La gelée royale et ses bienfaits: 6 choses à savoir

Les avantages potentiels de la gelée royale et ses bienfaits rendent ce produit apicole digne d’intérêt. Mais en vaut-il vraiment la dépense?

Petit pot de gelée royale biologique, entouré de fleurs.Shutterstock

Qu’est-ce que la gelée royale?

En ce moment, tout le monde ne parle que des bienfaits des abeilles.
Elles nous donnent le miel, nous fournissent le pollen d’abeille et fabriquent la cire d’abeille que nous utilisons dans une foule d’articles domestiques et de beauté. Et, il ne faut pas l’oublier, elles pollinisent les récoltes qui permettent à l’humanité de vivre.

Mais les amoureux des abeilles ne réalisent peut-être pas qu’elles fabriquent aussi une autre substance sous forme gélatineuse : la gelée royale.

Contrairement au miel, la gelée royale a une saveur naturellement âpre. Sécrétée par les glandes des ouvrières, cette substance est destinée à nourrir les larves et les reines.
Même si ça ne semble pas très appétissant, sa saveur n’arrête pas les gens d’utiliser la gelée royale comme supplément pour traiter différents problèmes de santé. Qu’elle aide véritablement ou non fait cependant l’objet de débats.

Voici où en sont les recherches actuelles, ce que les experts pensent de la gelée royale et tout ce que vous avez besoin de savoir à son sujet.

En quoi la gelée royale est-elle différente du miel?

Mis à part que les deux sont fabriqués par les abeilles, la gelée royale et le miel ont peu de choses en commun.

Pour commencer, il y a une différence frappante quant au goût : il est amer et aigre pour la gelée royale et naturellement sucré pour le miel.
Le miel est un liquide fabriqué à partir du nectar des fleurs par un processus en plusieurs étapes qui implique de nombreuses abeilles, explique la diététiste-nutritionniste Malina Malkani, alors que la gelée royale est une substance laiteuse produite par les ouvrières et destinée à l’alimentation des reines et de leurs larves.

La gelée royale est plus riche en protéines et plus pauvre en sucres que le miel, ajoute le diététiste Kris Sollid, directeur principal des communications pour l’International Food Information Council.

«Les larves et les reines consomment seulement de la gelée royale en raison de leurs besoins plus élevés en protéines, déclare-t-il. Après quelques jours de vie, seules les abeilles destinées à devenir reines seront nourries exclusivement de gelée royale.»

Les reines continueront à consommer seulement de la gelée royale (ni miel ni pollen) toute leur vie.
Mis à part leur prix en magasin et les méthodes spécifiques utilisées par les abeilles pour les fabriquer, seules quelques différences nutritionnelles distinguent le miel et la gelée royale, selon Kris Sollid.

«Aucune de ces différences n’est assez frappante pour avoir une incidence notable sur la santé humaine», ajoute-t-il.
La gelée royale peut être prise sous forme de gélules.Shutterstock

Information nutritionnelle sur la gelée royale

La gelée royale est une combinaison d’eau, de protéines, de sucres, de lipides et de sels minéraux. Kris Sollid affirme que la gelée royale est composée à 70% d’eau alors que le miel, lui, n’en compte que 17%.
Cela dit, on ne connaît pas de manière précise la composition de la gelée royale, et l’information nutritionnelle varie selon la source.

Une recherche publiée dans Frontiers in Pharmacology a découvert que la gelée royale contient des protéines et des acides gras uniques, notamment neuf glycoprotéines, protéines importantes de la gelée royale, ainsi que deux acides gras (acide trans-10-hydroxy-2-décanoïque et acide 10-hydroxydécanoïque).

Elle contient également des vitamines B, dont la thiamine, la riboflavine, la niacine, la pyridoxine, l’acide pantothénique, la biotine et l’acide folique.
On utilise la gelée royale sous forme de capsules, de poudre ou de gel, mais il n’existe pas de dosage recommandé officiel.

Les bienfaits potentiels de la gelée royale

Bien que la gelée royale se vende comme supplément et comme remède pour de nombreuses affections, il manque encore de preuves cliniques démontrant ses effets bénéfiques sur la santé humaine, au dire de Kris Sollid et de Malina Malkani. Le peu de recherches disponibles nécessitent d’être appuyées par des essais plus importants chez l’humain. Voici ce que les recherches disponibles révèlent:

Elle pourrait traiter les symptômes de la ménopause

La recherche la plus incontestable sur la gelée royale suggère que lorsque prise par voie orale, elle peut contribuer à améliorer certains des symptômes associés à la ménopause et augmenter le sentiment de bien-être chez les femmes ménopausées. D’autres recherches doivent cependant être menées, selon Malina Malkani.

Les changements hormonaux qui se produisent pendant la ménopause entraînent des effets secondaires indésirables, comme les bouffées de chaleur, la douleur, des troubles de la mémoire, la dépression et l’anxiété.
Dans une étude publiée dans Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, des chercheurs ont suivi, pendant 12 semaines, 42 Japonaises postménopausées en santé. Celles qui avaient pris (par voie orale) 800 milligrammes de poudre de gelée royale avaient réduit leur mal de dos et leur anxiété sans connaître d’effets secondaires indésirables.

Une autre étude, publiée dans Gynecological Endocrinology, a permis de découvrir que 36 femmes postménopausées qui avaient pris 150 milligrammes de gelée royale quotidiennement pendant trois mois avaient amélioré leurs taux de cholestérol.

Elle pourrait avoir une incidence sur les taux de cholestérol

Certaines recherches ont révélé que les suppléments de gelée royale pouvaient réduire les taux de cholestérol, et ce, même chez les personnes n’étant pas ménopausées. Certains experts croient que c’est en raison des protéines spéciales présentes dans la gelée royale, selon PLOS ONE.

