50 erreurs à ne pas faire dans la cuisine

Les spécialistes s’entendent pour dire que si vous cessez de commettre ces erreurs, vous deviendrez rapidement un meilleur chef et vous travaillerez de façon plus sécuritaire.

1 / 50
En cuisine, tenez bien vos couteauxKucherAV/Shutterstock

En cuisine, faites attention à la manière que vous tenez vos couteaux

En cuisine, nombreux sont ceux qui tiennent le manche de leur couteau dans leur poing fermé, ou en appuyant leur index sur le haut de la lame. Ces façons de faire sont erronées et pas sécuritaires du tout. Selon Robert Ramsey, chef instructeur à l’Institut d’éducation culinaire (New York), on tient les couteaux de cuisine en posant le pouce sur un côté de la lame, l’index sur l’autre, et les trois autres doigts bien serrés autour du haut du manche. « Si vous tenez votre couteau comme il faut, vous ferez des découpes plus droites. »

Adoptez ces gestes d'experts en cuisine qui vont changer votre vie.

2 / 50
En cuisine, prenez garde à brûler la nourritureNatashaPhoto/SHUTTERSTOCK

Vous faites brûler les aliments volontairement dans la cuisine

Pour ceux d’entre vous qui aiment leurs aliments carbonisée, le temps est venu de diminuer l’intensité du four. Non seulement l’aliment perd de son goût, mais il émet des composés toxiques, soit des hydrocarbures qui sont carcinogènes et peuvent entraîner toutes sortes de cancers. « Vous ne devez pas brûler la nourriture, car le carbone augmente votre risque de cancers et donne de l’amertume », explique Ramsey.

Même cuits au barbecue, les aliments ne devraient jamais être carbonisés. Suivez nos conseils pour préparer de délicieuses grillades.

3 / 50
En cuisine, prêtez attention à l'ordre des ingrédients.Anna-Shepulova/Shutterstock

Vous ne mettez pas les ingrédients dans le bon ordre

En cuisine, ce n’est pas pour rien qu’une recette se fait par étapes ; c’est pour favoriser le développement des saveurs. Si vous mettez les éléments dans n’importe quel ordre, vous risquez de rater le plat ou celui-ci n’aura pas le goût qu’il devrait avoir. Par exemple, les fines herbes comme le persil et la ciboulette se mettent à la fin de la cuisson pour ne pas perdre leur saveur en chauffant trop longtemps. Les fines herbes permettent de rehausser un plat fade.

Réveillez tous vos sens avec ces trucs de cuisiniers.

4 / 50
En cuisine, pensez à aiguiser vos couteaux régulièrement.Studio-KIWI/Shutterstock

Vous n’aiguisez pas régulièrement vos couteaux

« Les gens croient qu’aiguiser leurs couteaux une fois tous les cinq ans suffit. Or un couteau bien affûté fait toute la différence dans une cuisine », affirme Ramsey. Même si vous ne cuisinez que deux ou trois fois par semaine, aiguisez vos couteaux deux à quatre fois par an. Ramsey recommande de dépenser quelques dollars pour faire faire ce travail par un spécialiste, parce que c’est facile de casser ou d’ébrécher accidentellement une lame. Les queues-de-rat en acier (fusils d’aiguisage) qui accompagnent les ensembles de couteaux ne servent pas à affûter, mais à redresser la lame.

Lisez ces 10 vérités sur les couteaux de cuisine pour bien les choisir et les entretenir.

5 / 50
Rien ne vous oblige d'acheter un ensemble de couteaux de cuisineINSAGO/SHUTTERSTOCK

Vous rêvez d’un ensemble de couteaux sur bloc de bois

C’est tentant de le mettre sur votre liste de mariage, mais Ramsey conseille d’acheter les couteaux individuellement. « Le prix en vaut-il la peine si vous n’allez utiliser que la moitié des couteaux ? », commente-t-il. C’est là un bon point. Dans votre ensemble actuel qui a coûté sans doute trop cher, vous êtes-vous déjà servi de l’énorme tranchoir à viande ? Probablement pas.

Investissez plutôt dans ces accessoires de cuisine pour vous simplifier la vie.

6 / 50
En cuisine, protégez les lames de vos couteaux.IVASHstudio/Shutterstock

Vous ne protégez pas les lames des couteaux

Couvrez vos lames, surtout si vous placez vos meilleurs couteaux pêle-mêle dans un tiroir. Non seulement vous risquez de vous couper accidentellement, mais les lames sont fines et cassantes, et risquent de s’ébrécher si vous ne les protégez pas. Songez à acheter des étuis à couteaux au supermarché ou dans les grandes surfaces. Si vous avez un bloc à couteaux, placez ceux-ci dans la bonne fente. « Le couteau durera plus longtemps si sa lame est protégée », conclut Ramsey.

