir. Mises en garde: Selon Reich, tout trouble psychosomatique peut être ramené à une perturbation de la fonction orgastique. Les troubles de la sexualité, notamment l'impuissance et la frigidité, sont pour lui les véritables clés des névroses, et leur prévention passe par une nécessaire révolution sexuelle. On imagine aisément les éventuels détournements de pratiques dans la réalité des consultations! Il est d'ailleurs souvent reproché aux techniques psychocorporelles, même à celles qui ne sont absolument pas affiliées aux thérapies reichiennes, de ne pas toujours garantir la limite de sécurité essentielle pour que le patient ne se sente pas «abusé» par son thérapeute. Attention, de nombreuses sectes utilisent ces techniques. Veillez donc à ne consulter que des thérapeutes et professionnels de la santé agréés. Voici 6 approches différentes et populaires en psychothérapie corporelle. Nous vous indiquons ci-dessous leurs origines ainsi que les fonctions de chacune. En espérant de pouvoir mieux vous éclairer si vous songez à consulter. Activer la circulation énergétique : La Bioénergie La bioénergie, ou analyse bioénergétique, a été mise au point dans les années 1950 par Alexander Lowen, un élève de Wilhelm Reich. Il a étendu la notion de cuirasse caractérielle, ces sept zones du corps décrites par Reich où se tiennent les tensions créées par les conflits émotionnels et affectifs. Lowen définit quant à lui douze zones (en bandes plus ou moins larges) allant des mains aux pieds. Une tension dans une ou plusieurs zones provoque un blocage de la circulation énergétique, ce qui entraîne des problèmes de santé. Au début de la séance, vous faites face au thérapeute et parlez de votre vie. Puis, au fil des séances, il vous met dans des positions particulières pour vous obliger à vous exprimer au niveau émotionnel. Par exemple, la tristesse s'exprime mieux quand on est allongé, alors que la colère s'exprime plus facilement lorsque l'on est debout. Ces positions peuvent être inconfortables, difficiles à adopter ou à tenir, mettant à contribution des muscles rarement utilisés. Elles correspondent aux zones de tension qu'il a identifiées par votre démarche, votre posture, votre attitude, votre respiration, votre timbre de voix, etc. Ensuite, le thérapeute masse toutes les zones de la cuirasse musculaire, depuis le haut de la tête jusque sous les pieds. Ce massage néoreichien est très rapide : une minute pour le devant du corps et une pour l'arrière. Son but est plus d'établir un diagnostic de l'état de tension des muscles que de vous détendre. Enfin, il stimule les différents segments musculaires. Il peut ainsi placer ses mains sur vos oreilles pendant un quart d'heure, alors que vous êtes allongé. L'objectif est de faire surgir des manifestations corporelles involontaires, comme des tremblements, des nausées, des sensations de chaud et froid. Selon les bioénergéticiens, ces manifestations correspondent à des remontées archaïques de souvenirs ou de sentiments enfouis. Il peut également vous demander de regarder un point au plafond pendant quinze à vingt-cinq minutes. Cet exercice a pour but de vous faire revivre le moment où, bébé, vous avez essayé de fixer un élément de votre environnement pour le reconnaître ; ou bien de vous replacer dans la situation où vous observiez quelque chose, alors que vous étiez en train de prendre le sein ou le biberon. Votre thérapie fonctionne-t-elle? 9 signes qui ne trompent pas. S'axer sur les intestins : La Psychologie biodynamique Élaborée en 1970 par Gerda Boyesen (1922-2005), élève d'Alexander Lowen, cette thérapie donne toute son importance au cycle émotionnel. Cette psychologue d'origine norvégienne crée le concept de psychopéristaltisme : les émotions seraient digérées et régulées par les intestins (le terme de péristaltisme désigne les contractions musculaires involontaires des intestins). Si cette digestion ne s'opère pas correctement, le corps ne peut plus évacuer les répercussions du stress émotionnel. L'énergie et les toxines s'accumulent, générant des émotions qui n'ont pu être correctement métabolisées. Pour évacuer vos tensions, le thérapeute opère des mouvements et des massages spécifiques. Il pose son stéthoscope sur votre abdomen, écoutant attentivement les sons et les bruits du péristaltisme (gargouillis intestinaux) qui répondent aux différents touchers du thérapeute. Cela lui permet de mettre en évidence les blocages. Il procède alors à des massages et à des pressions douces pour libérer les émotions. Les séances durent entre quarante-cinq minutes et une heure et se déroulent à un rythme hebdomadaire, selon le cas en individuel ou en couple. Leur nombre varie considérablement selon l'objectif recherché, la thérapie pouvant durer de quelques mois à deux ou trois ans. Parfois, les séances réunissent de petits groupes de trois ou quatre personnes, dans le cadre de séminaires d'une semaine. Retrouvez 14 clés pour résoudre vos conflits émotionnels. Miser sur l'attention: Le Focusing Le focusing se réfère à la mise au point d'une caméra ou d'un appareil photo pour passer d'une image floue à une image nette. Connue également sous le nom de psychothérapie expérientielle, cette approche a été élaborée, dans les années 1960, à partir des travaux d'Eugène Gendlin, un psychologue et philosophe de l'université de Chicago, proche collaborateur de Carl Rogers. Elle vise à utiliser l'attention pour préciser des impressions ou des sensations vagues. Au cours de la séance, le thérapeute repère