Une courte étude d’une durée d’un mois publiée dans Pharmaceutical Biology portait sur 40 personnes souffrant d’une légère hypertension. La moitié d’entre elles avaient pris neuf capsules de gelée royale quotidiennement pendant trois mois. (Chaque capsule contenait 350 milligrammes de gelée royale, pour un total de 3150 milligrammes par jour.)

Les chercheurs ont examiné leurs taux de cholestérol et découvert que les personnes prenant quotidiennement de la gelée royale avaient abaissé leur taux de cholestérol total ainsi que celui du «mauvais» cholestérol (LDL).

Voici 25 autres aliments qui pourraient vous aider à diminuer votre taux de mauvais cholestérol.

Elle pourrait réguler la glycémie

Dans le cadre d’une petite étude de six mois portant sur 61 personnes en santé, des chercheurs ont examiné comment la gelée royale pouvait affecter le taux de sucre à jeun chez des individus en santé.

Six mois plus tard, les niveaux de glycémie à jeun étaient plus bas chez les 30 personnes qui avaient pris 3000 milligrammes de gelée royale quotidiennement que chez celles qui avaient pris un placébo.

Une autre petite étude publiée dans le Chinese Journal of Integrative Medicine, et portant sur 50 femmes souffrant de diabète de type 2 a permis de constater des résultats similaires. Dans cette étude pilote, la moitié des femmes avaient pris quotidiennement une dose de 1 gramme de gelée royale sous forme de gel pendant huit semaines alors que les autres avaient pris un placébo.

Les chercheurs ont découvert que les femmes qui avaient pris des suppléments de gelée royale présentaient des niveaux de glycémie plus bas et que leurs niveaux étaient aussi plus bas que ceux des femmes du groupe témoin.

Elle pourrait renforcer le système immunitaire

Selon une recherche publiée dans Food Science and Nutrition, la gelée royale a le potentiel de stimuler des anticorps, une réponse immunitaire naturelle face aux bactéries et aux virus étrangers! L’étude est prometteuse, mais ayant été faite dans des cellules, elle est très préliminaire et nécessite beaucoup d’autres recherches, particulièrement chez les humains, pour appuyer ces découvertes. Et une étude de synthèse publiée dans Microbiological Research a découvert que la gelée royale favorisait l’activité antibactérienne et qu’elle était même efficace contre de nombreuses bactéries multirésistantes. Cette recherche signifie que la gelée royale peut stimuler ou renforcer le système immunitaire. On vous invite à consulter ces 29 autres trucs bons pour renforcer le système immunitaire.

Autres bienfaits potentiels

Une recherche menée sur des animaux indique certains autres bienfaits potentiels de la gelée royale: traiter les yeux secs, réduire les effets secondaires d’un traitement contre le cancer, ralentir les signes de vieillissement et favoriser la cicatrisation.
Il n’y a cependant pas suffisamment de données pour affirmer que ces bienfaits s’appliquent aussi aux humains.

Qui devrait éviter la gelée royale?

Les effets secondaires sont généralement rares. «Lorsqu’elle est ingérée ou utilisée en application topique en quantité adéquate, la gelée royale est généralement sécuritaire pour la plupart des gens», précise Malina Malkani.

Les risques et les effets secondaires de la gelée royale sont majoritairement en lien avec le fait que c’est un produit apicole. Les personnes allergiques aux piqûres ou au pollen d’abeille devraient peut-être éviter ce supplément. (Bien que la gelée royale ne fasse pas partie de ces choses étonnantes qui peuvent provoquer les allergies.)

«Chez les gens qui font de l’asthme, ont des allergies aux abeilles ou une prédisposition génétique à développer des réactions allergiques, la gelée royale semble entraîner un taux élevé de symptômes allergiques, dont certains peuvent être sévères», explique-t-elle.
Selon Frontiers in Pharmacology, les réactions allergiques comprennent:

  • L’asthme.
  • L’anaphylaxie, qui cause de la difficulté à respirer, une enflure de la bouche et de la gorge, une baisse soudaine de la tension artérielle et parfois une perte de conscience.
  • La dermatite de contact, une éruption cutanée rouge avec démangeaisons causée par un contact avec quelque chose à quoi vous êtes allergique.

Les femmes enceintes ou qui allaitent devraient aussi éviter la gelée royale puisqu’il n’y a actuellement pas assez de preuves fiables quant à sa sécurité pour ce groupe, note Malina Malkani.

Si vous prenez certains suppléments naturels ou des médicaments d’ordonnance qui éclaircissent le sang ou font baisser la tension artérielle, parlez-en à votre médecin avant de prendre de la gelée royale.

En règle générale, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant de prendre tout nouveau supplément.

Ce que les experts pensent de la gelée royale

Malina Malkani ne recommande généralement pas la gelée royale même si elle recommande et utilise souvent le miel pour cuisiner en raison de ses bienfaits potentiels pour la santé ainsi que de sa saveur et de sa texture remarquables.

Kris Sollid note également que le miel est beaucoup moins coûteux que la gelée royale. Et si vous cherchez des façons d’améliorer votre santé, il existe beaucoup d’autres manières de le faire. Selon lui, ça ne vaudrait pas la peine d’ajouter un supplément aussi coûteux à votre alimentation étant donné le manque de recherches à son sujet.

Si vous envisagez malgré tout de prendre de la gelée royale, Kris Sollid recommande d’abord de consulter votre professionnel de la santé. Comme pour tous les suppléments alimentaires, vous devez lire l’étiquette attentivement et suivre les directives d’utilisation.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé!

Popular Videos