Share on Facebook

15 mythes sur l’épicerie qui vous font gaspiller de l’argent

Faut-il faire son épicerie une fois par semaine et acheter en gros? Économisez de l’argent en démystifiant ces idées préconçues, pour le bien de votre budget (et de votre tour de taille!).

1 / 15

Mythe: il faut tout acheter tout en gros à l'épicerie.Vladyslav Starozhylov/Shutterstock

Mythe: acheter tout en gros

Vous pensez qu’acheter en grandes quantités est toujours mieux pour le budget? Refaites vos comptes… Vérifiez les prix unitaires avant d’acheter des articles comme les céréales ou les aliments surgelés. Natasha Rachel Smith, experte en consommation, explique que ces produits sont parfois moins chers lorsqu’ils sont achetés en plus petites quantités. Voici ce qui est recommandé (ou pas!) d’acheter chez Costco.

Sans parler de la quantité de nourriture que vous risquez de gaspiller si vous ne les finissez pas avant la date de péremption. Pour en avoir pour votre argent, tenez-vous-en aux aliments de base sains ou aux produits surgelés que vous utilisez souvent et surtout, assurez-vous de pouvoir tout manger avant que cela ne se détériore.

2 / 15

Mythe: les légumes frais sont plus nutritifs que surgelés de l'épicerie.JOCHEN TACK/SHUTTERSTOCK

Mythe: les légumes frais sont plus nutritifs que surgelés

Croyez-le ou non, les légumes surgelés peuvent en fait être plus sains que certains des produits frais vendus dans les épiceries. Pourquoi? Simplement parce que «les produits sont surgelés à maturité maximale, ce qui signifie que la saveur et les nutriments restent intacts», explique Andrea Woroch, experte en crédit à la consommation pour Reader’s Digest. Idem pour les fruits de mer. Alors, n’ayez plus peur de faire le plein de produits surgelés, en particulier des produits hors saison, pour une infime portion du prix régulier. Mieux vaut suivre ces astuces de consommateurs pour réduire la facture d’épicerie.

3 / 15

Mythe: peu importe le jour de la semaine où vous allez à l'épicerie.ViDI Studio/Shutterstock

Mythe: peu importe le jour de la semaine où vous magasinez

Bravo à celles et ceux qui vont à l’épicerie les fins de semaine et font tous leurs achats en une seule fois. Toutefois, si vous cherchez à économiser de l’argent, vous voudrez peut-être reconsidérer votre petite routine. Les produits à courte durée de conservation (comme la viande et les produits laitiers) sont généralement mis en vente en milieu de semaine.

De plus, vous trouverez davantage de rabais en fin de journée, car les magasins doivent souvent se débarrasser des denrées périssables. Certains experts recommandent même de faire les courses le mercredi soir.

Des employés nous révèlent les pièges utilisés par les supermarchés!

4 / 15

Mythe: toujours prendre le sac d'épinards du fond dans le rayon à l'épicerie.RIDO/SHUTTERSTOCK

Mythe: toujours prendre le sac d’épinards du fond

Une étude publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry explique que les épinards qui ont été continuellement exposés à la lumière pendant trois jours contenaient des niveaux plus élevés de vitamine C et des niveaux préservés de vitamine K, vitamine E, folate, caroténoïdes lutéine et zéaxanthine.

Les scientifiques estiment que la lumière augmente les niveaux de nutriments en aidant la photosynthèse. En d’autres termes, le paquet d’épinards positionné sur les autres, là où il reçoit le plus de lumière, pourrait s’avérer être le plus nutritif.

5 / 15

Mythe à l'épicerie: «bio» signifie sain et nutritif.Sergey Ryzhov/Shutterstock

Mythe: «bio» signifie sain et nutritif

Ce n’est un secret pour personne: les aliments biologiques contiennent moins de pesticides, mais cela ne signifie pas toujours qu’ils sont plus nutritifs. En fait, des chercheurs de l’Université de Stanford ont comparé des aliments biologiques et non bio et il s’avère que très peu de différence de contenu nutritionnel ont été relevé entre les deux.

Toutefois, les pommes, les pêches et les épinards biologiques contiennent généralement moins de résidus de pesticides lorsqu’ils sont cultivés de manière conventionnelle. Pour ce qui est des fruits et des légumes biologiques avec une peau que vous ne mangez pas, comme les bananes et les avocats, le bio ne vaut peut-être pas nécessairement l’investissement, si ce n’est que de soutenir ces méthodes d’agriculture.

Pour une démarche écologique, vous pouvez opter pour des épiceries zéro déchet où il est possible d’acheter en vrac.

6 / 15

Mythe: le pain de blé de l'épicerie est toujours fait de blé entier.CGN089/Shutterstock

Mythe: le pain de blé est toujours fait de blé entier

Les aliments identifiés comme «multigrains» ou portant une étiquette «blé concassé» peuvent toujours contenir des niveaux élevés de farine blanche raffinée. Pour vous assurer que votre sélection est vraiment à grains entiers, recherchez le terme «entier», comme «grains entiers» ou encore «blé entier» sur la liste des ingrédients.

7 / 15

Mythe: mieux vaut laisser les enfants à la maison lors des achats à l'épicerie.IMAGEBROKER/SHUTTERSTOCK

Mythe: laisser les enfants à la maison

Certains parents craignent qu’amener leurs enfants à l’épicerie entraîne des demandes inutiles comme des bonbons, des biscuits et des boissons gazeuses. C’est pourtant une excellente occasion d’intéresser les plus jeunes à la nourriture qu’ils consomment.

S’ils peuvent choisir leurs propres déjeuners et leurs saines collations, ils seront plus susceptibles de les manger, ce qui signifie que vous gaspillerez moins et économiserez plus d’argent sur le long terme. Petit conseil, faîtes l’épicerie après un repas, cela aidera à éviter les achats impulsifs. Les achats impulsifs font partie des mauvaises habitudes alimentaires qui coûtent cher.

8 / 15

Mythe: il faut s'en tenir aux allées extérieures de l'épicerie.Michaelspb/Shutterstock

Mythe: s’en tenir aux allées extérieures du magasin

Pour protéger votre budget et votre tour de taille, certaines personnes croient que magasiner en parcourant le périmètre du supermarché est l’idéal, car vous y trouvez la plupart des produits de base comme les produits laitiers et la viande. En revanche, si vous évitez les allées du milieu, vous ne profiterez pas des articles les plus économiques (et sains!) comme les haricots, le beurre de cacahuète et les sauces tomates. Veillez simplement à garder les sucreries et les croustilles hors de votre panier.

9 / 15

Mythe à l'épicerie: les œufs bruns sont plus sains que les blancs.KAMIL MACNIAK/SHUTTERSTOCK

Mythe: les œufs bruns sont plus sains que les blancs

S’il est vrai que tous les œufs ne sont pas créés égaux, la différence n’a rien à voir avec leur valeur nutritionnelle. Les œufs blancs proviennent de poules blanches, tandis que les œufs bruns proviennent de poules rouges. La différence de prix ne s’explique donc pas par leur valeur nutritive, mais bien par la grosseur de la poule! Puisque les poules rouges sont plus grosses et qu’elles mangent donc davantage, leurs œufs sont forcément plus dispendieux.

En tout cas, ces recettes pour cuisiner les oeufs vont vous inspirer!

10 / 15

Mythe: la salade en sac de l'épicerie est trop chère.BAI-BUA'S DAD/SHUTTERSTOCK

Mythe: la salade en sac est trop chère

Bien sûr, une tête de laitue ou d’épinards coûte moins cher que les salades du même type, vendues en sac. Par contre, si vous êtes plus susceptible de manger cette dernière et donc de ne pas la gaspiller, n’hésitez pas. Veillez également à la conserver dans le bac de légumes au réfrigérateur.

11 / 15

Mythe à l'épicerie: les aliments faibles en gras sont plus sains.Minerva Studio/Shutterstock

Mythe: les aliments faibles en gras sont plus sains

De nombreux aliments transformés prétendent être faibles en gras, mais contiennent souvent beaucoup de sucre, de sel et une multitude d’autres ingrédients plus ou moins sains. Examinez attentivement les valeurs nutritives des aliments que vous achetez et évitez les aliments fortement caloriques.

Voici d’ailleurs les aliments que vous ne devriez jamais racheter!

12 / 15

Mythe: les produits de marque sont de meilleure qualité à l'épicerie.garetsworkshop/Shutterstock

Mythe: les produits de marque sont de meilleure qualité

Il y a de fortes chances que vous ne goûtiez pas la différence entre vos croustilles de marque connue et le produit similaire de marque générique.

«De nombreux supermarchés ont leurs propres marques maison qui sont nettement moins chères et tout aussi bonnes, voire meilleures que les produits de marque connue», note la chef cuisinière Claudia Sidoti.

Les produits de nettoyage de marque générique sont également tout aussi efficaces que les grandes marques.

13 / 15

Mythe: n'achetez que les articles qui se trouvent sur votre liste quand vous allez à l'épicerie.SERGIOPHOTO/SHUTTERSTOCK

Mythe: n’achetez que les articles qui se trouvent sur votre liste

Quand il s’agit d’économiser de l’argent au supermarché, faire une liste est la plus vieille astuce, car cela peut vous éviter les achats impulsifs. Cependant, de nombreux magasins proposent des offres hebdomadaires qui peuvent vous aider à économiser de l’argent à long terme. Bien que vous deviez utiliser votre liste de courses pour l’essentiel, n’hésitez pas à profiter d’une bonne vente si vous en voyez une à l’épicerie.

Il y a des choses qu’on ne verra certainement plus dans les épiceries.

14 / 15

Mythe: mieux vaut aller à l'épicerie une fois par semaine.PUSHISH IMAGES/SHUTTERSTOCK

Mythe: limitez vos courses à une fois par semaine

Faire toutes vos courses en un seul voyage est admirable, mais si vous achetez de grandes quantités d’articles périssables, certains de ces produits peuvent se détériorer avant même que vous n’ayez eu la chance d’en profiter.

Il peut s’avérer moins coûteux de faire plusieurs petites épiceries dans la même semaine. Toutefois, limiter vos courses à une ou deux fois par mois peut aussi vous inciter à acheter des articles de base en grosses quantités et ainsi réduire les achats impulsifs. Trouvez un juste milieu qui correspond à votre alimentation et à votre rythme de vie.

15 / 15

Mythe: les coupons vous feront économiser de l'argent à l'épicerie.Syda Productions/Shutterstock

Mythe: les coupons vous feront économiser de l’argent

Méfiez-vous de la fameuse offre «5 pour 5$». La nutritionniste Jamie Logie, également coach en santé et en bien-être, estime qu’il s’agit d’une stratégie de marketing classique «destinée à vider les inventaires des magasins». Vous n’économiserez pas d’argent si, au départ, vous n’aviez pas envisagé d’acheter tel ou tel article à la base.

De plus, les produits de marque générique sont parfois moins dispendieux que les «offres» de coupons. Utilisez des coupons rabais pour les articles que vous utilisez beaucoup et comparez toujours les prix avant de les acheter.

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest