10 secrets pour des repas santé en famille

Trop fatiguée pour préparer un repas après vos 10 à 12 heures de tâches habituelles, nous choisissons souvent la solution facile: une pizza, un repas à commander ou un plat congelé. Il existe une meilleure solution aux plats préparés industriels qui contiennent une tonne de sel, de sucre et de matières grasses. Voici quelques trucs simples, pratiques et faciles pour se remettre dans l’esprit de la cuisine saine.

1 / 10

1. Tenez la cuisine en ordre

Les membres de la famille ont souvent tendance à se regrouper dans la cuisine où ils apportent des journaux, le courrier, des livres d'école, des jouets et des milliers d'autres petits objets. Mettez un frein à cette pratique avec une nouvelle politique: la cuisine est l'endroit pour préparer les repas et s'il y a assez d'espace, pour manger seulement. Pourquoi? Parce qu'il est difficile de se motiver à cuisiner s'il faut d'abord ranger un désordre et parce que cela affecte votre humeur. Le contraire est également vrai. Une cuisine propre, étincelante et invitante peut être un havre de paix après une journée de folie.

2 / 10

2. Appréciez votre cuisine

Y a-t-il de la musique? Un verre de vin? Le soleil l'illumine-t-il en fin de journée? Les couteaux sont-ils aiguisés, les légumes frais, les casseroles de qualité et le comptoir dégagé? Tous ces aspects contribuent à créer le désir de préparer de bons repas. Si vous n'appréciez pas cette pièce, faites ce qu'il faut pour la transformer.

3 / 10

3. Planifiez vos menus une semaine à l'avance

De nombreuses personnes ne savent pas encore à 16 heures ce qu'elles mangeront pour souper. La planification des menus ne prend que quelques minutes. Voici comment procéder. Le vendredi ou le samedi soir, prenez votre calepin et vos livres de recettes ou vos magazines de cuisine préférés. Pensez à ce qui reste dans le réfrigérateur ou le congélateur, à ce que votre famille apprécie, au programme de votre semaine. Puis, planifiez les menus de la semaine en laissant un soir libre pour commander de la pizza. En même temps, faites votre liste d'épicerie. Puis fixez la liste des repas au babillard ou sur la porte du réfrigérateur pour y jeter les yeux dès que vous rentrez à la maison. De cette façon, vous aurez l'esprit tranquille.

4 / 10

4. Prenez plaisir à cuisiner

Bien sûr, tout le monde n'aime pas cuisiner. Et si cette seule idée vous paralyse, peut-être qu'un simple changement d'attitude fera l'affaire. Faire la cuisine est un plaisir que ceux qui ne cuisinent pas ont du mal à comprendre. Par égard pour votre santé, pour votre bien-être et votre portefeuille, vous devez apprendre ou réapprendre les plaisirs de la cuisine. Faites-en un objectif.  Prenez du temps pour cuisiner avec des amis ou avec la famille afin d'apprendre les méthodes et les techniques. Inscrivez-vous à un cours ou procurez-vous un livre de cuisine de base. Par-dessus tous, évacuez la crainte. Il est plus facile d'être un bon chef qu'un mauvais, surtout si fous faites usage de bons ingrédients.

5 / 10

5. Déléguez, déléguez et déléguez encore

S'il y a des enfants de 10 ans et plus ou un adulte qui arrive à la maison avant vous, faites-leur commencer la préparation du souper. Demandez par exemple à votre conjoint d'acheter les ingrédients avant de rentrer, à votre ado de couper les légumes pour la salade et de mettre l'eau dans le chaudron pour les pâtes et à votre pré ado de réunir les ingrédients requis et de les placer sur le comptoir, de préchauffer le four et de dresser la table. Ils peuvent considérer que c'est une corvée, mais si vous leur donnez l'occasion de se montrer créatifs, par exemple identifier les places avec un carton, placer des serviettes décoratives, faire leur propre recette, ils auront plus d'intérêt envers la cuisine saine et seront plus ouverts à expérimenter de nouvelles choses.

6 / 10

6. Conservez des repas maison au congélateur

Le ragoût, la soupe et le chili se congèlent facilement. Déterminez la quantité suffisante pour nourrir toute la famille, puis procurez-vous des contenants de cette taille. Faites un gros chaudron de votre recette favorite durant la fin de semaine, et vous aurez quatre à cinq repas à l'avance au congélateur. Un congélateur bien géré contient des repas maison dans des contenants de plastique dont l'étiquette porte le contenu et la date. 

7 / 10

7. Utilisez un bouillon de qualité comme base de recette

Une soupe est un excellent repas. C'est un plat sain, nourrissant, délicieux et facile à préparer. S'il y a du bouillon de poulet dans le congélateur ou du bouillon maigre en conserve dans le garde-manger, il ne faut pas plus de quelques minutes pour improviser une excellente soupe aux légumes. Utilisez comme base un litre de bouillon ou de consommé hyposodique et ajoutez des morceaux de légumes comme des épinards, des carottes, du maïs, des pois des haricots verts et des courgettes. Pensez aussi aux lentilles, aux pois chiches, aux haricots jaunes et aux légumineuses. Ces aliments sont riches en micronutriments, ils sont nourrissants et procurent des calories à bon compte. Complétez ce repas avec une salade et un pain de blé entier que vous trempez dans l'huile d'olive au lieu du beurre.  

8 / 10

8. Procurez-vous une cocotte mijoteuse

Imaginez que vous placez plusieurs ingrédients comme du poulet, des légumes, de l'orge et du bouillon dans votre mijoteuse avant de partir au travail le matin. À votre retour, ce bon repas nourrissant sera prêt. Ou éveillez-vous avec l'arôme d'un pain frais grâce à la minuterie d'une machine à pain. Ces accessoires peuvent simplifier et agrémenter votre vie quotidienne.

9 / 10

9. Expérimentez des recettes nouvelles la fin de semaine

Vous aurez plus de plaisir à cuisiner avec un esprit libre et détendu. Lorsque vous maîtrisez une nouvelle recette, intégrez-la à votre menu hebdomadaire.

10 / 10

10. Faites vos listes et conservez vos recettes sur l'ordinateur

Il sera plus facile de faire la rotation de vos menus hebdomadaires et de votre liste d'épicerie sur une période d'un ou deux mois. Et lorsque vous aurez huit semaines de menus, vous serez prêt à affronter les 10 autres mois de l'année.