Retrouvez plus de conseils pour organiser votre cuisine et prendre soin de vos ustensiles.

7 / 50
En cuisine, ne confondez pas le robot culinaire et le mixeur.Photosiber/Shutterstock

Vous utilisez le robot culinaire au lieu du mixeur

Mélangeur, mixeur et robot culinaire servent à préparer les aliments différemment. Le mélangeur (à main ou Osterizer) permet de mettre la nourriture en purée lisse ou veloutée, comme pour un smoothie. Le mixeur (KitchenAid, par exemple) fouette ou mélange les ingrédients ; on s’en servira pour faire de la pâte. Le robot culinaire (comme Cuisinart) est un hybride entre l’un et l’autre ; mais aussi, il râpe et tranche. « Certaines tâches sont interchangeables, mais les machines ne le sont pas », explique Ramsey. Vous ne pourrez jamais faire de pâte avec un mélangeur, par exemple.

Votre mélangeur se met à tourner sans résultat? Il fait peut-être partie des 36 objets du quotidien que vous utilisez mal depuis toujours.

8 / 50
En cuisine, ne versez pas d'aliment chauds dans le mélangeur.MilosR/Shutterstock

Vous versez des liquides et des aliments brûlants dans le mélangeur

Si vous êtes un chef de restaurant qui a l’expérience des liquides et des aliments très chauds dans un mélangeur industriel, ce n’est pas un problème. Mais attention : c’est très facile de se brûler ainsi. La vapeur emprisonnée dans le réceptacle peut créer une pression qui fera sauter le couvercle et le liquide éclaboussera dans toutes les directions. C’est d’ailleurs une des erreurs les plus courantes avec un mélangeur. Pour réussir à travailler un liquide très chaud, il faut placer une serviette pliée sur le couvercle pour maintenir celui-ci fermé et commencer à mélanger à petite vitesse, puis augmenter celle-ci progressivement. Vous diminuerez le risque d’être brûlé au troisième degré en laissant les aliments tiédir avant d’actionner l’appareil.

Ne mettez jamais ces aliments dans votre mélangeur sous peine de rater votre recette.

9 / 50
En cuisine, ne mélanger pas des aliments prêts à manger et des aliments crus.Bon-Appetit/Shutterstock

Vous mettez les aliments prêts à manger et les aliments crus en contact

Les fruits, les légumes et les épices sont des aliments qui sont prêts à manger. Pour éviter la contamination croisée, ne les laissez jamais en contact avec de la nourriture crue ou sur la même planche à découper que celle-ci. En bref, ne tranchez jamais un concombre sur la planche où vous venez de découper du poulet cru, sans avoir parfaitement lavé celle-ci.

Respectez ces règles de base pour éviter tout risque de contamination dans la cuisine.

10 / 50
En cuisine, on coupe la viande après les légumesRazoomanet/SHUTTERSTOCK

Vous découpez la viande avant les légumes

Il s’agit encore de contamination croisée. Vous n’avez pas besoin d’utiliser deux planches différentes pour préparer la viande et les légumes que vous allez faire cuire, mais coupez les légumes avant la viande et pas dans l’ordre contraire. De cette façon, vous n’aurez pas besoin de laver la planche entre chaque opération et vous diminuerez les risques de contamination croisée. « Ce n’est pas vrai qu’on ne peut pas utiliser la même planche, mais coupez les poivrons et les oignons avant de découper la viande, qui présente des risques », recommande Ramsey. Si vous cuisinez tous les aliments en même temps, comme pour un sauté de légumes au poulet, c’est tout à fait sécuritaire de les mettre tous ensemble dans la poêle.

11 / 50
En cuisine, on prépare les ingrédients avantSyda Productions/SHUTTERSTOCK

Vous préparez les ingrédients au fur et à mesure

Pour gagner du temps en cuisine et pour que votre plat soit plus goûteux, préparez et mesurez tous les ingrédients avant de commencer la cuisson, pas pendant. Cela s’appelle la mise en place, en gastronomie française. « Prenez l’habitude de préparer tous les éléments avant de commencer à cuisiner », recommande Ramsey. Par exemple, si la recette demande d’ajouter de l’ail émincé juste après les brocolis, l’ail doit être prêt ! Si vous vous mettez à le peler et à l’émincer au moment où vous en avez besoin, la recette ne sera pas aussi bien réussie.

Les accidents arrivent en cuisine. Voici comment rattraper les 10 pires erreurs possibles.

