Jardiner pour les oiseaux et les papillons

Les habitats sauvages étant de plus en plus menacés par la construction urbaine, les oiseaux et les papillons en viennent à dépendre de l’espace que leur fournissent les jardiniers. Voici quelques principes de base qui vous permettront de leur créer une véritable oasis dans votre jardin.

Jardiner pour les oiseaux et les papillons

Évitez les pesticides

Bien que les pesticides soient souvent spécifiques, c’est-à-dire qu’ils sont destinés à combattre un insecte en particulier, ils peuvent tout de même être nocifs pour d’autres créatures qui jouent un rôle utile au jardin. Si votre jardin est bien entretenu, les diverses créatures de son écosystème naturel empêcheront, la plupart du temps, la prolifération des insectes nuisibles. Si vous devez absolument employer un pesticide, suivez le mode d’emploi à la lettre, y compris pour les produits acceptés en agriculture biologique, qui ne sont pas moins dangereux que les produits chimiques.

Créez des zones protégées

Les oiseaux et les papillons ont besoin de lieux pour se reposer et procréer, c’est-à-dire d’endroits appropriés pour faire leur nid et se percher. Les premiers s’installeront dans les arbres ou dans des boîtes que vous leur fournirez; assurez-vous qu’ils soient juchés assez haut pour être protégés des prédateurs en maraude.

Quant aux papillons, ils pondent leurs œufs sur les feuilles de plantes spécifiques dont les chenilles se nourriront après l’éclosion. Il est donc important de leur fournir les espèces qui leur sert de nourriture et de lieu de pondaison, dans des endroits ensoleillés et abrités des vents violents. En outre, comme ce ne sont pas des animaux à sang chaud, ils ont besoin du soleil pour se réchauffer et se déplacer; mettez quelques grosses pierres plates dans le jardin pour leur permettre de s’y poser et de prendre du soleil.

Fournissez de l’eau

Toutes les créatures vivantes ont besoin d’eau, besoin qu’il est facile de satisfaire en installant au jardin un étang, une fontaine ou une vasque pour oiseaux. Par contre, la vasque pour oiseaux ordinaire ne convient pas aux papillons car elle est trop profonde. Fournissez-leur plutôt une grande soucoupe, du type de celles qui servent pour les pots de plantes, et remplissez-la de sable humide. Ils auront ainsi un endroit pour se poser et boire sans se tremper complètement.

Fournissez-leur de la nourriture

Avec un peu de planification, vous pouvez cultiver des plantes qui fourniront de la nourriture à vos amis ailés tout au long de la saison. Toutefois, la National Audubon Society recommande également de fournir des graines en mangeoire pendant toute l’année afin d’offrir aux oiseaux une source supplémentaire de nourriture et attirer des espèces que vous ne verriez pas autrement dans votre jardin. Quant aux papillons, plusieurs aiment les fruits mûrs; en mettant quelques tranches dans un poste d’alimentation, vous pourrez attirer de nouvelles espèces.

Les papillons se nourrissent de plantes tant au stade de la chenille (larve) qu’au stade adulte. Les plantes qu’ils choisissent varient en fonction de l’espèce, mais aussi du stade. Le monarque, par exemple, a besoin de l’asclépiade comme nourriture au stade de la chenille, mais fréquentera de nombreuses autres plantes au stade adulte. Pour attirer plusieurs espèces différentes, plantez une bonne variété de plantes aux fleurs de diverses couleurs.

Vidéos les plus populaires