Share on Facebook

Nutrition: 5 superaliments santé

Voici cinq superaliments santé. En plus d’être produits localement, ces aliments ont des qualités nutritives hors du commun.

1 / 5

L’ail des bois, un superaliment santé

Pourquoi l’ail des bois est santé: ce membre de la famille de l’oignon obtient beaucoup d’attention pour son contenu antibactérien. Mais si vous gardez l’ail des bois pour la saison du rhume et de la grippe, vous passez par-dessus ses autres avantages. L’ail des bois contient en effet du kaempférol un antioxydant excellent pour les maladies chroniques qui peut, selon les recherches, réduire vos risques de cancer et de maladie cardiovasculaire en diminuant le stress oxydatif et en combattant les radicaux libres qui causent le cancer.

Comment consommer l’ail des bois: remplacez la moitié du basilic dans la recette de pesto préférée de votre famille par de l’ail des bois, puis servez avec des pâtes, aromatisez-en les sandwichs ou les soupes.

2 / 5

Amarante, un superaliment santé

Pourquoi l’amarante est bon pour la santé: les personnes qui souffrent de la maladie cœliaque ou d’une intolérance au gluten apprécient depuis longtemps ce grain entier sans gluten. Mais avec 26 g de protéine complète par tasse, l’amarante a un effet rassasiant et est bon pour la musculature des végétariens aussi bien que des carnivores.

Comment consommer l’amarante: Faites griller à sec à la poêle 1/4 tasse de graines d’amaranthe avec 1/3 tasse d’un mélange de copeaux de noix de coco et de graines ou de noix de votre choix jusqu’à ce que l’amarante se mette à « sauter » et devienne brun doré. Mettez-en sur votre yogourt du matin aux petits fruits pour lui donner un croquant rassasiant.

3 / 5

L’asperge, un superaliment santé

Pourquoi les asperges sont-elles si bonnes pour notre santé: Nous savons nous gaver d’asperges riches en fibres pour couper notre apport en calories et diminuer notre consommation de gras. Mais les asperges fournissent également une bonne dose de folate et du glutathion, un puissant antioxydant  : selon la recherche, ces deux composés peuvent ralentir le déficit cognitif et physique lié à l’âge et retarder l’apparition de cette maladie.

Comment consommer plus d’asperges: coupez les calories et améliorez votre nutrition en remplaçant la moitié de vos pâtes par des nouilles d’asperge. Faites des lamelles d’asperge avec un épluche-légumes ou une mandoline, cuisez-les à la vapeur 3 min jusqu’à tendreté et garnissez-les de votre sauce à pâtes préférée.

4 / 5

Oeufs biologiques ou oméga-3

Pourquoi les oeufs biologiques ou oméga-3 sont bons pour la santé: nous faisons l’éloge des œufs comme sources de protéines y compris pour les végétariens, mais la lutéine et la zéaxanthine qu’ils contiennent sont des antioxydants importants pour la protection des yeux. Dans une étude contrôlée, on a constaté que manger un peu plus d’un œuf par jour pendant environ un mois augmentait les taux de lutéine de 50 % et de zéaxanthine de 142 %. Bien qu’il faille poursuivre les recherches pour mieux comprendre comment la lutéine interagit avec les yeux, certaines études ont montré que des niveaux élevés de cet antioxydant peuvent réduire le risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge et de cataracte.

Comment consommer plus d’oeufs biologiques ou oméga-3: préparez le déjeuner classique israélien shakshuka, à base de sauce tomate et d’œufs légèrement cuits au four. Faites simplement cuire à feu doux 1 poivron en dés, 1 oignon tranché, 3 gousses d’ail, et 3 tasses de tomates en conserve concassées avec 1 c. à thé de paprika doux et 1 c. à thé de cumin dans un poêlon que vous pourrez mettre ensuite au four. Recouvrez le mélange de 4 œufs et 55 g (2 oz) de féta émietté et faites cuire au four à 190 °C (375 °F) pendant 10 minutes jusqu’à ce que les blancs d’œufs soient pris. Accompagnez de pain à grains entiers ou de pain pita.

5 / 5

Lait de vache nourrie en pâturage: un superaliment santé

Pourquoi le lait de vache nourrie en pâturage est bon pour votre santé: ous savons qu’il nous faut boire du lait pour nous protéger de l’ostéoporose, du cancer du côlon et d’autres maladies, mais le lait de vache nourrie en pâturage offre d’autres éléments protecteurs pour le cœur : l’acide linoléique conjugué et plus d’oméga-3. La recherche tend à montrer que les Nord-Américains moyens consomment 16 fois plus d’acides gras oméga-6 que d’oméga-3, en raison de notre penchant pour les aliments transformés et les huiles raffinées, ce qui peut augmenter les risques de maladies cardiovasculaires, auto-immunes et inflammatoires.

Comment en consommer davantage? Faites dorer 1 poulet entier dans un faitout, puis versez par-dessus 2 tasses de lait de vache nourrie en pâturage avec 4 gousses d’ail et le zeste de 2 citrons. Braisez pendant 1 h 30 jusqu’à tendreté et servez dans sa sauce laiteuse.