12 / 50
En cuisine, toujours lire la recette au completVGstockstudio/Shutterstock

Vous ne lisez pas la recette au complet

Un nombre incroyable de gens commencent à cuisiner sans avoir lu la recette d’un bout à l’autre. Lisez-la au complet, avant même d’allumer le four. Vous saurez ainsi quels sont les ingrédients requis, et vous sortirez les bons outils. C’est bête d’arriver à la moitié du processus pour vous rendre compte que vous n’avez plus d’ail.

13 / 50
Dans la cuisine, on place la viande dans le bas du frigo Andrey_Popov/Shutterstock

Vous entreposez les viandes sur l’étagère supérieure du frigo

« À moins de vouloir manger la viande aussitôt, placez-la dans le bas de votre réfrigérateur », explique Ramsey. La raison est simple : en mettant les viandes en bas, si elles coulent, vous n’aurez pas de jus qui tombera sur les autres aliments, tels que fruits et légumes, ce qui les gâterait. Mettez les fruits et les légumes dans le haut, les produits laitiers et les aliments préparés au milieu, les viandes crues et les poissons, ainsi que les aliments à risque en bas, pour faire le meilleur usage de votre réfrigérateur.

Pour une meilleure conservation, ne mettez jamais ces aliments au réfrigérateur.

14 / 50
En cuisine, nettoyez régulièrement votre réfrigérateur.Andrey_Popov/Shutterstock

Vous ne nettoyez jamais votre réfrigérateur

À quand remonte le dernier nettoyage en profondeur de votre frigo ? Peut-être ne l’avez-vous même jamais fait. Beaucoup de gens, en effet, ne pensent pas que leur réfrigérateur a lui aussi droit à un entretien quotidien. Techniquement, vous devriez le nettoyer une fois par semaine. Si vous trouvez que c’est trop, nettoyez-le à fond une fois par mois et, bien sûr, essuyez tous les dégâts au fur et à mesure qu’ils se produisent. Cela empêchera les bactéries de se répandre, ce qui pourrait entraîner une contamination croisée.

Débarrassez-vous des produits chimiques. Optez pour ces produits d'entretien naturels pour une cuisine propre.

15 / 50
Ne laissez pas les fruits sur le comptoir de la cuisineOlena Yakobchuk/SHUTTERSTOCK

Vous préférez les fruits et les légumes sur le comptoir plutôt qu’au frigo

Préférez-vous que vos pommes restent à température ambiante ou qu’elles soient très froides ? C’est votre choix. La plupart de ces produits devraient être conservés à une température que vous ne pouvez vraisemblablement pas leur assurer : 13 °C (55 °F). Soit une température moins froide que votre réfrigérateur, mais plus froide que votre cuisine. C’est pourquoi vous avez le choix entre le comptoir et le frigo. Le réfrigérateur augmente la durée de conservation de la plupart des fruits et légumes, mais enlève une partie de leur saveur. Donc, si vous allez manger très vite le produit, laissez-le sur le comptoir, il aura meilleur goût. Si vous voulez le conserver plusieurs jours, mettez-le au réfrigérateur.

16 / 50
En cuisine, séparez les aliments à conserver et ceux à consommer rapidement.LUCKY-BUSINESS/SHUTTERSTOCK

Vous achetez en vrac

Vous vous retrouvez avec le même dilemme que dans le paragraphe précédent. Les produits frais seront meilleurs au goût si on les laisse sur le comptoir pour consommation immédiate. Mais si vous les achetez en vrac, vous devrez en mettre une partie au réfrigérateur pour augmenter leur durée de conservation, au risque d’y perdre un peu en goût. La solution ? Au lieu d’une grosse épicerie hebdomadaire, allez faire vos courses deux ou trois fois par semaine. Ça prend du temps, mais vous mangerez des produits plus frais et bien meilleurs.

Certains aliments se détériorent plus vite que vous ne le pensez. Évitez d'acheter ces produits en grande quantité.

17 / 50
En cuisine, pensez à goûter vos préparations au fur et à mesure.Aimee-M-Lee/Shutterstock

Vous ne goûtez pas en cuisinant

« Il faut goûter à chaque étape du processus, insiste Ramsey. Les gens qui affirment qu’on ne goûte que lorsque c’est prêt ont totalement tort. Je ne crois pas que vous trouverez un seul chef de restaurant qui vous ferait une telle recommandation. » C’est très important de goûter au fur et à mesure que la préparation avance, car c’est la seule façon de savoir si vous avez bien suivi la recette. Ramsey conseille de goûter après chaque apport d’un ingrédient principal. Bien évidemment, attendez que les viandes crues aient commencé à cuire avant d’y mettre la dent. « Si vous ne goûtez pas pendant que vous cuisinez, vous ne saurez pas ce que vous allez présenter », ajoute-t-il.

