5 trucs pour bien aménager votre cuisine

Pour apprécier mitonner des plats savoureux, l’aménagement de votre cuisine doit être optimal. Voici 5 trucs pour faire de votre espace cuisine un endroit facile d’entretien et bien organisé!

1 / 5

1. Choisissez des revêtements faciles d'entretien

 Privilégiez des revêtements faciles d'entretien, résistants aux chocs et à l'humidité.

Pour le sol, choisissez par exemple un carrelage en grès céramique, réputé pour sa solidité, que vous utiliserez également pour recouvrir les plinthes. Si vous êtes sensibles à l'aspect décoratif et chaleureux d'un revêtement en terre cuite, prenez la précaution de le protéger en le traitant à la paraffine ou à l'huile de lin car il est assez tendre et poreux.

Pour les murs, optez pour des carreaux en grès ou des petits carreaux de céramique, de la fausse brique ou de la mosaïque de verre -surtout au voisinage de votre plan de cuisson-.

2 / 5

2. Limitez vos déplacements

Organisez la circulation dans votre cuisine autour de ses trois grands pôles d'activité : la cuisson, le lavage et le stockage des aliments.

Dans le premier pôle, regroupez les appareils et les ustensiles de cuisson, ainsi que les plats de service; dans le deuxième, l'évier, les machines à laver et les placards à vaisselle; dans le troisième, le réfrigérateur, le congélateur et les placards destinés aux denrées non périssables. Ces trois pôles doivent être près les uns des autres et disposés de manière cohérente, pour limiter les déplacements et les gestes superflus.

3 / 5

3. Pensez aux branchements

Pour actionner d'un mouvement de la main tous les appareils électriques de la cuisine, concevez dès le départ une installation suffisante, avec des conduits d'attente dans les murs au cas où vos besoins évolueraient.

Aujourd'hui la loi oblige les électriciens à installer suffisamment de prises.

Équipez chaque gros appareil électroménager d'une prise de terre, qui en assurera le bon fonctionnement, et, pour éviter la multiplication des rallonges, prévoyez au minimum 6 prises dont 4 au moins au-dessus du plan de travail.

4 / 5

4. Soignez l'éclairage

Pour trouver rapidement vos divers ustensiles, éviter de trop poivrer votre rôti et laver sans les ébrécher vos verres en cristal, soignez l'éclairage de votre cuisine.

Au plafond, installez un éclairage général d'ambiance, fluorescent, incandescent ou halogène destiné à donner une note conviviale à votre pièce, puis répartissez des éclairages localisés, dirigés vers des points précis : la table de cuisson, le plan de travail, le plan de travail et l'évier.

Privilégiez alors les tubes fluorescents dissimulés par un bandeau ou des lampes halogènes. Si vous peinez régulièrement à trouver vos paquets de farine ou de thé, équipez vos placards de petits tubes fluorescents commandés par les mouvements de la porte. 

5 / 5

5. Assurez une bonne ventilation

Sous peine d'être continuellement envahi par les fumées, les mauvaises odeurs, les dépôts graisseux, qui rendront votre logement invivable et multiplieront les heures de nettoyage, assurez la bonne ventilation de votre cuisine!

Choisissez soigneusement votre fenêtre, en privilégiant, un modèle oscillant, que vous manœuvrez aussi facilement que rapidement sans craindre qu'il ne bute contre le robinet de l'évier.

Choisissez une hotte de cuisine qui évacue entre 115 et 230 litres d'air par seconde (c'est-à-dire 250 à 500 pieds cube par minute) Installez un changeur d'air qui renouvelle l'air quatre fois en 24 heures, ou, mieux un épurateur d'air : dans ce cas, un filtre à haute efficacité capte les microparticules. Non seulement un tel système diminue la poussière dans la maison, mais il a l'avantage d'aider à éliminer les allergies.