Share on Facebook

Rennes du Père Noël : à la rencontre du véritable Rudolph

Bien qu’ils ne sachent pas voler, les rennes sont bien plus adaptés au climat que la plupart des mammifères pour assurer leur survie.

1 / 8
Une petite fille nénètse avec un renne en Sibérie occidentale.©Bryan et Cherry Alexander/nature picture library

Nenya Vanuito, deux ans, une petite fille nénètse avec un renne, dans la toundra près de Tambeï en Sibérie occidentale (Russie).

Pour admirer les paysages blancs à travers le monde, découvrez les 10 destinations les plus enneigées!

2 / 8
Les rennes sont les cervidés qui possèdent les plus grands pieds.©Laurie Campbell/NPL

De tous les cervidés, les rennes sont ceux qui possèdent les plus grands pieds

Leurs orteils sont très écartés, ce qui permet de répartir le poids de l’animal comme le feraient des raquettes. Il peut se déplacer sur la neige, la glace et les plaines marécageuses sans s’enfoncer!
Vous recherchez les grands espaces? Voici les 10 meilleurs endroits au Canada pour observer la nature.

3 / 8
Les rennes percoivent la lumière ultraviolette.©Reinhard, N./Arco/NPL

Les rennes sont les seuls mammifères capables de percevoir la lumière ultraviolette

Grâce à cette faculté, essentielle pour leur survie, ils distinguent toute substance absorbant les ultraviolets, laquelle leur apparaît noire sur la neige blanche. Par exemple, les rennes peuvent ainsi repérer, l’urine (un signe de la présence d’ennemis ou d’autres concurrents), le lichen (une source de nourriture vitale en hiver) et la fourrure blanche des animaux (ce qui permet de repérer facilement les prédateurs malgré leur camouflage).

Faites comme les rennes et profitez du soleil avec nos 7 bonnes raisons de vous entraîner dehors cet hiver.

4 / 8
Les nouveau-nées courent déjà plus vite qu’un sprinter olympique.©Wayne R. Bilenduke/getty images

Les nouveau-nées courent déjà plus vite qu’un sprinter olympique

À peine nés, 90 minutes seulement après leur naissance, les petits rennes sont capables de se tenir debout et de marcher. En l’espace de quelques heures, ils peuvent suivre leur mère à travers la toundra, en galopant jusqu’à 75 kilomètres/heure.

La nature ne cessera jamais de nous surprendre et de nous émerveiller, comme ces 5 animaux aux talents étonnants.

5 / 8
En Amérique du Nord, les rennes sont appelés caribous.©Patrick Endres / Design Pics/Getty

En Amérique du Nord, les rennes sont appelés caribous

Les rennes et les caribous sont issus de la même espèce mais le terme de « renne » fait souvent référence à l’espèce domestiquée vivant en Scandinavie ou en Sibérie. Ici, des caribous mâles sur la crête d’une montagne dans le parc national et réserve de Denali, en Alaska.

Profitez de cette information sur les caribous pour découvrir les traditions de Noël autour du monde.

6 / 8
La course de rennes est un sport arctique.©Espen Bergersen/npl

La course de rennes est un sport arctique

En Norvège, Finlande, Russie et Alaska, hiver rime avec courses de rennes ! Les jockeys sont tirés sur des skis ou des luges par des concurrents spécialement entraînés, atteignant des pointes à 80 kilomètres/heure. Grâce à une épaisse fourrure, la température corporelle des rennes peut très vite s’élever. À l’instar des chiens, ils halètent afin de maintenir une certaine fraîcheur.

Pratiquer des activités à l’extérieur est bon pour la santé et vous fera davantage aimer l’hiver: voici 9 bonnes raisons de redécouvrir le ski!

7 / 8
Mâles et femelles possèdent des bois.©Uri Golman/NPL

Mâles et femelles possèdent des bois

Contrairement aux autres espèces de cervidés, où seuls les mâles ont des bois, les femelles en ont aussi chez les rennes. Il est donc difficile de déterminer le sexe de l’animal sauf lorsqu’il perd ses bois. Pour les mâles, c’est en hiver, après la période de rut.
Quant aux femelles, elles les conservent jusqu’au printemps ou à l’été, probablement pour pouvoir déterrer la nourriture enfouie sous la neige et nourrir leurs fœtus pendant
la gestation.

8 / 8
Rassemblement d’un troupeau de rennes.©Arctic-Images/getty

Rassemblement d’un troupeau de rennes en Laponie suédoise.

Contenu original Selection du Reader’s Digest