18 / 50
En cuisine, assaisonnez pas couches.Shaiith/Shutterstock

Vous assaisonnez tout en même temps

« Assaisonnez par couches », recommande Ramsey. Si la recette parle de poulet assaisonné, puis d’oignons assaisonnés et de poivrons assaisonnés, assaisonnez chacun des ingrédients séparément. Vous ne devez pas saler et poivrer en une fois après avoir mis tous les ingrédients dans la poêle ; ça va empêcher les saveurs de bien diffuser. Les aliments du dessus risquent d’être trop assaisonnés, tandis que ceux du dessous ne le seront pas assez.

Vous ne savez pas comment utiliser les épices dans une recette? Consultez ces 9 façons de cuisiner avec des épices.

19 / 50
En cuisine, ne mettez pas trop d'aliments dans la poêle.Lisovskaya-Natalia/Shutterstock

Vous chargez trop la poêle

Le chef Ramsey a entendu un de ses collègues dire ceci à sa classe – et il trouve la comparaison parfaite : « Quand vous mettez les aliments dans la poêle, vous voulez que ce soit comme des gens dans un ascenseur. Tout le monde doit rentrer, mais sans que personne ne se touche. » Vous pouvez donc disposer assez d’aliments dans la poêle pour que le fond soit bien couvert, mais chaque petit morceau doit avoir assez d’espace pour cuire uniformément et complètement. Si vous remplissez votre poêle, le plat va mettre plus de temps à cuire, et les aliments vont ramollir.

20 / 50
En cuisine, ne laissez pas votre viande décongeler sur le comptoir.abimages/Shutterstock

Vous mettez la viande à décongeler sur le comptoir

Il ne faut jamais décongeler une pièce de viande en la laissant sur le comptoir. Les bactéries se mettront à proliférer dès que la température de la viande dépassera 5 °C (40 °F). Les trois façons sécuritaires de décongeler la viande sont : au micro-ondes à basse température, au réfrigérateur, sous l’eau froide. Quelle que soit la méthode choisie, commencez par déposer la viande sur un plat. Vous ne mettriez pas la viande directement au four à micro-ondes ou sur une étagère du réfrigérateur, n’est-ce pas?

Mettre votre viande congelée directement dans le four fait partie des 10 choses dangereuses à éviter dans la cuisine.

21 / 50
En cuisine, changer d'éponge pour nettoyer votre vaisselle et les surfaces sales.Maderla/Shutterstock

Vous ne changez pas d’éponge

Les éponges et les lavettes sont les objets les plus sales de la cuisine. On oublie trop souvent ces aides fantastiques quand on nettoie la cuisine, parce que, justement, on s’en sert pour faire le nettoyage. Si vous lavez la vaisselle tous les jours, changez d’éponge une fois par mois, ou après 30 utilisations. Les bactéries s’accumulent très rapidement sur les éponges. Si celles-ci ne sont pas bien nettoyées, elles vont répandre des bactéries à tout ce qu’elles touchent.

22 / 50
Attendre que le four de cuisine soit bien chaud nd3000/Shutterstock

Vous mettez les aliments au four avant que celui-ci soit chaud

Laissez préchauffer votre four complètement avant d’y enfourner un plat. Les produits pâtissiers ne cuiront pas bien si le four n’a pas atteint la température voulue. Soyez donc patient. Et puis, les aliments cuiront plus rapidement dans un four préchauffé à la température voulue. Vous goûterez avec plaisir à votre réussite. Après tout, la patience est une vertu !

Vos gâteaux ne gonflent pas comme vous le voudriez? La cause se trouve parmi ces 12 erreurs en pâtisserie que vous n'êtes pas conscient de faire.

23 / 50
Cuisine, prenez garde au four trop chaudSimonTheSorcerer/Shutterstock

Le four est trop chaud

Le plat ne cuira pas plus vite si vous avez mis le four à 250 °C (450 °F) alors que la recette indique 175 °C (350 °F). En fait, le mets risque de brûler, sans compter que vous aurez de la fumée dans votre four. La cuisson est un processus chimique qui implique des réactions chimiques. C’est pourquoi il faut absolument respecter les températures requises.

