Share on Facebook

L’aménagement de mon bureau à domicile

Voici comment j’ai cessé d’avoir mal partout en adoptant de bonnes postures de travail grâce à l’intervention d’un spécialiste. J’ai appris, notamment, à bien placer ma chaise par rapport à ma table de travail afin d’être bien assise et de ne pas imposer de tensions inutiles à mes muscles. Il est également important d’avoir des meubles qui soient bien ajustés à votre grandeur.

1 / 4
L'aménagement de mon bureau à domicile

Travailler avec un ordinateur peut devenir un véritable petit supplice. Comme des millions de travailleurs québécois et canadiens, je passe le plus clair de mes heures de travail à taper sur un clavier tout en contemplant le paysage bleu acier de mon moniteur. Généralement, je peux travailler pendant quelques heures sans problèmes ; mais soudain, le nerf sciatique à l’arrière de mes jambes commence à élancer, j’ai des sensations de brûlure dans les poignets et les doigts et les muscles de ma nuque sont noués au point de provoquer des maux de tête selon le degré de stress que j’éprouve ce jour-là.
Certes, un certain nombre de ces malaises tiennent au fait que je ne me lève pas assez souvent pour m’étirer les muscles, mais je pense qu’ils sont surtout imputables à mon installation : ma chaise de travail vient du mobilier de salle à manger de ma grand-mère et mon clavier, même s’il repose sur un plateau ajustable, laisse peu de place à ma souris si bien que je dois étirer le bras pour cliquer ou faire défiler le texte à l’écran. Bref, je dois repenser l’organisation de mon bureau de A à Z.

Après un peu de recherche, j’ai découvert que Microsoft Canada possède une division du matériel informatique – rien d’étonnant à cela – mais selon Elana Zur, directrice de la commercialisation, Microsoft Canada Hardware est le seul manufacturier de matériel informatique à employer des ergonomistes à plein temps, c’est-à-dire des spécialistes qui étudient justement les relations qui existent entre une personne et son environnement de travail sur le plan du confort et de la sécurité.
Quand on veut se doter d’un bureau ergonomique, il faut respecter la règle des trois P : posture, positionnement et produits!

2 / 4

Posture

Vous devez travailler dans un environnement confortable où vous vous sentez détendu.
Votre chaise de bureau doit être ajustable, de sorte que tous les membres de votre famille puissent l’utiliser en tout confort, et elle doit supporter la colonne vertébrale, des reins jusqu’au cou.
La hauteur de la chaise doit être réglable de façon que vos genoux forment un angle de 90º quand vos pieds reposent à plat sur le sol ou sur un repose-pieds ajustable. De même, les accoudoirs doivent être réglés pour que vos coudes forment un angle de 90º.

Tout en travaillant, observez votre posture – vous devez vous sentir confortablement détendu, tout en étant assis bien droit.

3 / 4

Positionnement

Les objets dont vous vous servez régulièrement durant vos heures de travail (téléphone, souris, clavier, porte-copie, stylos, agrafeuse, etc.) doivent être à portée de bras pour que vous ne soyez pas obligé de faire un effort, de vous étirer ou de vous pencher pour les atteindre.

4 / 4

Produits

Comme vous pouvez l’imaginer, les produits ne sont pas tous d’égale qualité. Je me suis rendu compte qu’il est difficile de s’habituer à certains d’entre eux, mais une fois que vous les avez apprivoisés, vous ne pouvez plus vous en passer. Voici quelques-uns des produits que j’ai essayés :

Souris laser sans fil

Cet accessoire est aussi bien adapté à la main qu’il se peut. D’un dessin ergonomique, la souris comporte un enfoncement pour que le pouce s’y loge de façon que la main soit en position de détente. Une telle souris, en plus d’être élégante, est facile à utiliser.

Clavier ergonomique

La base incurvée de ce clavier prend la forme d’un arc, ce qui permet à la main, au poignet et à l’avant-bras d’adopter une position plus naturelle. Le sommet de cet arc se trouve sous l’espace qui sépare les deux blocs de touches, de sorte que vous avez l’impression de taper vos textes de chaque côté d’une petite colline. Cela paraît bizarre ? Ce l’est – au début. Mais c’est extrêmement confortable, dès que vous vous y êtes habitué.

Repose-poignet en gel

L’ergonomie de l’ère spatiale n’est pas encore pour vous ? Un repose-poignet en gel réduit la pression exercée sur le canal carpien et atténue la sensation de brûlure que vous ressentez quand votre poignet est en contact prolongé avec la surface dure de votre table de travail. Le repose-poignet vous apporte un confort certain pendant que vous tapez un texte sur le clavier, tandis qu’un tapis à souris en gel, et doté lui aussi d’un repose-poignet, procure le même confort à la main qui manipule la souris.

C’est ainsi que le travail informatique devient beaucoup plus agréable. Mais en plus de penser aux trois P, réfléchissez à un autre facteur de confort : la modération. Ménagez-vous des pauses pour changer de position et marchez un peu après quelques heures à l’ordinateur. De la sorte, vous garderez votre souplesse musculaire et la perspective de vous mettre au travail ne sera plus aussi douloureuse, du moins au sens concret du terme. En terminant, assurez-vous que votre chaise et que votre table conviennent à votre taille.