les moments où vous « focusez », c'est-à-dire le moment où vous vous arrêtez soudain de parler, comme si vous étiez absorbé à l'intérieur de vous-même. Il vous invite alors à prêter attention à votre ressenti corporel, aux images associées, etc. Lorsque l'image se précise, vous ressentez un grand soulagement physique. Les séances durent de une heure à une heure et demie, selon un rythme variable (d'une séance quotidienne à une séance hebdomadaire), pendant quelques mois. Découvrez 15 vérités que votre psychologue ne vous dira pas. Simuler l'expérience de la naissance : Le Rebirth Élaboré par Léonard Orr dans les années 1970, le rebirth ou rebirthing (renaissance) utilise une technique de respiration particulière, l'hyperventilation. Elle aide à revivre consciemment le traumatisme de la naissance, lequel serait à l'origine des pensées négatives qui nous limitent. La thérapie est brève, comportant une dizaine de séances tout au plus. Après un entretien avec le thérapeute, vous êtes invité à vous allonger. Vous devez prendre de grandes inspirations par la bouche et vous imaginer que l'air entre par vos pieds et monte au sommet du crâne. Puis vous expirez longuement en sens inverse. Et vous inspirez à nouveau : il n'y a aucune pause entre l'inspiration et l'expiration. Au bout de quelques minutes, vous allez ressentir des picotements plus ou moins appuyés dans différentes zones sensibles du corps, notamment au niveau du visage et dans les mains : c'est un phénomène de tétanie musculaire qui n'est pas très agréable. Vous pouvez aussi ressentir d'autres symptômes comme des fourmillements, des spasmes ou des crampes. Guidé par la voix du thérapeute, vous allez imaginer que vous respirez précisément dans ces zones douloureuses, ce qui va avoir pour effet de les « débloquer ». La respiration holotropique, développée par Stanislas et Christina Grof dans les années 1970, est une variante du rebirth. Elle se sert d'un support musical. L'utilisation de la musique peut aider à soulager les émotions. Apprenez-en plus sur la musicothérapie. Entrer en contact avec le hara : La Leibthérapie La leibthérapie (Leib désigne en allemand le corps qui vit) est une technique mise au point dans les années 1960 par le psychiatre autrichien Karlfried Graf Dürckheim. Inspirée de la méditation zen, d'origine japonaise, elle repose sur l'utilisation du toucher et de la respiration et insiste sur l'importance d'être en contact avec son hara, centre énergétique situé dans le ventre. Le but recherché est l'expérience de « l'état de santé fondamental de tout être humain » : la paix intérieure. Dans la tradition japonaise, le hara est le siège de l'énergie vitale, donc de l'enracinement et de l'incarnation. C'est aussi le siège des intestins, assimilation de la vie, le centre de gravité et le point d'attache du cordon ombilical (notre origine maternelle). Vous êtes tout d'abord invité à vous relaxer. Puis le thérapeute procède à diverses manipulations d'intensités différentes, comme l'Atem-massage - massage accompagné de respirations - ou encore la Behandlungstherapie : il s'agit d'un massage-pétrissage dont le but est de modeler le tissu conjonctif, de lever les blocages, de libérer la respiration et de vous mettre en contact avec votre hara. En fin de séance, vous vous exprimez sur ce que vous avez ressenti. Chaque séance dure environ une heure. Prévoyez une séance hebdomadaire pendant une dizaine de semaines, voire plus. Des stages intensifs de trois jours sont également proposés. Découvrez aussi des thérapies cognitives et comportementales pour vous sentir mieux. Condenser plusieurs approches : La Thérapie psychocorporelle intégrée (PCI) Mise au point par le psychologue américain Jack Lee Rosenberg dans les années 1930, cette technique synthétise plusieurs approches psychologiques et corporelles. Si vous y avez recours, vous serez amené à travailler sur la respiration (pour l'énergie qu'elle apporte), sur le corps (comme dans la bioénergie) et sur le mouvement afin d'aider le psychisme à se rééquilibrer. Au cours des séances, le thérapeute peut rectifier vos postures (intégration posturale). Les séances durent de cinquante minutes à une heure, à raison d'une séance par semaine pendant quelques mois à un an. Appliquez ces 10 techniques pour mieux respirer et être en meilleure forme. Trouver un praticien Les praticiens de ces approches sont généralement des psychologues ou des psychothérapeutes. Renseignez-vous auprès de l'Ordre des psychologues du Québec ou de la Association des psychothérapeutes du Québec afin de vous assurer de leur compétence. Comment se déroule une séance de psychothérapie corporelle? Les séances sont individuelles. Elles durent généralement entre quarante-cinq minutes et deux heures. Leur nombre et leur fréquence (généralement hebdomadaire) varient selon les personnes. Il n'y a pas de séance type, mais, généralement, vous êtes installé face au thérapeute, vous parlez de vous et de votre histoire. Tout le travail corporel se fait habillé (sauf dans le cas du massage reichien, pratiqué sur le patient nu). Le thérapeute se concentre sur les messages qu'envoie votre corps: il les décode, puis vous aide à identifier la manière dont vous bloquez votre énergie et à prendre conscience des zones de tension. Il vous apprend à les détendre, en vous conseillant des techniques de relaxation et des exercices corporels, en vous massant et en vous parlant. Découvrez les bienfaits surprenants de l'algothérapie, ou la thérapie par les algues.