Share on Facebook

Économie: 5 pièges à éviter en matière de sécurité financière

En matière d’argent et d’épargne, les pièges sont plus que nombreux. Voici cinq astuces pratiques pour mieux gérer vos économies et assurer votre sécurité financière personnelle.

1 / 5
Assurez votre sécurité financière en calculant votre épargne retraite.lovelyday12/Shutterstock

Avoir une faible épargne retraite

Faire vos comptes vous permettra d’avoir une meilleure idée de ce dont vous aurez besoin pour maintenir votre mode de vie actuel. En gardant l’inflation à l’esprit, comparez la liste de vos futures dépenses avec le revenu de votre retraite. Par exemple, vos frais de transport diminueront, mais vous aurez sans doute l’occasion de vous adonner à des loisirs plus souvent. Ensuite, faites une estimation optimiste de votre ­espérance de vie et vérifiez que les chiffres correspondent. Si ce n’est pas le cas, reculez l’âge de votre retraite et modifiez la stratégie d’investissement. En économisant une plus grande part de votre salaire, cela vous aidera à combler la différence.

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier se retraite. Voici 10 choses à faire maintenant pour prendre votre retraite de bonne heure.

2 / 5
Pour votre sécurité financière faites appel à un conseiller de confiance. Freedomz/Shutterstock

Trouver un conseiller financier digne de confiance


Un conseiller doit être comme un directeur financier personnel – quelqu’un qui vous aide à définir des objectifs, à établir un programme et à vous y tenir. Demandez à vos amis s’ils ont des spécialistes à vous recommander, puis vérifiez si ces derniers sont autorisés à exercer en consultant le registre de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Soyez prêt à discuter avec plusieurs candidats. «Demandez-leur quelle est leur clientèle habituelle, quels sont leurs objectifs dans l’accompagnement du client et pourquoi vous devriez leur faire confiance», précise Sylvain Théberge, directeur des relations médias à l’AMF. Peuvent-ils vous fournir un exemple de programme fondé sur une méthode éprouvée de leur façon de procéder? Leur réponse devrait vous aider à évaluer ce qu’ils pourront vous apporter.

Retrouvez plus d’astuces pour trouver le conseiller financier qui répond le mieux à vos besoins.

3 / 5
Pour garantir votre sécurité financière, renseignez-vous sur les moyens de financer votre première maison. 4 PM production/Shutterstock

Économiser pour l’achat d’une première maison


Quelle que soit la demeure de vos rêves, organiser vos finances pour un futur prêt immobilier vous permettra d’atteindre plus facilement votre objectif. Consolider votre REER est une bonne solution, puisque vous pouvez y emprunter jusqu’à 25 000 $ pour une première propriété, tout en profitant d’une période de remboursement de 15 ans sans intérêts. Si vous investissez dans un fonds commun de placement, prenez garde aux frais d’acquisition différés qui entrent en vigueur si vous vendez tôt dans l’année – vous aurez besoin d’accéder à tout votre argent quand vous serez prêt à acheter une maison. Le moment venu, vous pouvez aussi profiter d’un crédit d’impôt fédéral de 750$.

Avant d’effectuer l’achat de votre première maison, prenez le temps de vous poser ces 15 questions essentielles.

4 / 5
Votre sécurité financière peut être compromise par une confusion dans vos emprunts.Rawpixel.com/Shutterstock

Être confus dans vos emprunts


Lisez les petits caractères. « Ce sont des contrats qui sont complexes. Tout doit être regardé », conseille Philippe Viel, responsable des communications à l’Union des consommateurs. Apprenez à connaître les conditions d’utilisation, et assurez-vous de comprendre le type d’emprunt que vous contractez. S’il est garanti, le créancier peut saisir vos biens, par exemple votre voiture pour un prêt automobile, si vous n’êtes plus en mesure de payer. Gardez l’œil sur les frais que vous encourez pour un retard de paiement. Certaines cartes de crédit vous factureront jusqu’à 35 $ en plus des intérêts si vous ne respectez pas un délai minimal de paiement.

Suivez ces 10 commandements pour venir à bout de vos dettes de cartes de crédit.

5 / 5
Assurez votre sécurité financière en gardant toujours un fond d'urgence.Andrey_Popov/Shutterstock

Ne pas disposer d’un fonds d’urgence


Personne n’aime penser à l’idée d’un licenciement ou de devoir gérer un problème de chaudière, mais si cela arrive, vous serez soulagé d’avoir un coussin financier. Les spécialistes conseillent de mettre de côté l’équivalent de trois à six mois de frais de subsistance sur un compte d’épargne libre d’impôts, vous permettant d’obtenir des intérêts sans sacrifier la stabilité. Vous pouvez aussi économiser en envisageant les pires scénarios. Si quelque chose survient, votre assurance vie est-elle suffisante pour couvrir les besoins de votre famille et rembourser vos dettes ? Si ce n’est pas le cas, demandez à votre employeur si vous êtes admissible à une assurance collective, ou renseignez-vous auprès de prestataires privés.

Mettez de l’argent de côté facilement grâce à ces 10 façons d’économiser 20 000$ en une année.

Contenu original Selection du Reader’s Digest