Share on Facebook

5 problèmes financiers courants… résolus!

La mauvaise nouvelle? Les chances sont fortes que fassiez face à au moins un de ces 5 problèmes financiers communs au cours de votre vie. La bonne nouvelle? Nous avons des solutions éprouvées pour les cinq!

1 / 5
Problèmes financiers : être à court d’épargne-retraiteShutterstock

Le problème : être à court d’épargne-retraite

La solution : Sortir tous vos chiffres peut vous aider à mieux comprendre combien vous aurez besoin pour maintenir votre style de vie actuel. Comparez une liste de vos dépenses futures à vos revenus de retraite, tout en gardant l’inflation à l’esprit et en vous ajustant aux dépenses de travail — l’argent pour les déplacements devrait diminuer, mais peut-être que vous aurez enfin le temps pour le golf. Ensuite, faites une estimation optimiste de la durée de votre vie et vérifiez si les chiffres concordent. Si ce n’est pas le cas, le report de votre retraite, l’ajustement de votre stratégie d’investissement ou mettre de côté une plus grosse part de votre salaire peut contribuer à combler l’écart.

Lire aussi : 7 astuces pour une retraite heureuse

2 / 5
Problèmes financiers : trouver un planificateur financier digne de confianceShutterstock

Le problème : trouver un planificateur financier digne de confiance

La solution : un conseiller financier devrait être comme un directeur financier personnel soit quelqu’un pour vous aider à établir des objectifs, à construire un plan et à rester sur la bonne voie. Cnoonsultez les références de vos amis, puis consultez l’Institut québécois de planification financière. Soyez prêt à parler à plusieurs candidats. « Demandez ce qu’ils promettent aux clients », explique Scott Plaskett, PDG de la Ironshield Financial Planning de Toronto. Peuvent-ils partager un exemple de plan basé sur une méthode éprouvée, montrant comment ils travaillent? Leur réponse devrait vous aider à évaluer leur capacité à faire ce qu’ils avancent.

Lire aussi : 4 habitudes qui pourraient faire de vous un millionnaire

3 / 5
Problèmes financiers : économiser pour une première maisonShutterstock

Le problème : économiser pour une première maison

La solution : quelle que soit la taille de la maison que vous avez à l’esprit, mettre de l’ordre dans vos finances pour une future hypothèque sera utile pour atteindre votre objectif. Le fait d’augmenter votre REER est un pari sûr, car vous pouvez en emprunter jusqu’à 25 000 $ pour une première maison tout en bénéficiant d’une période de remboursement sans pénalité de 15 ans. Si vous investissez dans des fonds communs de placement, faites attention à ceux ayant des frais de rachat qui s’ajoutent si vous vendez tôt. Vous souhaitez avoir accès à l’ensemble de votre argent lorsque vous serez prêt à acheter une maison. Une fois le moment venu, vous pouvez également profiter d’un crédit d’impôt fédéral.

Lire aussi : 15 questions à se poser avant d’acheter une première maison

4 / 5
Problèmes financiers : confusion de la dette.Shutterstock

Le problème : confusion de la dette

La solution : lisez les petits caractères. « Les contrats de prêt ne sont pas conviviaux », déclare Jeff Schwartz, directeur général de Consolidated Credit Counseling Services of Canada, une agence à but non lucratif basée à Toronto. Familiarisez-vous avec les termes et les conditions et assurez-vous de comprendre le type de dette que vous assumez. Pour plus de sécurité, le prêteur peut demander des garanties, comme votre voiture sur un prêt automobile, par exemple. Surveillez également les frais que vous encourrez si vous êtes en retard. Certaines cartes de crédit vous demandent jusqu’à 35 $ en plus des frais d’intérêt si vous manquez un paiement minimum.

Lire aussi : Consolidation de dettes : tout ce que vous devez savoir

5 / 5
Problèmes financiers : ne pas avoir une réserve pour les mauvais joursShutterstock

Le problème : ne pas avoir une réserve pour les mauvais jours

La solution : personne n’aime penser qu’il pourrait être mis à pied à être mis à pied ou devoir faire face à un problème de fournaise, mais si cela se produit, vous serez heureux d’avoir un coussin financier. Les experts suggèrent de mettre de côté trois à six mois de dépenses de vie, quelque part comme dans un compte d’épargne libre d’impôt où vous pouvez accumuler des intérêts sans sacrifier l’accessibilité. Vous pouvez également économiser de l’argent en préparant les scénarios les plus défavorables. Si quelque chose vous arrive, votre couverture d’assurance vie est-elle suffisante pour prendre soin de votre famille et gérer vos dettes? Si ce n’est pas le cas, vérifiez auprès de votre employeur pour voir si vous êtes admissible à une couverture de groupe ou faites affaire avec des fournisseurs privés.

Lire aussi : 50 trucs pour économiser une petite fortune