24 / 50
En cuisine, ne vous fiez pas uniquement à la recetteHalfpoint/Shutterstock

Vous ne cuisinez jamais sans suivre une recette à la lettre

C’est formidable les recettes, mais vous devriez être capable de préparer quelques plats de base sans en avoir besoin : du poulet grillé, des pâtes. Tout simplement parce qu’il arrive que vous n’ayez pas le temps d’aller à l’épicerie pour vous procurer les ingrédients exigés par une recette fantaisie. Assurez-vous donc d’avoir un garde-manger rempli de produits de base : vous pourrez concocter à la dernière minute un repas rapide, sans recette! Voici quelques exemples de produits à toujours avoir dans son garde-manger.

25 / 50
En cuisine, ne sous-estimez pas le temps de préparationGeorge Rudy/Shutterstock

Vous sous-estimez le temps de préparation et de cuisson

Ça nous arrive à tous. Nous commençons une recette qui, pensions-nous, nous prendrait une heure, alors qu’elle en prend trois ! Il est évident qu’on peut faire des erreurs. Parfois, on n’a pas d’autre choix que de recommencer, si le mets est trop salé ou qu’on a brûlé le poisson. Il est donc important de calculer avec exactitude le temps que cela prend pour compléter un plat, en tenant compte de la préparation des ingrédients jusqu’au moment où on portera la fourchette à notre bouche. Beaucoup de gens oublient le temps de préparation : rincer les aliments, les découper, les assaisonner… Soyez réaliste par rapport au temps dont vous disposez et au temps que cela vous prendra. En fait, les estimations de temps pour une recette ne sont pas coulées dans le béton, puisque ce sont des estimations.

26 / 50
En cuisine, ne mettez pas votre belle vaisselle dans le lave-vaisselle.photopixel/Shutterstock

Vous mettez votre belle vaisselle au lave-vaisselle

Pourquoi dépenser 450 $ sur de la porcelaine fine pour l’endommager dans le lave-vaisselle ? Chaque fois que vous utilisez votre vaisselle chère, lavez-la à la main. Vous regretterez votre paresse si vous l’abîmez. Même chose pour les couteaux bien affûtés : il ne faut pas les mettre au lave-vaisselle.

27 / 50
Erreur de cuisine: ouvrir la porte du fourEvgenyZinoviev/Shutterstock

Vous ouvrez trop souvent la porte du four

Vous aimez vérifier souvent la cuisson. Cessez de vérifier, de brasser, de retourner les aliments : laissez la nourriture cuire. D’une part, le plat ne cuira pas plus vite, c’est évident. Ce sera plutôt le contraire, car, chaque fois que vous ouvrez la porte du four, vous faites entrer de l’air froid, ce qui ralentit le processus de cuisson.

28 / 50
En cuisine, surveillez le dosage du sel.HandmadePictures/Shutterstock

Vous ne salez pas assez

Le sel a mauvaise presse pour de bonnes raisons. Le sodium est responsable de nombreux problèmes de santé, entre autres : ballonnements, hypertension, insuffisance cardiaque, risque accru d’AVC. Trop saler vos aliments n’est pas bon pour la santé. C’est pourquoi de nombreuses personnes ont peur d’en mettre en cuisinant. Mais si vous ne salez pas assez, le plat sera fade. Dans le cas où votre médecin vous a interdit le sel, c’est une autre histoire, n’en rajoutez pas. Autrement, si la recette recommande de mettre quelques cuillérées à café de sel, faites-le.

Assurez-vous seulement de ne pas dépasser la dose quotidienne de sel recommandée. Une trop grande consommation pourrait entrainer ces effets négatifs.

29 / 50
En cuisine, ne mettez pas vos aliments chauds dans le réfrigérateur.Patty-Chan/Shutterstock

Vous mettez des aliments encore chauds au réfrigérateur

Les spécialistes ne savent pas vraiment si le fait de mettre de la nourriture encore chaude au réfrigérateur est mauvais pour la santé. Il y a cependant un consensus : ne mettez jamais de la nourriture brûlante directement au frigo ou au congélateur. N’ayez pas peur de laisser les aliments refroidir sur le comptoir pendant deux heures (tout au plus) avant de les réfrigérer. Pour tempérer des restes, comme une soupe, répartissez-les dans des petits contenants peu profonds, et placez-les au réfrigérateur à refroidir. Mais ne mettez jamais une casserole encore chaude au frigo : cela favorise la croissance de bactéries.

30 / 50
En cuisine, utilisez un bol adapté à la taille de la préparation.Ildi-Papp/Shutterstock

Le bol à mélanger est trop petit

Il n’y a rien de pire que de mélanger les ingrédients d’une préparation telle que des brownies dans un bol trop petit : la farine, le sucre et le chocolat vont revoler tout autour. C’est ennuyeux et ça fait des dégâts dans la cuisine. Si vous avez à mélanger, pensez gros. C’est toujours mieux de choisir un gros bol.

