Share on Facebook

Réduire ses dépenses grâce à la rénovation énergétique

Depuis quelques années, le phénomène de la rénovation énergétique connaît un essor au Canada. De plus en plus de gens souhaitent vivre dans des logements plus abordables et plus écologiques. Selon le site du gouvernement du Canada, les bâtiments produisent près de 20 % des émissions de gaz à effet de serre dans le pays. Aujourd’hui, il est possible de rénover son logement afin de réduire ses émissions de gaz.

1 / 6

Voici comment réduire ses dépenses grâce à la rénovation énergétique.Franck Boston/Shutterstock

La rénovation énergétique en bref

D’emblée, la rénovation énergétique inclut «tous types de travaux qui permettent d’améliorer la performance énergétique du logement». Plus précisément, ce sont «toutes modifications qui permettent de réduire l’énergie consommée par un logement ou de mieux l’utiliser pour améliorer la qualité de l’environnement des occupants», explique Danielle Monfet, professeure au département de génie de la construction de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Le fait de remplacer les équipements de chauffage, de ventilation et de conditionnement de l’air pour des modèles plus performants et efficaces ou encore de troquer vos vieilles ampoules pour des DEL, entre autres, entre également dans la rénovation énergétique. De plus, vous augmenterez la valeur de la maison grâce à ces améliorations.

2 / 6

L’isolation est un aspect à ne pas négliger lors de la rénovation écoénergétique.Arturs Budkevics/Shutterstock

L’isolation, un aspect à ne pas négliger

On peut diviser la rénovation énergétique en plusieurs types de travaux. D’abord, l’isolation est d’ailleurs un aspect qui peut grandement jouer sur la consommation d’énergie d’un bâtiment. Une quantité considérable de chaleur est souvent perdue dans la toiture lorsque celle-ci est mal isolée.

L’isolation des murs est aussi essentielle pour assurer une économie maximale d’énergie. Isoler l’intérieur et l’extérieur peut permettre d’économiser jusqu’à 25% d’énergie en «minimisant l’échange de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur», précise Katherine D’Avignon, co-directrice du Laboratoire de thermique et science du bâtiment (LTSB). Il en est de même pour les portes et les fenêtres, qui représentent aussi un élément majeur de l’isolation du bâtiment. Les fenêtres plus anciennes peuvent laisser s’échapper beaucoup de chaleur en hiver, et installer une pellicule plastique n’est souvent pas suffisant. Selon Mme D’Avignon, l’installation de nouvelles fenêtres peut éliminer les courants d’air et améliorer le confort des occupants.

Fait étonnant, l’isolation des planchers est tout aussi importante! Installer des panneaux isolants au plafond de la cave peut aider à garder la chaleur de la maison, et ainsi réduire l’utilisation du système de chauffage. «Dans tous les cas, il faut s’assurer que les travaux ne causeront pas de problèmes de qualité de l’air dans le logement ou de condensation dans le mur», ajoute Katherine D’Avignon.

Le calfeutrage des fenêtres, par exemple, est l’une des rénovations que l’on peut réaliser soi-même.

3 / 6

En optant pour la rénovation énergétique, il faut également prendre en compte le choix de l’isolant.Virrage Images/Shutterstock

Choisir son matériau isolant

En optant pour la rénovation énergétique, il faut également prendre en compte le choix de l’isolant. Il existe une multitude de matériaux pouvant isoler adéquatement votre logement, chacun ayant des propriétés différentes selon vos besoins.

D’une part, les isolants biosourcés (liège, chanvre) sont les options les plus écologiques, mais elles peuvent parfois s’avérer coûteuses ou inflammables.

D’autre part, les isolants minéraux (laine de roche ou laine de verre) et synthétiques (polystyrène) résistent bien à l’humidité et aux nuisibles, mais leur empreinte sur l’environnement reste néfaste.

Le meilleur moyen de sélectionner l’isolant qui correspond à vos besoins est de faire appel à un spécialiste, qui viendra alors évaluer les caractéristiques de votre logement pour vous offrir un rendement qualité-prix optimal.

Avant d’acheter, faites attention à ces éventuels vices cachés dans la maison.

4 / 6

Le chauffage est également un des piliers de la rénovation énergétique.Zvone/Shutterstock

Le chauffage, grande dépense énergétique

Le chauffage est également un des piliers de la rénovation énergétique. On peut le séparer en deux parties distinctes, soit l’équipement de chauffage et la régulation de celui-ci.

Il est possible de remplacer votre vieil équipement de chauffage par une alternative plus verte, plus performante et surtout, moins coûteuse à long terme. S’ils peuvent sembler dispendieux lors de l’achat, ces systèmes peuvent toutefois offrir un excellent rendement au fil des années.

Lorsque vous remplacez votre équipement de chauffage, les spécialistes conseillent d’opter pour des électroménagers ayant la certification ENERGY STAR, explique la professeure Danielle Monfet. Selon le site d’Hydro-Québec, «les produits certifiés ENERGY STAR font l’objet d’essais permettant de vérifier s’ils répondent à de strictes spécifications techniques en matière de rendement énergétique.»

Au Québec, vous pouvez même obtenir une aide financière lorsque vous installez ou remplacez certains systèmes mécaniques, comme un système géothermique et une thermopompe. L’information est accessible sur le site de Transition énergétique du gouvernement provincial.

Pensez toutefois à ne pas vous lancer dans ces rénovations que vous pourriez probablement regretter plus tard!

5 / 6

Pensez à l'installation de panneaux solaires si vous voulez faire une la rénovation énergétique.AlyoshinE/Shutterstock

Les panneaux solaires, une source d’énergie propre

Pour éviter les factures d’électricité salées, les panneaux solaires sont un excellent moyen de produire votre propre énergie.

Le site d’Hydro-Québec vous permet de calculer la rentabilité d’une telle installation sur votre toit en fonction de votre consommation d’électricité annuelle.
Les éléments incontournables pour une production optimale sont également mentionnés sur le site, soit l’orientation des panneaux, leur angle d’inclinaison des panneaux ainsi que la projection d’ombre sur votre toit.

Si vous ne savez pas par où commencer pour être plus écologique, optez pour ces 20 résolutions écologiques faciles à adopter.

6 / 6

Il existe une multitude de ressources provinciales et fédérales pour vous renseigner sur la rénovation énergétique.udra11/Shutterstock

Ressources et informations

Il existe une multitude de ressources provinciales et fédérales pour vous renseigner sur la rénovation énergétique. En effet, le gouvernement offre des subventions variées pour financer vos travaux. Mais voici ce que vous devez savoir avant de commencer les travaux de rénovation.

Comme mentionné ci-haut, vous pouvez accéder à cette information sur le site de Transition énergétique du gouvernement du Québec. Au Québec, le programme Rénoclimat permet actuellement de financer vos projets de rénovation énergétique et il est mis à jour chaque année.

Au Canada, le programme Maisons plus vertes est similaire et offre des outils et ressources pour vous informer sur ce type de rénovation. Le site du gouvernement fédéral présente également les subventions disponibles afin de faire évaluer les besoins de votre logement par un spécialiste et d’y apporter des rénovations énergétiques.

Enfin, le site d’Écohabitation, un organisme indépendant accompagnant les particuliers dans leurs projets de rénovation énergétique, offre également toute l’information sur ces procédés par le biais de guides et de fiches techniques portant sur l’habitation durable. Vous y retrouverez du contenu sur la planification, la conception, la construction et la rénovation!

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest!