Share on Facebook

7 super aliments de juin

Juin regorge de fruits et de légumes frais aux marchés locaux. Voici les super aliments que vous ne voudrez pas manquer ce mois-ci!

1 / 7

Fraise

Enfin, les fraises fraîches du Québec sont arrivées! Délicieuse au goût, peu énergétique (40 calories par tasse), la fraise renferme, à poids égal, plus de vitamine C qu’une orange, soit 90 mg par tasse. Les petites graines de la fraise constituent une fibre insoluble qui prévient la constipation. Par ailleurs, les fibres solubles dont la pectine, abondante dans la fraise, aident à abaisser les taux sanguins de cholestérol. Dans la fraise, il y a aussi de précieux bioflavonoïdes, dont l’anthocyanine, de couleur rouge, et l’acide ellagique, qui pourraient contribuer à prévenir le cancer.

2 / 7

Épinard et autres légumes feuilles

Si nous mangions tous des épinards, il y aurait beaucoup moins de cas de diabète, de cardiopathies et de cancer. Dans diverses études, on a montré que le risque de cancer était beaucoup plus faible chez les personnes qui mangeaient beaucoup de légumes-feuilles que chez celles qui en mangeaient peu. Les chercheurs ont isolé dans l’épinard au moins une douzaine de composés antioxydants qui pourraient exercer une activité anticancérogène la lutéine et le bêtacarotène se situant en tête de liste. Ces deux caroténoïdes ont été associés à un risque moindre de cardiopathie ainsi que de divers cancers, dont ceux du côlon et de la prostate.

Grâce à leur richesse en lutéine, l’épinard et ses cousins verts contribuent également à préserver la santé de l’œil. Selon des études, cette substance pourrait protéger contre la cataracte et la dégénérescence maculaire, deux maladies répandues qui affectent la vue des personnes âgées.

3 / 7

Tomate

Très peu calorique et pauvre en glucides (une tomate moyenne fournit 22 calories et 5 g de glucides), ce légume-fruit juteux est riche en vitamine C et en lycopène, un caroténoïde proche du bêtacarotène. Dans une étude menée à Harvard, on a observé que le risque de cancer de la prostate était inférieur de 24 à 36% chez les hommes qui mangeaient des tomates, de la sauce tomate ou de la pâte de tomate au moins deux fois par semaine. Les résultats d’étude indiquent que la consommation de tomates pourrait diminuer le risque de souffrir d’ostéoporose et d’asthme, améliorer la circulation sanguine et diminuer l’inflammation.

4 / 7

Betterave

On a longtemps cru que la betterave soulageait les migraines et autres douleurs. Encore aujourd’hui, les naturopathes prétendent qu’elle protège du cancer et renforce l’immunité; selon eux, le jus de betterave cru hâterait la convalescence. Bien que la betterave soit un aliment très nutritif, aucune preuve scientifique n’a encore étayé ces affirmations.

La betterave est l’un des légumes ayant la plus haute teneur en sucre, elle n’en est pas moins très faible en calories: environ 50 par tasse.

5 / 7

Oignon vert

Les tiges de l’oignon vert sont une bonne source de vitamine C et de bêta-carotène. Une tasse d’oignons bouillis fournit environ 225 mg de potassium. L’adénosine qu’il contient ralentit la formation de caillots dans le sang et prévient les crises cardiaques. Il semble aussi que l’oignon aiderait à réduire le taux de cholestérol en accroissant la quantité de lipoprotéines de haute densité (HDL). Enfin des études ont suggéré que l’oignon consommé en grande quantité pourrait abaisser l’hypertension.

 

Crédit photo: Stockbyte/Thinkstock

6 / 7

Petit pois

Le petit pois est un allié si vous voulez perdre du poids. Il renferme moins de calories et de gras que la plupart des autres sources de protéines. Il est aussi une bonne source de pectine et autres fibres alimentaires qui contribuent à abaisser le taux sanguin de cholestérol. Les cosses sont riches en fibres insolubles, qui préviennent la constipation. Une tasse de pois renferme plus de la moitié de l’apport quotidien requis en vitamine K, nutriment essentiel pour la prévention de la dégradation du tissu osseux, de l’artériosclérose, de la cardiopathie et même du cancer.

7 / 7

Radis cello

Membre de la famille des crucifères, le radis cello du Québec n’est pas spécialement nourrissant, mais il est délicieux au goût. Il renferme une certaine quantité de vitamine C et un peu de fer, de potassium et d’acide folique. Il contient aussi des composés sulfureux qui sont censés protéger contre le cancer.

 

Sur le même sujet:
10 raisons santé de manger des fraises
5 trucs santé pour cuisiner en été
5 ingrédients essentiels de l’été