31 / 50
En cuisine, pensez toujours à enduire la poêle.Iurii-Stepanov/Shutterstock

Vous oubliez d’enduire la poêle

Il est très important d’étendre une mince couche d’huile ou de beurre, surtout si la poêle n’est pas antiadhésive. Vous ne voulez pas que les aliments accrochent, au moment de servir. Selon ce que vous faites chauffer sur la cuisinière ou au four, pensez à utiliser de papier-parchemin pour éviter de mettre du beurre ou de l’huile.

Méfiez-vous des dangers de l'huile d'olive à la cuisson.

32 / 50
Erreur en cuisine : sauter des légumes humidesGayvoronskaya_Yana/Shutterstock

Vous mettez à sauter des légumes humides

La plupart des légumes contiennent déjà beaucoup d’eau. C’est pourquoi lorsque vous faites sauter des légumes qui ne sont pas complètement secs, il va se passer deux choses : ils vont ramollir et le mélange d’eau et de gras va faire beaucoup d’éclaboussures brûlantes et de vapeur. Si vous manquez de temps pour laisser vos légumes sécher naturellement, prenez des essuie-tout pour les éponger en les pressant délicatement et en extraire le trop-plein d’eau.

33 / 50
En cuisine, laissez reposer la viande cuite.zi3000/Shutterstock

Vous ne laissez pas reposer la viande cuite

Vous ne comprenez pas l’expression « laissez reposer la viande » ? Cela consiste à laisser la pièce de viande hors du four avant de la découper. Généralement, on la recouvre lâchement d’un papier d’aluminium, et on attend 10 à 20 minutes. Une viande que l’on a laissé reposer après la cuisson est plus juteuse et moins sèche.

34 / 50
Erreur en cuisine: Vous ne laissez pas la poêle devenir assez chaudeARI-N/SHUTTERSTOCK

Vous ne laissez pas la poêle devenir assez chaude

Il faut attendre que la poêle ait atteint le bon niveau de chaleur avant d’y déposer la nourriture. C’est comme lorsqu’on met un plat au four sans avoir laissé préchauffer celui-ci. L’aliment risque de ne pas cuire uniformément, la cuisson peut prendre plus de temps et le tout risque de brûler. Les recettes n’indiquent pas la température pour rien. Suivez les directives de chaleur. Sachez que basse température équivaut à 1 à 3 ; température moyenne, à 4 à 6 ; température élevée, à 7 et plus.

35 / 50
Erreur en cuisine : mettre la vinaigrette trop tôtMarian Weyo/Shutterstock

Vous mettez la vinaigrette trop tôt

Il y a une différence entre une marinade et une vinaigrette. Les marinades prennent habituellement du temps et se font surtout pour les viandes. Les vinaigrettes et autres sauces à salade sont pour les légumes. Ne versez pas la vinaigrette trop tôt : les légumes vont ramollir et flétrir. C’est tout à fait parfait de préparer une salade la veille, mais attendez à la dernière minute avant de la mélanger à la vinaigrette.

36 / 50
En cuisine, le choix de l'huile est important.Africa Studio/Shutterstock

Vous vous trompez d’huile

Les huiles réagissent différemment à la chaleur et n’ont pas les mêmes points de fumée (le moment où elles laissent échapper un filet continu de fumée bleuâtre). Il faut donc bien les choisir. Si vous cuisinez à chaleur basse, choisissez une huile non raffinée, qui a un point de fumée plus bas. Si vous voulez une huile reconnue pour ses bienfaits sur la santé, faites votre sélection parmi les huiles d’avocat, d’amande, de noix de coco et de graines de lin, car elles sont moins grasses. L’huile d’olive convient à la plupart des plats, car vous pouvez la prendre extra-vierge, vierge, extra-légère, chaque qualité ayant son propre point de fumée.

Ne manquez pas notre guide sur les huiles de cuisson et faites le meilleur choix pour vos recettes.

37 / 50
En cuisine, lavez-vous les mains régulièrement.r.classen/Shutterstock

Vous ne vous lavez les mains qu’une seule fois

On sait qu’il faut se laver les mains avant de faire la cuisine ou de se mettre à table. Mais selon Deirdre Schlunegger, P.-D. G. de STOP Foodborne Illnesms, une organisation sans but lucratif qui se dédie à la prévention des maladies et des décès liés aux pathogènes issus des aliments, il faut se laver les mains souvent pendant la préparation et la cuisson des plats. Elle recommande ceci : « Lavez-vous les mains au savon sous l’eau courante pendant 20 secondes. Lavez-les avant de toucher aux épices ou à l’équipement et encore après avoir manipulé un aliment. Si vous prenez une pincée d’épices après avoir touché du poulet, vous risquez de contaminer le contenant. »

38 / 50
En cuisine, changez de couteaux pour éviter des risques de contamination.hlphoto/Shutterstock

Vous utilisez le même couteau

Mme Schlunegger insiste sur l’utilisation de couteaux séparés pour éviter la contamination croisée. Il n’y a pas que des raisons sanitaires à cela. Les couteaux ont aussi des usages différents : en effet, un couteau à steak est plus coupant qu’un couteau à pain ou qu’un couteau à légumes.

39 / 50
En cuisine, il est inutile de rincer la viande.Halfpoint/Shutterstock

Vous rincez la viande

Nos deux experts, Ramsey et Schlunegger, s’entendent sur le fait qu’il n’est pas nécessaire de rincer la viande avant de la faire cuire, pour des raisons différentes. Lui dit que rincer la viande augmente la teneur naturelle en eau de celle-ci, ce qui peut modifier sa saveur. Elle dit qu’il faut éviter de le faire pour des raisons sanitaires : « Nous ne recommandons pas de rincer les viandes, poulet ou autres, car la cuisson va tuer les pathogènes, et le rinçage peut entraîner une contamination croisée. » Les deux concluent que toute bactérie sur la viande crue sera tuée pendant la cuisson. Donc, cessez de rincer vos viandes.

Découvrez si la viande rouge peut nuire à votre santé.

40 / 50
En cuisine, n'oubliez pas de nettoyer l'évier.KristinaSh/Shutterstock

Vous oubliez de nettoyer l’évier

Comme c’est le cas pour l’éponge, on oublie de laver l’évier quand on nettoie la cuisine. Passez un chiffon sur les parois de l’évier après avoir lavé la vaisselle et vaporisez un produit nettoyant comme le Clorox pour maintenir un environnement sans bactéries. Entretenez avec de l’eau et du savon et faites un nettoyage en profondeur au bout de quelques semaines. « Ne dégelez pas la viande dans l’évier et gardez celui-ci propre », recommande Mme Schlunegger.

Vous pouvez aussi le nettoyer au vinaigre. Retrouvez plus d'utilisations insolites de ce produit.

41 / 50
En cuisine, utilisez un thermomètre pour la cuisson de la viande.Lisovskaya-Natalia/Shutterstock

Vous n’utilisez pas le thermomètre à viande

Le thermomètre vous assure que votre viande sera la plus savoureuse possible et que les aliments seront cuits selon les standards de sécurité. Si certaines viandes, bœuf et agneau par exemple, peuvent être servies saignantes ou bien cuites, le poulet doit absolument atteindre la température interne de 75 °C (165 °F). « Tenir compte des températures recommandées est aussi important que facile à faire », s’exclame Mme Schlunegger. Respectez les températures aussi bien pour griller que pour sauter ou brunir la viande.

42 / 50
En cuisine, utiliser un sac plastique pour emballer la viande que vous achetez.Sergey-Ryzhov/Shutterstock

Vous ne voulez pas du sac de plastique pour la viande

À la caisse des grandes épiceries, on met vos viandes emballées dans de petits sacs de plastique individuels. Acceptez toujours qu’on ajoute ce sac de plastique pour protéger la viande. Nous comprenons que vous vouliez réduire votre utilisation de sacs de plastique, c’est louable, mais voilà une protection qui en vaut la peine. À la maison, ne sortez pas la viande de ce sac quand vous la déposez sur l’étagère inférieure de votre réfrigérateur.

43 / 50
Erreur en cuisine: ne pas ranger son épicerieMicolas/Shutterstock

Vous laissez vos emplettes sorties

C’est fatigant de faire le marché, surtout si vous avez dans les jambes un enfant qui marche à peine. Mais rangez l’épicerie dès que vous rentrez chez vous. En général, la plupart des denrées périssables peuvent attendre deux heures. Mais la plupart n’incluent pas la crème glacée, par exemple, qui doit être placée aussitôt au congélateur. « Dès que vous êtes chez vous, commencez par ranger les aliments qui ont besoin d’aller au congélateur ou au réfrigérateur, dit Mme Schlunegger. Si le temps est chaud, apportez au supermarché une glacière ou un sac isotherme. »

Adoptez ces trucs pour économiser en faisant l'épicerie.

