Share on Facebook

Coronavirus: ce que font les animaux pendant que les humains sont en quarantaine

Des centaines de pays dans le monde ont mis en place des mesures de confinement afin d’empêcher la propagation du coronavirus. C’est peut-être frustrant pour les humains d’avoir à repenser leurs habitudes et leur routine. Mais les animaux sauvages qui aiment les rues calmes et désertes en profitent pour explorer les lieux et s’amuser.

1 / 11
Des chèvres à Llandudno pendant la pandémie de coronavirus.CHRISTOPHER FURLONG/GETTY IMAGES

Chèvres à Llandudno

Le 31 mars 2019, des chèvres de montagne ont été aperçues dans les rues désertes de Llandudno au Pays de Galles. Les chèvres vivent généralement sur la montagne Rocheuse de Great Orme et ne s’aventurent dans des zones plus peuplées que pendant les périodes de mauvais temps. Par contre, avec si peu d’activité dans la ville, elles ont décidé d’explorer davantage.

Assurez-vous de savoir si votre chien peut attraper le coronavirus.

2 / 11
Des singes à Ahmedabad pendant la pandémie de coronavirus.SAM PANTHAKY/GETTY IMAGES

Singes à Ahmedabad


Fin mars, des singes se sont rassemblés autour d’une voiture alors qu’un habitant les nourrissait avec des pommes de terre dans le village d’Ode, Ahmedabad en Inde. Des centaines de singes ont envahi les rues, les véhicules et les bâtiments abandonnés autour de l’Inde lors de sa période de confinement obligatoire.

À défaut de pouvoir voyager, essayez l’une de ces excursions à faire depuis la maison!

3 / 11
Des cerfs à Nara pendant la pandémie de coronavirus.TOMOHIRO OHSUMI/GETTY IMAGES

Cerfs à Nara


Deux cerfs Sika ont tenté d’amadouer un propriétaire à l’entrée de son magasin afin d’obtenir de la nourriture à Nara, au Japon. La ville de Nara est reconnue pour les cerfs qui errent dans les rues et c’est ce qui attire beaucoup de touristes dans la région. Les rues étant maintenant désertes, les cerfs ont commencé à errer dans les quartiers résidentiels de la ville dans l’espoir de trouver quelque chose à grignoter.

Deux villes du Japon figurent parmi les 20 villes les plus peuplées de la planète.

4 / 11
Des oies à Adana pendant la pandémie de coronavirus.ANADOLU AGENCY/GETTY IMAGES

Oies à Adana


Depuis l’annonce du gouvernement turc d’exhorter ses résidents à rester à la maison, un groupe d’oies gouverne les rues vides le long du littoral près du boulevard Adnan Menderes à Adana, en Turquie.

5 / 11
Des pandas dans un zoo de Hong Kong pendant la pandémie de coronavirus.

Pandas dans un zoo de Hong Kong


Les pandas géants Ying Ying et Le Le sont des résidents de longue date du zoo Ocean Park à Hong Kong. Depuis une dizaine d’années, le zoo essaie de les faire s’accoupler naturellement. Maintenant fermé aux visiteurs, Ying Ying et Le Le se sont enfin rapprochés! Il est encore trop tôt pour dire si un bébé panda est en route, mais ces derniers pourraient bientôt être parents.

Vous aimez ces animaux? Vous allez les aimer encore plus après avoir lu ces choses sur les pandas!

6 / 11
Un cerf au Sri Lanka pendant la pandémie de coronavirus.STR/GETTY IMAGES

Cerf au Sri Lanka


Le 31 mars 2019, un cerf est aperçu dans une rue déserte de la ville portuaire de Trincomalee au Sri Lanka. Ces cerfs sauvages sont généralement nourris par les habitants et doivent donc fouiller dans les ordures pour trouver quelque chose à manger…

7 / 11
Des pingouins dans l’aquarium pendant la pandémie de coronavirus.RAYMOND BOYD/GETTY IMAGES

Pingouins dans l’aquarium


Les pingouins ont pu sortir et explorer à l’aquarium Shedd de Chicago. Comme le bâtiment est fermé aux visiteurs en raison du coronavirus, le personnel a laissé un groupe de pingouins sauterelles quitter leur habitat et se promener pour regarder d’autres animaux. Un pingouin nommé Wellington a particulièrement apprécié la visite des poissons de l’exposition Amazon Rising. Les poissons étaient également perplexes face au visiteur inhabituel.

Souvenez-vous de ces moments où 70 000 spectateurs ont été réunis. Ces photos de foules sont tout simplement incroyables!

8 / 11
Des paons à Dubaï pendant la pandémie de coronavirus.KARIM SAHIB/GETTY IMAGES

Paons à Dubaï


Le premier avril, un paon solitaire est sorti dans les rues de Dubaï pour explorer sa ville. Par le passé, il est déjà arrivé que des paons soient repérés dans cette zone, mais ils apprécient particulièrement le calme causé par la réduction de la circulation piétonne et automobile.

9 / 11
Des oiseaux de mer à Venise pendant la pandémie de coronavirus.ANDREA PATTARO/GETTY IMAGES

Oiseaux de mer à Venise


Alors que les gondoles s’immobilisent dans les canaux de Venise, en Italie, et que les eaux s’éclaircissent, les oiseaux de mer s’y sont aventurés. Des poissons et des canards ont également erré autour des canaux.

Malgré ce que certaines personnes ont affirmé, l’eau plus éclaircie n’est pas due à la réduction de pollution, mais plutôt à l’arrêt de la circulation navale qui remue la boue du fond des canaux.

Retour des animaux, baisse de la pollution… quand les effets du COVID-19 se voient depuis l’espace.

10 / 11
Des pumas à Santiago pendant la pandémie de coronavirus.ANDRES PINA/GETTY IMAGES

Pumas à Santiago


Vers la fin du mois de mars, un puma s’est promené dans les rues désertes de Santiago du Chili. La ville de six millions d’habitants est en ce moment exempte d’humains et de véhicules. Des pumas sont descendus des montagnes voisines afin d’explorer la ville étrangement calme et trouver de la nourriture supplémentaire.

11 / 11
Des vaches à New Delhi pendant la pandémie de coronavirus.GETTY IMAGES/GETTY IMAGES

Vaches à New Delhi


Les vaches errantes se reposent au milieu des rues désertes de New Delhi, en Inde. Des singes et des chiens ont également été repérés dans les rues, profitant du manque de brouhaha.

Voici 25 choses du quotidien que nous ne tiendrons jamais plus pour acquises!

Contenu original Reader's Digest