44 / 50
En cuisine, utilisez une minuterie pour vos cuisson.55Ohms/Shutterstock

Vous ne mettez pas la minuterie

« Mettez toujours la minuterie quand vous cuisinez au four, de la pâtisserie en particulier », recommande Heather Christo, auteure d’un livre de recettes sans allergènes : Pure Delicious: 150 Allergy-Free Recipes for Everyday and Entertaining. « L’erreur la plus stupide consiste à se faire croire qu’on se rappellera du temps de cuisson. Ça ne fonctionne pratiquement jamais. » Vous mettez un gâteau au four et allez regarder un épisode de votre série préférée, qui dure 45 minutes, comme votre temps de cuisson. Vous êtes captivé et commencez l’épisode suivant. Le gâteau brûle ! Mettez la minuterie, ça n’arrivera pas.

45 / 50
En cuisine, surveillez la poêle contenant de l'ail.NINE9/Shutterstock

Vous ne surveillez pas la poêle dans laquelle cuit de l’ail

C’est un truc vraiment particulier, mais on utilise de l’ail dans la plupart des plats, et il brûle en un rien de temps, ce qui gâche instantanément votre plat. Ça ne prend que 30 secondes pour faire cuire de l’ail. « Ne quittez pas des yeux une poêle chaude dans laquelle cuit de l’ail, parce que neuf fois sur dix, celui-ci va brûler », dit Mme Christo.

46 / 50
En cuisine, calculez toujours vos ingrédients.Michelle-Lee-Photography/Shutterstock

Vous calculez les ingrédients à l’œil

Ne faites jamais cela. Utilisez une tasse à mesurer ou une balance. Vous croyez peut-être que vous savez ce que représente 1 ½ c. à soupe de cannelle ? À moins d’utiliser une cuillère à mesurer, vous ne pouvez pas savoir combien ça fait exactement. « Et surtout en pâtisserie, utilisez la quantité exacte, si vous voulez réussir, commente Heather Christo. Vous ne pouvez pas laisser tomber un ingrédient par choix ou parce que vous n’en avez pas. Ça ne marche tout simplement pas. »

47 / 50
Erreur en cuisine : ajouter trop d'eau à sa recettetiverylucky/Shutterstock

Vous rajoutez de l’eau

À moins que la recette ne le spécifie, n’ajoutez pas d’eau. L’eau n’a pas de goût : vous risquez de transformer votre soupe en un brouet insipide. Et attention à ne pas ajouter d’eau dans une mijoteuse, parce que de nombreux aliments libèrent des jus pendant la cuisson lente. De plus, si vous devez ajouter du liquide, « il y a des options beaucoup plus savoureuses que l’eau : bouillon, jus, vin, lait de coco. C’est là l’occasion de donner une nouvelle dimension à la saveur d’un plat », commente Mme Christo.

48 / 50
En cuisine, salez votre plat au bon moment.Zvonimir-Luketina/Shutterstock

Vous salez trop tôt

Il ne faut pas saler insuffisamment ni trop saler. Mais attention à saler trop tôt. Mme Christo recommande de ne le faire qu’à la fin de la cuisson parce que « si vous faites une sauce et que vous mettez le sel avant de la faire réduire, elle sera trop salée ».

Ces 7 signaux d'alarme indiquent que vous mangez trop de sel.

49 / 50
En cuisine, ne jetez pas le mode d'emploi de vos robots.Denise-Torres/Shutterstock

Vous ne gardez pas les modes d’emploi

Vous venez d’acheter un superbe Cuisinart. Commencez par le commencement : lisez les instructions avant de vous en servir. C’est facile de se laisser emporter par l’envie d’utiliser le tout nouvel appareil, mais ne passez pas outre aux explications parce que vous êtes pressé de cuisiner quelque chose tout de suite ; vous pouvez abîmer l’appareil ou vous blesser ! Prenez 10 minutes pour lire le mode d’emploi et comprendre à quoi sert chaque bouton. Vous vous sentirez plus à l’aise quand vous utiliserez votre gadget pour la première fois.

50 / 50
Erreur en cuisine : s'acheter trop d'accessoiresRawpixel.com/Shutterstock

Vous achetez des gadgets inutiles

On trouve des articles de cuisine un peu partout. Et on a l’impression qu’il sort chaque jour des produits qui sont meilleurs, plus durables, et permettent de cuisiner de façon optimale pour la santé. Pensez à tout ce que vous avez déjà dans vos tiroirs dont vous ne vous servez même pas. Un dénoyauteur à avocat peut-être ? Bien sûr, les articles comme les mélangeurs, les robots culinaires, les casseroles et les poêles valent le prix qu’on y met, mais sautez votre tour sur les gadgets à la mode. La prochaine fois que vous verrez un de ces gadgets pour la cuisine, remettez-le sur son étagère. Vous ne l’utiliserez sans doute jamais.

Contentez-vous de ces appareils et ustensiles essentiels.

Contenu original Reader's Digest